19
Sam, Jan
234 Nouveaux Articles

Idrissa Seck - candidat à la présidentielle
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Le Conseil constitutionnel a demandé au candidat Idrissa Seck de régulariser 8 parrains. Une requête qui ne saurait constituer un blocage de sa candidature, selon son porte-parole Abdourahmane Diouf car, 176 substitutions ont été déposées.  Il s’exprimait hier, jeudi 3 janvier, lors de la présentation de la vision programmatique que la coalition « Idy 2019 » compte mettre en œuvre au sortir d’une élection présidentielle victorieuse. Le parrainage ne peut aucunement bloquer la candidature de la coalition «Idy2019».

Son porte-parole Abdourahmane Diouf informe qu’en lieu et place des 8 parrains qui lui ont été demandés, la coalition d’Idrissa Seck a remis au Conseil constitutionnel une liste de 176 parrainages. Cependant, il met en garde contre une invalidation de ses substituts. A son avis, le Conseil constitutionnel qui a notifié à «Idy2019» l’existence de 36.000 parrains invalides peut récuser les 176 fournis en substitution. Ce qui ne sera jamais accepté par sa coalition, a-t-il tenu à préciser. 

Par ailleurs, Abdourahmane Diouf a aussi informé que la coalition Idy 2019 participera à tout combat de l’opposition contre le parrainage qui est « une magouille organisée » pour éliminer des candidats. Il l’a affirmé en réponse à une interrogation sur la participation de leur candidat à la marche envisagée par l’opposition le 8 janvier prochain. L’absence du candidat Idrissa Seck à la cérémonie de présentation de la vision programmatique d’hier est motivée, dit-il, par le fait qu’il n’y a pas une constante dans le parti. 
 
La vision d’Idrissa Seck pour mener  sa politique
 
S’agissant du programme qui sera décliné par la vision présentée, Abdourahmane Diouf informe qu’une fois élu, le candidat de la coalition Idy 2019 compte supprimer le parrainage. Il instaurera le bulletin unique à l’élection présidentielle. Mieux, ajoute-t-il,  Idrissa Seck va aussi rationaliser les dépenses budgétaires en éliminant les structures étatiques inutiles.  L’allégement fiscal sera effectif pour permettre l’essor des petites et moyennes entreprises, informe par ailleurs Abdourahmane Diouf. Il est aussi envisagé une clarification du jeu électoral en faisant des élections législatives avec un scrutin à deux tours. S’agissant toujours des réformes prévues, le porte-parole de Rewmi estime que l’administration sera rationalisée et ses agents motivés. Le pouvoir que la Constitution confère au chef de l’Etat sera réduit par le retrait de l’Exécutif du Conseil supérieur de la magistrature. Les lois qui visent à bloquer les réseaux sociaux seront abrogées, promettent par ailleurs les souteneurs d’Idrissa Seck.
 
A signaler que la coalition Idy 2019 a décliné son programme à un projet dénommé 1-3-15-45. 1 explique le porte-parole du Remwi symbolise la volonté de sa coalition à travailler pour le Sénégal. Le chiffre trois représente les trois piliers sur lesquels Idrissa Seck fondera sa politique. Il s’agit de la gouvernance, de l’économie et de la sécurité.  Le chiffre 15 sera synonyme d’une vision patriotique pour entre autres créer un Sénégal compétitif, ambitieux, prospère  et sécurisé. Enfin, le chiffre 45 sera la déclinaison de la politique d’Idrissa Seck une fois porté à la magistrature suprême.

Fatou NDIAYE

 

SOURCE:https://www.sudonline.sn/idy-2019-decline-son-programme-1-3-15-45_a_42406.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?