lundi, 30 novembre -0001 00:00

Adieu Al Amine Tivaoune perd sa voix Spécial

Écrit par
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Serigne Abdoul Aziz Al Amine n’attendra pas célébrer le premier Gamou ou Maouloud.  A  90 ans révolus, le sixième khalif des Tidianes a parachevé  hier, vendredi 22 septembre 2017 sa mission au service de famille Sy, après six mois de khalifat.  Mais au-delà de  la charge spirituelle et de son rôle central dans la «Hadra» Tidjane, «Al Amine» avait élevé au rang de sacerdoce la recherche de l’équilibre et de la cohésion sociale, le raffermissement des relations interreligieuses et la paix mais aussi par l’installation d’un dialogue permanent. Comme il n’avait cessé de le prôner lors de ses années de porte-parole  et de Khalifat.

 

 Avec le rappel à Dieu d’Abdoul Aziz Sy Al Amine, une page de la confrérie Tidiane s’est refermée hier, vendredi 22 septembre. Et c’est près d’un siècle de vie qui prend fin et une voix qui s’est à jamais tue aux premières heures de la journée dans la cité religieuse de Tivaouane. Un jour qui correspond au 1er jour du mois lunaire du Muharram marquant le départ à l’exil du Prophète Mohamed à Médine. Cette cité religieuse qui l’a vu naître en 1927 et particulièrement dans le foyer de son illustre père Sérigne Babacar Sy et sa sainte mère Sokhna Aissatou  Kane.
 
L’homonyme de El Hadji Abdoul Aziz Dabakh, le sixième khalif général des Tidianes avait fait ses humanités au même titre que ses frères aînés Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy  et Serigne Mansour Sy et sous la férule de Grands érudits et non moins Moukhadams de la voie Tijane à savoir Serigne Alioune Guèye et Serigne Cheybata Fall que Al Makhtoum se plaisait à citer dans ses causeries.
 
L’ambiance religieuse dans laquelle il baigne à Tivaouane, le forge. La voie était donc tracée. Il était tout préparé  donc à cette mission d’éducation, de guidance des adeptes de l’Islam et dans cette voie mystique de Sidy Ahmed Tijane et propagée au Sénégal par le vénéré Maodo Malick Sy. Très tôt, c’est son illustre père Serigne Babacar Sy (1885-1957),  qui avait hérité de cette mission en 1922,  qui fera de lui un élément central de la famille Sy.  Serigne Babacar Sy confie  à son fils Serigne  Abdoul Aziz Sy l’intendance et l’adoube.
 
AL AMINE,  PORTE-PAROLE ET KHALIFE AVANT L’HEURE
 
Avec la bénédiction qu’il reçut de son illustre père,  le frère cadet de Serigne Cheikh devient la personne indiquée pour devenir le porteur de voix de  toute la communauté Tidiane de Tivaouane. La parfaite conscience de sa mission et sa fidélité absolue au service du Prophète Mohamed,  «Junior», surnom qu’ont lui colla pour le distinguer de son homonyme et troisième Khalife de Maodo, Abdoul Aziz Dabbakh,  recevra à peine ses trente ans,  les pleins pouvoirs et devient le représentant du Khalif de Tivaouane, cheville ouvrière des Gamous, ziarras, colloques et autres rencontres. Son ouverture d’esprit, lui avait permis d’être l’un des précurseurs des associations islamiques initiés par les générations d’arabisants et pour la promotion de la culture arabo-islamiques.

En 1968, il est encore l’inspirateur du Comité d’Organisation Khalifa Ababacar Sy (Coskas), une organisation de disciples qu’il contribue à mettre en place et qui  suppléera depuis cette période, le manque de service d’ordre  lors des événements des grèves et crises universitaires. Al Amine  restera le relais et le bras droit de Serigne Abdoul Aziz Al Dabah qui le désigne comme Al Amine «digne de confiance» jusqu’à son rappel à Dieu le 14 septembre 1997.  A côté de Serigne Mansour Sy «Borom Darayi»  qui  accéda  au Khalifat, Serigne  Abdoul Aziz Sy Junior  était ensuite resté dans  la même posture durant le magistère de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Makhtoum.
 
