The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Perrier- Doumbé : " On ne va pas commencer à avoir peur du Sénégal !"

Jean-Joël Perrier-Doumbé n’est pas au mieux actuellement. Peu utilisé par le TFC, le latéral camerounais a aussi été écarté de la dernière liste de Paul Le Guen. Mais l’ancien défenseur du Celtic ne se laisse pas abattre et explique à Afrik.com pourquoi il veut voir l’avenir en rose.


Afrik.com : Jean-Joël, vous avez regardé la Coupe d’Afrique des Nations ? Que vous a inspiré la performance des Lions Indomptables ? 
Jean-Joël Perrier-Doumbé : Je dois avouer que j’ai été un peu déçu. Dans le jeu, les joueurs ont eu du mal à se trouver. Mais, le vrai problème, c’est que le Cameroun est mal entré dans la compétition avec cette défaite initiale face au Gabon (1-0, NDLR). Après, et c’est normal, il y avait une énorme pression sur les épaules des joueurs. Il fallait absolument gagner et là, face à des équipes qui veulent vous faire chuter à tout prix, cela devient très dur. Ils n’avaient plus le droit à l’erreur.

Honnêtement, est-ce que les Lions Indomptables avaient les moyens d’aller plus loin ? 
Oui, bien sûr. Le Cameroun avait, sur le papier, les joueurs pour aller très loin. Et même pour aller au bout. Mais s’ils ne jouent pas à leur véritable niveau… Il y a de la qualité mais la sauce n’a pas pris. C’est difficile à expliquer : je n’étais, malheureusement pas là. Avec Danny (Nounkeu, son coéquipier à Toulouse, NDLR), nous nous sommes fait la même réflexion. Il manquait quelque chose mais je ne sais pas quoi… Après, comme je l’ai dit, c’est sûr que le faux-pas du début ne les a pas aidés. Ils avaient plus la pression. Mais ils ont su se reprendre et assurer l’essentiel. Après, pour les quarts, ils sont quand même tombés sur l’Egypte ! Ce n’est pas n’importe qui ! Au final, ils ont remporté leur troisième titre de rang. C’est la meilleure équipe africaine du moment.

Est-ce que Paul Le Guen est , à votre avis, toujours l’homme de la situation ? 
Évidemment. C’est un très bon entraîneur. Après, sur le terrain, ce n’est pas lui qui joue non plus… Bon, il a quand même qualifié le Cameroun pour la Coupe d’Afrique des Nations et la Coupe du monde. Il n’y a rien à redire sur les joueurs qu’il appelle. Il n’a oublié personne. Bon, à part moi… (rires). Je suis confiant, ils sont un peu en dedans en ce moment mais ça va changer pour le Mondial.

Justement, pour la Coupe du monde, pensez-vous que le Cameroun peut faire quelque chose ? 
En tout cas, il y a le potentiel. Mais il faut mettre toutes les chances de son côté. Il faut que les joueurs soient au maximum et jouent vraiment à 200%. Il y a quelque chose à faire. Je pense que les Lions peuvent passer. Après, il faut voir… C’est le football : tout peut arriver. Mais, pour une Coupe du monde en Afrique, ce serait bien qu’une équipe africaine aille loin. Et j’espère que ce sera le Cameroun !

Comment prépare-t-on une Coupe du monde ? 
C’est trois semaines où il faut se concentrer uniquement sur le football. Uniquement le football. Il faut être sérieux et beaucoup de sérénité. Il ne faut penser qu’à la Coupe du monde et au football. Oublier tout ce qu’il se passe autour, se concentrer sur le football. Ce doit être "hôtel-entraînement-dodo-hôtel-entraînement-dodo…" et rien d’autre. Il faut se préparer mentalement et physiquement.

