Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Ven, Jan
50 Nouveaux Articles

Dakar - Interdit de rassemblement contre la hausse du prix de l’électricité au centre-ville de dakar «noo lank», en caravane dans la banlieue

CONSOMMATION
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le collectif « Noo Lank » n’entend pas lâcher prise dans son combat résolu contre la hausse du prix de l’électricité décrétée par l’Etat du Sénégal. Au lendemain de la rencontre de sa délégation conduite par Fadel Barro, le Pr Malick Ndiaye et cie, avec le Médiateur de la République Alioune Badara Cissé, Le collectif « Noo Lank » s’est déporté dans la banlieue dakaroise pour prêcher contre la « flambée » du prix de l’électricité qui risque d’impacter sur le panier de la ménagère sénégalaise. Et cela, par le biais d’une caravane qui a sillonné les deux départements de la banlieue.

Le véhicule de la caravane, avec à son bord, une sono et quelques membres du collectif qui a pris le départ au rond-point Canada s’est ébranlé vers 10h 47mn dans les artères du département de Guédiawaye, première étape de la caravane. Le préposé au micro, depuis le haut du véhicule, lançait des slogans comme un cri de guerre « Courant bi dafa cher, facture yi dafa cher. Noo Lank, No bagn!! »

 Un autre groupe se chargeait de distribuer des flyers où était inscrit le même slogan pour dénoncer la cherté du prix de l’électricité. Des passants voire les populations les reçoivent avec un air de compassion pour les peines qu’ils endurent pour mener ce combat alors qu’elles jugent qu’elles devraient en faire partie. « Tout est cher dans ce pays. Nous sommes très fatigués avec notre maigre pouvoir d’achat. Le prix de l’électricité a haussé comme possible », s’est indigné cette dame qui poursuit : « Macky Sall et son gouvernement doivent nous aider, on est fatigué. Moi, je payais 35.000 frs mais avec ma nouvelle facture, je paye 90.000 frs. Ce qui n’est pas normal » lance tout de go la dame qui se dit en phase avec le collectif « Noo Lank ». Un autre groupe de personnes, après avoir pris leur flyers, se disent en phase complète. « Nous qui avons refusé et sommes à la touche sommes plus nombreux que ceux qui marchent. C’est un problème qui nous interpelle tous », indique un vieux sur le trottoir avec ses amis. Et l’un deux de renchérir : « Il faut une grève générale pour faire fléchir le gouvernement contre cette mesure. C’est la seule solution ».

Dans les divers points stratégiques, la caravane s’arrête pour mieux sensibiliser les passants et les populations riveraines. Des fois, du haut de leurs immeubles, les populations lancent des gestes pour montrer qu’elles sont en phase. La caravane pour Guédiawaye s’est terminée au niveau de Médina Gounass où les forces de l’ordre en charge de la circonscription de Guédiawaye se sont arrêtées afin de laisser la relève aux forces de l’ordre de Pikine. La caravane s’est alors dirigée dans les avenues de Dagoudane avant son point de chute vers 13h 55 mn. « Nous nous réjouissons de la réussite de la caravane. Les populations ont été sensibilisées sur la hausse du prix de l’électricité. On a distribué des supports en prélude à la marche du 10 Janvier », renseigne Mame Cheikh Seck coordonnateur du collectif « Noo Lank Guédiawaye ».

 Et de poursuivre : «La caravane a permis de ramasser des cas de fraude sur les factures. Nous allons déposer une plainte contre la Senelec et nous allons poursuivre le combat ». Prélude certainement de la grande manifestation du 10 janvier prochain contre la hausse du prix de l’électricité, la caravane des départements de Pikine et Guédiawaye remet une couche sur la détermination de « Nio Lank » à aller encore plus loin dans la contestation du relèvement du prix de l’électricité. Même si le président Macky Sall lui-même a confirmé, lors de sa sortie médiatique du 31 décembre, que la baisse du prix n’était pas pour demain

 

source: http://www.sudonline.sn/-noo-lank-en-caravane-dans-la-banlieue_a_45926.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?