The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

VOLAILLE DU SENEGAL:A la recherche d’un aliment plus compétitif

elevageLe producteur d’aliment pour bétail, NMA Sanders, a tenu hier, mardi 24 novembre au Centre national d’avicole de Mbao, une séance de formation. Cette rencontre qui était destinée à plus d’une cinquantaine d’éleveurs, visait à sensibiliser ces derniers sur les meilleures pratiques devant répondre aux besoins alimentaires de leur production.

« L’évolution des besoins alimentaires de la poulette et de la poule pondeuse d’œuf de consommation ». C’est le thème sur lequel Nma Sanders avait convié une quarantaine d’aviculteurs à une journée d’animation pour les sensibiliser sur l’alimentation de la poulette et de l’importance de respecter un certain nombre de paramètres en particulier le poids de la poulette à cinq semaines.

La tenue de cette rencontre était un prétexte pour aborder la question de la cherté de l’aliment bétail généralement décriée par les éleveurs. Abdalaye Mbaye, aviculteur établit à Keur Mbaye Fall, interpellé en marge de cette rencontre, a fait savoir : « Notre problème c’est soit la qualité et soit le prix exorbitant de l’aliment qu’on trouve sur le marché. Ce qui fait qu’actuellement, il y a beaucoup de poulailles qui ont fermé boutique ». A en croire Abdalaye Mbaye, « la récente pénurie d’œufs est du à la cherté de l’aliment pour volaille. On est en train de revivre les mêmes difficultés de l’année dernière qui ont été à l’origine de la hausse du coût de l’aliment volaille ». Même son cloche pour Karel Sow, retraité s’étant investi dans l’élevage des poules. Selon lui, « les difficultés sont énormes compte tenu de la précarité de l’environnement du secteur ». A l’en croire, « les taxes appliquées sur les aliments sont trop élevés et ce qui amène les producteurs à augmenter son coût ».

Compte tenu de cette situation peu reluisante, Nma Sander, dans sa politique d’« accompagner les éleveurs dans la conduite d’élevage et trouver des solutions aux problèmes de l’aviculture », a initié cette dernière de formation sur les besoins alimentaires de la poulette et de la poule pondeuse d’œuf de consommation. Gilbert Dérian, responsable pondeuse au niveau du Groupe Sanders a souligné qu’« il y’a des corrélations très fortes entre le poids de la poulette à cinq semaines et les performances de pontes ultérieures ». Ce qui, à son avis, doit déboucher sur une gamme d’aliments cohérents en fonction des besoins physiologiques qui varient selon l’âge des animaux et le respect de l’utilisation qu’en font les éleveurs. Dr Malick Sène, directeur de la qualité, de l’hygiène, de l’environnement et du développement au niveau de Nma Sanders, pour sa part, affirme : « Puisse que nous maitrisons les besoins de la poule pondeuse, il est possible de créer des aliments adaptés à chaque étape de sa vie. Compte tenu de certains facteurs, nous voulons créer un aliment supérieur à cinquante semaines qui sera beaucoup plus compétitif et sera à la portée des aviculteurs ».

Pour parvenir à cette fin, le responsable pondeuse au niveau du Groupe Sanders, Gilbert Dérian, pense qu’il faut éviter le déséquilibre dans la formule d’acide aminé. « Il faut avoir une bonne connaissance à la fois des besoins des animaux, des matières premières et de leur composition et donc faire un aliment qui soit équilibré et qui satisfait les différents besoins de l’animal aussi bien en protéine, acide aminé énergie-éléments inhérents ».

SOURCE :  SUD QUOTIDIEN

Ce formulaire est à présent verrouillé, vous ne pouvez plus poster de commentaires

NO COMMENT!

media/k2/items/src/874c62cff67e35f6c2ebb195c4d06aee.jpg

Lutte contre la "Françafrique" : Kémi Séba brûle un billet de 5000 francs CFA publiquement, les ...

media/k2/items/src/c6382ecc548febcf9702b41806693739.jpg

Assane Diouf : "Ils ont dit qu'ils vont m'amener en prison"

media/k2/items/src/0543cfa115dbb1042b5ee8329bf74353.jpg

Affaire Assane Diouf : Les incongruités d’une arrestation pour terrorisme commanditée par le Sénégal

media/k2/items/src/90b099de27185a950237991ff2a3ceff.jpg

BNDE : Yérim Sow réclame 12 milliards Fcfa à Macky

Recherche - ARCHIVES

LA UNE DES MEDIAS

Le Sénégal, toute l'actualité nationale et internationale

Voir les autres videos
Watch the video

Les Blogs en Vedette

Actualité en régions

Plus d'articles

Business Newswire

Plus d'articles