18
Jeu, Oct
42 Nouveaux Articles

Le Pr Ahmadou Aly Mbaye, Doyen Honoraire de la Faculté des Sciences économiques et de gestion (Faseg) a fait un véritable diagnostic de l’économie sénégalaise. Il laisse apparaître son pessimisme d’autant plus qu'en perspective de la Présidentielle de 2019, "les discours économiques des candidats à cette échéance électorale sont d’une platitude déconcertante".

La Compagnie agricole de Saint-Louis (CASL) a pour objectif de participer à l’atteinte de l’autosuffisance en riz pour le Sénégal. Depuis son installation dans le grand delta du fleuve Sénégal, en 2013, elle a investi plusieurs milliards de francs Cfa pour produire, transformer et commercialiser du riz de «qualité supérieure» dénommé ‘Royal Sénégal’.

 Un groupe de 25 experts sénégalais, évoluant dans le secteur des hydrocarbures et  capitalisant chacun plus de 25 années d’expérience, a mis en place une société dénommée Offshore One. Selon Lamine Badio, gérant statuaire de Offshore One, cette société s’est  engagée, à travers les études de conseils  des services experts, à mettre à disposition  des réponses et des enseignements utiles afin de permettre aux populations de tirer le maximum possible des ressources pétrolières et gazières.  

Les récentes découvertes de pétrole et du gaz ont suscité beaucoup d’espoir et  d’intérêts  aussi bien au niveau des acteurs du secteur des industries qu’au niveau des populations.

 En cette  veille de la célébration de la fête de tabaski période de tabaski les denrées comme l’oignon, la pomme de terre se font rares sur  les marchés de Dakar. Les prix ont tendance à augmenter au  jour le jour.  L’oignon et la pomme de terre importée  ne sont pas encore disponibles sur le marché parce que les autorités étatiques n’ont pas encore levé le gel des importations. Du coup, les clients se lamentent sur la flambée des prix de ces denrées et la mauvaise qualité de la pomme de terre. Il est 13 heures au marché Castor de Dakar. A moins d’une semaine de la fête de Tabaski, le marché refuse du monde malgré le soleil accablant qui dicte sa loi sur la capitale sénégalaise. Les prix des  denrées de première nécessité notamment l’oignon et la pomme de terre  ont connu une légère hausse. Pire, certains ont même peur qu’il y ait une pénurie de ces produits à cause du gel des importations qui n’est pas encore levé par les autorités.

Avec le plus grand répertoire de boutiques pour un site en ligne de vente, Jumia veut désormais accompagner l’ensemble de ses vendeurs à travers la formation. Les responsables de ce géant du e-commerce au Sénégal ont annoncé ce mercredi le lancement de Jumia Academy, un programme pour aider les e-commerçants sénégalais à mieux se former aux outils du commerce en ligne.

La Compagnie sucrière sénégalaise qui a des hectares de terres arables dans le Walo, était connue pour la culture de la canne à sucre, avec notamment ses fameux employés appelés « Thiopé Laisse », ceux qui, munis de coupe-coupe, font la récolte de la canne à sucre.

Mais, dans la réalité, force est de constater que Jean-Claude Mimran, le p

À Djibouti, de nombreux projets d'investissements internationaux soulignent une nouvelle dynamique d'émergence

Djibouti espère arriver à une solution rapide dans le respect du droit et de l’équité

DJIBOUTI CITY, Djibouti, 12 juin 2018/ -- Le 22 février dernier, la République de Djibouti (www.Presidence.dj) a mis fin de manière anticipée à la concession de DCT (Doraleh Container Terminal), structure dont DP World est actionnaire et opérateur. Cette décision a été prise après de multiples tentatives infructueuses de renégocier avec DP World un contrat qui était manifestement contraire aux intérêts fondamentaux de la nation.

Agility finance le développement du commerce intérieur et régional en Afrique

Plusieurs sociétés travaillant sur ce continent subissent la pénurie d’espaces industriels

ACCRA, Ghana, 28 mai 2018/ -- Agility (www.Agility.com), un grand prestataire mondial dans le secteur de la logistique, a loué un espace d’entrepôt dans le Parc d’entrepôts d’Agility au Ghana à Cummins (www.Cummins.com) f pour établir un nouveau Centre de Distribution pour l’Afrique de l’Ouest.Plusieurs sociétés travaillant sur ce continent font face à une pénurie en termes d’espaces professionnels et industriels.

Tunisie : un prêt de 8 millions d’euros de la Banque africaine de développement à Hannibal Lease pour stimuler l’essor des PME

Tunis, Tunisie, le 2 mai 2018 – Lundi 30 avril 2018, la Banque africaine de développement a entériné l’octroi d’un prêt de 8 millions d’euros en faveur d’un établissement tunisien de crédit spécialisé dans le leasing, Hannibal Lease. Outre cette ligne de crédit, la Banque lui offre également une subvention d’assistance technique, afin d’améliorer, notamment, son dispositif d’analyse et de maitrise des risques et de l’aider à mettre en place un système de gestion des effets environnementaux et sociaux de ses opérations.

 Loin d’être clos, le débat sur la tension financière au Sénégal rebondit au jour le jour. Après la sortie du ministre de l’Economie Amadou Ba, lors de sa visite de travail effectuée vendredi dernier à la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, affirmant la disponibilité de quelques 700 milliards au niveau de la Banque centrale, moult réactions ont infirmé ou du moins affiché leur scepticisme par rapport à la déclaration ministérielle.

Le Mirage du succès Économique de Djibouti

Malgré une forte croissance et un éclairage favorable, les interventions nationalistes dans l'économie et l'affaiblissement de la stabilité politique indiquent que l'image actuelle du potentiel d'investissement à Djibouti est surfaite et non durable

http://www.lactuacho.com/wp-content/uploads/2015/03/infrastructures.jpg

Si le tourisme constitue désormais un facteur clé de croissance pour de nombreux pays développés, c’est certainement grâce à l’appui et à la place indéniable qu’occupent les infrastructures. Pourquoi le continent africain n’a t-il pas encore réussi à se positionner dans ce secteur pourtant si porteur? Jumia Travel, première agence de voyage en ligne en Afrique, vous donne quelques éléments de réponse à ce sujet important pour les économies de la région.

Dans le dernier classement de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) paru en janvier 2017 et présentant le classement des meilleures destinations de la planète, on voit très bien que l’occident tient toujours le peloton de tête. La France, les Etats Unis, l’Espagne, la chine et l’Italie sont respectivement premier, second, troisième, quatrième et cinquième et représentent à eux seuls, 28% des arrivées de la planète.