20
Sam, Jan
674 Nouveaux Articles

CULTURE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La communauté layenne a sacrifié, samedi dernier, à sa traditionnelle ‘’ziarra’’ à Diamalaye. Initié par le khalife général des layènes en 1968, cet évènement religieux est une occasion également pour célébrer des mariages avec une dot à moindre coût : 5 000 F Cfa seulement.

 

Ainsi, au total, 132 unions ont été scellées. Malgré la modicité de la dot, ces mariages sont célébrés suivant les préceptes de l’islam. Et c’est une manière pour la communauté layène de ‘’lutter contre la déperdition, la prostitution, les écarts de jeunesse et autres’’.

Aussi, avant d’unir les couples, des enquêtes sont-elles menées pour voir si toutes les conditions sont réunies. Il s’agit de voir s’il y a l’accord des parents des conjoints. Pour rappel, c’est depuis 1883 que la communauté célèbre ce type de mariage. A l’occasion, le khalife faisait des tournées dans les cités layènes pour sceller des unions. Mais depuis 1985, plus d’un siècle après les premiers mariages scellés, le comité d’organisation de la ‘’ziarra’’ annuelle a combiné celle-ci avec les mariages collectifs.

 

Auteur: EnquetePlus - EnquetePlus

source:http://www.seneweb.com/news/Societe/mariage-collectif_n_235336.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir