17
Mer, Oct
41 Nouveaux Articles

ÉCONOMIE
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

La Compagnie sucrière sénégalaise qui a des hectares de terres arables dans le Walo, était connue pour la culture de la canne à sucre, avec notamment ses fameux employés appelés « Thiopé Laisse », ceux qui, munis de coupe-coupe, font la récolte de la canne à sucre.

Mais, dans la réalité, force est de constater que Jean-Claude Mimran, le p

ropriétaire de la Compagnie sucrière sénégalaise et des Grands moulins de Dakar et d’Abidjan, n’est plus enclin à faire strictement de la culture de la canne à sucre, mais plutôt de se ravitailler via les exportations.

Jean-Claude Mimran «tromperait » l’Etat du Sénégal, en faisant croire que son groupe cultive du sucre, alors qu’entre 2016 et 2017, la CSS a importé plus de 200.000 tonnes de sucre via les importations. (voir tableau).

Or, en décembre 2013, Jean-Claude Mimran aurait rencontré le président sénégalais, Macky Sall, tout en menaçant de fermer la CSS face aux importations massives de sucre.

Interrogé par Jeune Afrique, Mimran avait alors clarifié en ces termes : « Je n’ai jamais été voir le président pour une question de concurrence. Les projets concurrents ne me font pas peur. Aujourd’hui, si vous voulez faire la CSS, il vous faudrait entre 400 et 500 millions d’euros, sur dix ans si vous allez vite. Si quelqu’un s’installe, tant mieux. Les importations en revanche c’est une concurrence déloyale ».

SOURCE:https://www.leral.net/200-000-tonnes-importees-entre-2016-et-2017-la-grande-arnaque-de-la-culture-du-sucre-de-Jean-Claude-Mimran_a225873.html

 

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir