Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Dim, Mar
261 Nouveaux Articles

 Dakar, 28 fév (APS) - Macky Sall a remporté la présidentielle de dimanche dernier avec 58,27% des voix selon les résultats officiels provisoires publiés jeudi par la Commission nationale de recensement des votes.

Le président sortant devance l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, crédité de 20,50 % des voix mais dont les membres de la coalition électorale jugent inéluctable un second tour de scrutin au regard des chiffes des procès verbaux qu’ils disent détenir.

Sénégal - La résidence d’Idrissa Seck en état de siège

Des éléments des forces de l’ordre ont investi les alentours du domicile de la coalition «Idy 2019» où se réunissent en ce moment les quatre (4) candidats de l’opposition qui ont participé au scrutin du 24 février dernier.

Manifestations postélectorales à Dakar avant la publication des résultats provisoires des jeunes de « Idy2019 » se radicalisent

 Après avoir tenu une conférence de presse au siège de Bokk Gis Gis, où ils soutiennent mordicus qu’un «deuxième tour est inévitable», des jeunes de la coalition “Idy 2019“ ont manifesté devant les grilles de la Radiodiffusion télévision nationale (RTS) hier, mardi 26 février. Ils ont été dispersés à coup de grenades lacrymogènes par la police, ils scandaient à tue-tête «second tour, forcé» après avoir brûlé certains exemplaires des quotidiens pour protester contre la «manipulation des chiffres» par certains organes de presse.

Publication des résultats du scrutin présidentiel le syndics rappelle les médias à l’ordre

 Le syndicat des professionnels de l’information et de la communication (Synpics), demande aux medias de faire preuve de plus de responsabilité dans la publication des résultats. A travers un communiqué parvenu à la Rédaction hier, mardi 26 février, le syndicat invite les journalistes à plus de vigilance. 

Sénégal - Scrutin présidentiel du 24 février dernier la coalition idy2019 envoie Macky Sall et idrissa Seck au second tour

 Le juge Demba Kandji a beau vouloir recadrer le jeu, mais il n’y a rien à faire. Après Mahammed Boun Abdallah Dionne qui donne Macky Sall vainqueur avec 57 % ; Idrissa Seck et Ousmane Sonko qui exigent un second tour au vu des tendances au soir du scrutin électoral, la coalition Idy2019 est revenue à la charge. Cette fois, avec des résultats issus d’une compilation des PV des 45 départements du Sénégal et ceux des cinq autes issus de la diaspora, qui envoient Macky Sall (46,68 %) et Idrissa Seck (27,68 %) au second tour. 

Lendemain de scrutin tendu la plateforme de veille des femmes appelle à la sérénité

Suite à la conférence de presse de Demba Kandji, président de la Commission nationale de recensement des votes (Cnrv) des interdisant à toute structure n’étant pas habilitée à le faire de se parler des résultats de l’élection présidentielle, en dehors de la Cnrv, la plateforme de veille des femmes «Etu Jamm», a reporté à samedi son face à face avec la presse, prévu hier lundi dans l’après.

Présidentielle 2019 - Selon juge sénégalais Demba Kandji, Demba Kandji : "Personne n'a le droit de proclamer des résultats…"

Le juge Demba Kandji a fait face à la presse ce lundi au terme du scrutin présidentiel. Interpellé sur les résultats annoncés ça et là, il a répondu : "Personne n'a le droit de proclamer des résultats".

Retour de bâton - RETRO 2012 - Soir du vote : Quand Macky donne ses chiffres et rejette toute victoire de Wade au 1er tour

L'histoire est-elle en train de se répéter ? Le candidat Macky Sall, challenger d'Abdoulaye Wade en 2012 avait sévèrement mis en garde le régime sortant de toute annonce d'une victoire de Wade dès le 1er tour. A en croire Macky Sall, cela pourrait "entraîner le pays dans un désordre… Comment le président sortant peut passer au 1er tour ?", s'exclamait l'opposant à Wade.

Présidentielle 2019: la commission de l’UA salue « le rôle et la maturité du peuple sénégalais »

La commission de l’Union Africaine s’est prononcée sur le scrutin du 24 février 2019. Une occasion pour le président Omar Yayi Boni, de revenir sur les moments forts dans la capitale du Sénégal et ses régions. Les observateurs ont salué le rôle et la maturité du peuple sénégalais. Le président a aussi invité les citoyens à garder leur calme par rapport à certains pronostics, car le Conseil constitutionnel n’a pas encore tranché.

Premières tendances des résultats de la présidentielle 2019 au Sénégal Idrissa Seck et Ousmane Sonko indexent Gfm et 2stv

En conférence de presse dans la soirée d’hier, dimanche 24 février, au siège du parti Convergence démocratique Bokk Gis Gis de Pape Diop, les candidats à l’élection présidentielle, Idrissa Seck et Ousmane Sonko, ont dénoncé la publication par une certaine presse de «résultats tendancieux» de l’élection présidentielle. Face aux journalistes, les deux candidats soulignant qu’«aucune instance habilitée à donner des résultats ne s’est encore réunie», ont invité les journalistes notamment ceux de la presse étrangère à la retenue.

Sénégal : Video Manifestation devant la RTS : Des journaux brûlés, des pro-Idy arrêtés

Des jeunes de la coalition Idy 2019 ont manifesté devant la Rts. Ils ont brûlé des exemplaires de certains journaux qu'ils accusent de donner de faux résultats et de manipulation. Certains ont été arrêtés. Leur rassemblement a été dispersé à coup de grenades lacrymogènes.

Présidentielle au Sénégal : pourquoi une telle confusion autour des résultats ?

Ce dimanche 24 février, 6,6 millions de Sénégalais ont été appelés aux urnes pour désigner leur futur président. Au terme d’une journée de vote dont plusieurs missions d’observation ont salué le déroulement, la tension est montée d’un cran dans la soirée, avec le dépouillement des suffrages. Les premières tendances ont en effet amené les différents candidats à des revendications contradictoires.