L’APOTRE INFATIGABLE DE L’UNITE, DE L’ORDRE ET DE LA PAIX SOCIALE
 
Au-delà de ses charges mystiques et l’enseignement de la culture islamique, Al Amine va œuvrer inlassablement pour l’unité de la famille de  El hadji Malick Sy et va mettre en avant son rôle de  médiateur dans de nombreuses tensions sociales.  Macky Sall ne croyait pas si bien dire quand il l’a qualifié de «bâtisseur des cœurs».

Affable et accessible, il n’hésite pas à durcir le ton, à dire sa pensée, à assener sa position, ses vérités à la classe politique et à chaque fois que l’indiscipline prennent le pas ou constitue une menace à l’ordre et à la paix sociale.

Qui ne se rappelle pas de son rôle ses appels incessants pour nouer le fil de dialogue, dans les retrouvailles entre Me Abdoulaye Wade et son ancien Premier ministre Idrissa Seck à la veille de la campagne présidentielle de 2007  et qui avait  conduit  aux fameuses «audiences de midi» ou encore son appel en faveur du maire Khalifa Sall emprisonné dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar.  Il n’avait pas dérogé à la règle lorsqu’il a envoyé un message au Président de la République après le soulèvement populaire du 23 juin 2011,  au lendemain de la proposition de loi du président Wade instituant la vice-présidence. 

Son appel à l’assainissement du camp politique,  aux syndicats et son action dans la  régulation des émissions radiophoniques suite aux dérapages verbales portés aux autorités politiques et religieuses  menaçant la stabilité du pays renseigne sur l’action et son rôle dans l’espace social. Conscient de sa responsabilité et étant  un dépositaire du risala du Prophète, il n’hésita pas à des prises de positions en élevant la voix pour dénoncer à la face du monde le nettoyage religieux en Birmanie. Pour Ahmed Bachir Kounta «Abdoul Aziz Sy, c’est tout simplement une  figure emblématique de valeurs religieuses, morales et sociales. Un  homme qui avait le savoir pluridisciplinaires» qui nous quitte.

source:http://www.sudonline.sn/tivaoune-perd-sa-voix_a_36577.html

Lu 49557 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.

NO COMMENT!

media/k2/items/src/ad70919ba7124735ebdecbb717f331e8.jpg

Alerte Mauritanie : Il est interdit aux esclaves d’accomplir la prière du vendredi

media/k2/items/src/0a785842d1965ae62a9e8464b55ef971.jpg

Aïcha Diallo morte lundi à l’hôpital de Pikine : Les dernières confidences d’une orpheline de 12 ...

media/k2/items/src/602194768a8e459c848a96abe269a0b9.jpg

Multinationales vs entrepreneurs sénégalais : Sonko refuse le carburant de Total et préfère celui ...

media/k2/items/src/ad0f13d28bcbfa30f47c946d137f9df3.jpg

Gorée cinéma ou l’hommage à Ababacar Samb Makharam «un metteur en scène inspiré, militant de la ...

Recherche - ARCHIVES

MÉTÉO SENEGAL

Ziguinchor Senegal Fair (night), 26 °C
Conditions courantes
Lever du soleil: 6:56 am   |   Coucher du soleil: 6:44 pm
95%     11.3 km/h     1010.000 in
Prévisions
JEU Min: 25 °C Max: 32 °C
VEN Min: 25 °C Max: 32 °C
SAM Min: 25 °C Max: 33 °C
DIM Min: 24 °C Max: 35 °C
LUN Min: 25 °C Max: 32 °C
MAR Min: 24 °C Max: 31 °C
MER Min: 23 °C Max: 32 °C
JEU Min: 23 °C Max: 32 °C
VEN Min: 22 °C Max: 32 °C
SAM Min: 21 °C Max: 32 °C

LA UNE DES MEDIAS

Les Blogs en Vedette