A titre personnel, vous y croyez encore à la Coupe du monde ? 
Il reste 3-4 mois avant le Mondial, bien sûr que j’ai la foi. J’estime que la Coupe du monde est un objectif réaliste pour moi. Je garde espoir. Dans le foot, tout va très vite. Donc, oui, la Coupe du monde, j’y crois encore. Mais, pour ça, il faut que je joue…

Justement, vous êtes rarement titulaire à Toulouse. Ce n’est pas trop dur à vivre ? 
Un peu, si. Mais je m’accroche et je fais de mon mieux. A l’entraînement, je bosse dur pour gagner ma place. Mais le coach a une équipe en place et je n’en fais pas partie. Du coup, je n’ai eu qu’un match de Coupe de France pour m’exprimer. Cela s’est bien passé mais, après, je suis retourné avec la réserve.

Vous avez eu le temps d’en discuter avec Alain Casanova ? 
Non. Je n’ai pas eu beaucoup d’explications. En tout cas, ce n’était pas clair. Mais je fais ce que j’ai à faire. Je n’ai pas eu ma chance mais j’essaie de me battre pour une opportunité. Surtout que le temps avance et que la Coupe du monde se rapproche…

Vous veniez pourtant du Celtic pour jouer. A ce propos, quel souvenir conservez-vous de votre temps en Écosse ? 
C’était une sacrée expérience. Le Celtic, c’est un grand club avec un grand public. J’ai vécu de bons moments en Écosse même si une blessure m’a coupé dans mon élan. C’était très enrichissant. Après, c’est vrai que le niveau en Scottish Premier League n’est pas très élevé : les 6 derniers du championnat ont un niveau Ligue 2. Et encore, pas le haut du tableau… Mais rien que pour le Old Firm contre les Rangers, cela valait le coup. Le derby, c’est incroyable ! Il y a une ambiance électrique, c’est un truc de malade.

Revenons au Cameroun. Les Lions Indomptables vont affronter le Sénégal, l’île Maurice et la République démocratique du Congo dans les qualifications pour la CAN 2012. Vous y croyez ? 
Mais bien sûr ! Le Cameroun a largement ce qu’il faut pour être dans les deux premiers. En fait, je vais vous dire, on doit viser la première place. L’équipe de RDC est composée de nombreux joueurs champions d’Afrique (le TP Mazembe, NDLR), ils ont de bons joueurs mais il ne faut pas les craindre. C’est la première place ou rien. Bon, c’est vrai que le Sénégal est en train de se reconstruire. C’est une bonne équipe, avec de très bons joueurs. Mais le Cameroun a aussi des grands joueurs ! On ne va pas commencer à avoir peur du Sénégal quand même !

SOURCE : AFRIK.COM

Ce formulaire est à présent verrouillé, vous ne pouvez plus poster de commentaires

NO COMMENT!

media/k2/items/src/ad70919ba7124735ebdecbb717f331e8.jpg

Alerte Mauritanie : Il est interdit aux esclaves d’accomplir la prière du vendredi

media/k2/items/src/0a785842d1965ae62a9e8464b55ef971.jpg

Aïcha Diallo morte lundi à l’hôpital de Pikine : Les dernières confidences d’une orpheline de 12 ...

media/k2/items/src/602194768a8e459c848a96abe269a0b9.jpg

Multinationales vs entrepreneurs sénégalais : Sonko refuse le carburant de Total et préfère celui ...

media/k2/items/src/ad0f13d28bcbfa30f47c946d137f9df3.jpg

Gorée cinéma ou l’hommage à Ababacar Samb Makharam «un metteur en scène inspiré, militant de la ...

Recherche - ARCHIVES

LA UNE DES MEDIAS

Le Sénégal, toute l'actualité nationale et internationale

Voir les autres videos
Watch the video

Les Blogs en Vedette

Actualité en régions

Plus d'articles

  Créé au XIIe siècle, le petit village de Faoye au Sénégal a gardé tout son charme. Selon la légende e village aurait était créé par le signalement...

Business Newswire

Plus d'articles