15
Mer, Aoû
16 Nouveaux Articles

L’actuel percepteur de la ville de Dakar n’oubliera pas de sitôt la journée d’hier. Venu témoigner lors du procès en appel de Khalifa Sall et Cie, Ibrahima Touré a été «coincé» à la fin de l’audience par des sympathisants du maire de Dakar. Non seulement il a été insulté comme pas possible, mais aussi certains militants de Khaf’ ont commencé à le tabasser. 
Le gars n’a pas réfléchi à deux reprises puisqu’il a choisi l’option qui s’imposait : faire comme Usain Bolt et...courir.

Le jeune Cheick Omar Diédhiou, conducteur de moto taxis «Jakarta», a succombé à ses blessures après avoir reçu des coups de poignard de son client alors qu’il lui assurait le transport de Bignona à Marassoum via la bretelle de Diébang. La victime est âgée de 24 ans et nouvellement marié selon nos sources. Une enquête est ouverte pour en savoir davantage. Les cas de vol de moto taxis Jakarta avec acte de violence physique sur leur conducteur se multiplient ces derniers jours dans la région de Sédhiou et environs. Le dernier en date remonte au vendredi dernier 25 mai sur la route nationale N°4 peu avant le virage de Diébang qui mène à Marsassoum. Le client dont on ignore toujours l’identité et ayant loué les services du jeune Cheick Omar Diédhiou à Bignona n’a trouvé mieux que de planter un couteau dans son flanc gauche. Cheick Omar Diédhiou âgé seulement de 24 ans et marié il y’a juste une semaine a succombé à ses blessures à l’hôpital régional de Ziguinchor où il a été évacué d’urgence.

Retour en vidéo sur les dégâts enregistrés à la suite des heurts de ce matin entre forces de l’ordre et étudiants. Ces derniers n’ont rien laissé sur leur passage. Plusieurs bureaux ont été réduits en cendres. Regardez !
Mardi 15 Mai 2018 - 20:02

La journée d’hier (15 mai) a été longue et pénible pour les étudiants et les forces de l’ordre. Des affrontements un peu partout dans les universités à travers tout le pays ont été enregistrés suite au décès de Mouhamadou Fallou Sène étudiant à l’Ugb qui demandait sa bourse le même jour. Selon le commandant de la légion Nord, Papa Souleymane Cissé, le commandant d'unité a utilisé son arme pour protéger ses troupes. 

Les détenus de la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel ont décidé de se joindre au mouvement d’humeur de leurs camarades du Camp pénal de Liberté 6 et de la Mac de Thiès. Ils comptent entamer une grève de la faim, dès ce lundi 30 avril 2018, informe un communiqué de l'Association pour le Soutien et la Réinsertion Sociale des Détenus (ASRED).

La communauté sénégalaise vivant en Espagne, qui n’avait pas encore fini de pleurer la mort du jeune Mame Mbaye Ndiaye, emporté avant-hier à 17 heures par une crise cardiaque à la suite d’une course-poursuite avec les policiers municipaux de la ville de Madrid, vient à nouveau de perdre un des siens.

Fin de cavale pour Mouhamadou Lamine Mbacké. Le Sénégalais a été appréhendé hier, à Chicago, à 383,75 km de l’aéroport International John Fitzgerald Kennedy de New York d’où il s’est évadé au cours de son expulsion.

«Il a été arrêté sans incident dans un café près de la garde d’Amtrak, au centre-ville », indique la FBI dans un communiqué.

Me Cabibel Diouf n’est plus avocat au barreau de Dakar. L’avocat âgé de 87 ans a été radié pour escroquerie, par le Conseil de discipline. La procédure qui lui vaut cette sanction, prononcée depuis mardi dernier, concerne une affaire qui l’oppose à une certaine Mme Mbaye, épouse de l’ancien ministre socialiste Pape Babacar Mbaye.

D’après L’As qui livre l’information dans son édition de ce lundi, le désormais ex-Me Cabibel Diouf a roulé dans la farine la bonne dame sur une affaire de vente de maison à hauteur de 62 millions de F Cfa.

Alors que les témoins oculaires pointent la responsabilité des gendarmes qui roulaient en sens inverse, le Garde des Sceaux, Ismaïla Madior Fall parle de tentative d’évasion du détenu comme cause de l’accident mortel survenu vendredi sur l’autoroute à péage. Le ministre de la justice ne s’est pas retenu de commenter, pour ainsi laver à grande eau les pandores. « Ce type d’accidents malheureux survient dans quasiment dans tous les pays », dit-il.

Encore un membre de la diaspora sénégalaise mort dans des conditions atroces. En effet, Marie Faye, une Sénégalaise de 35 ans a été abattue dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 mars à New York. Infirmière de profession, son corps sans vie a été retrouvé par la police dans son appartement dans le Bronx.

Marie Faye a été sauvagement abattue dans son appartement sise dans le Bronx, à New York. Infirmière de son état, cette jeune Sénégalaise de 35 ans a été tuée dans la nuit du mercredi au jeudi dernier, vers les coups de 22h30 d'un seul coup de feu qui a réveillé les résidents qui vivent dans l'immeuble situé sur l’avenue Ogden.

La tristesse et le désarroi sont encore présents à Fatick, surtout au quartier Mboubane où vit la famille du sergent Thiendella Fall mort dans la nuit du mercredi dernier lors du crash de l'hélicoptère de l'armée sénégalaise. La douleur se lit encore sur les visages. A la maison mortuaire, le silence est comme un mot d'ordre. On attend presque muet l'arrivée du corps sans vie de Mansour qui sera enterré ce samedi après la prière de dix-sept heures.

 Horrible ! C’est le qualificatif qu’on peut coller à ce geste du père qui a ôté la vie de son enfant de 5 ans. Le drame s’est produit dans le populeux quartier d’Arafat dans la commune de Keur Massar hier, matin (dimanche). D’après les témoins de l’horreur, le sieur Abdoulaye Bâ a lacéré son fils sur le front et lui a planté plusieurs coups de couteau avant même de lui arracher l’oreille. A-t-il agi sous le coup de la démence ou de la drogue ?