Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Jeu, Mar
306 Nouveaux Articles

Le président de la République a procédé, ce matin, au lancement des travaux de la route des Niayes. Il a profité de cette occasion pour inviter les usagers à entretenir et à respecter le code de l’usage pour que les infrastructures soient pérennes et servent à contribuer au développement économique et social du pays.

Le journaliste, Adama Gaye interpelle le Synpics pour les insultes proférées par Samuel Sarr dans le journal Libération. "Lisez cet extrait d’une interview de Samuel Sarr….C’est aussi grave qu’il ait tenu ces propos qu’un journal lui ait donné l’occasion de le faire, ce n’est pas une première du reste avec ce journal. Macky Sall a-t-il avalisé cette insulte à notre décence ? J’espère que non. Mais là, Idrissa Seck doit porter plainte avec le soutien de tous les démocrates pour que les insulteurs et les supports médiatiques qui les reçoivent sachent qu’il y a des bornes à ne pas franchir et une justice capable de se montrer indépendante; Je suis Idy aujourd’hui sans avaliser ses forfaits passés qu’il doit résoudre, Samuel et tous les autres voleurs aussi. 

L'épouse de l'ancien Président tchadien, Hissène Habré, n'a pas mis du temps pour régir à l'annonce de la plainte d'Amadou Moustapha Sy, beau fils de Moustapha Niasse. A l'en croire, c'est plutôt ce dernier qui est contraint par deux décisions de justice.

Une étude de l’Institut des politiques alimentaires (Ifpri, sigle anglais) présentée lundi à Dakar par Elodie Becquey, a salué la vision à long terme du Sénégal pour la nutrition, sanctionnée par la mise en place de la Cellule de lutte contre la malnutrition (CLM) et du Programme de renforcement de la nutrition (PRN).

« Le Sénégal a adopté une vision à long terme pour la nutrition. Il est clair que la CLM et le PRN témoignent de nouveaux degrés d’engagements envers la nutrition au Sénégal. Leur rôle n’a pas seulement été d’inciter le changement mais aussi d’associer les réalisations et d’établir la cohérence dans l’action », a expliqué Elodie Becquey au cours d’un atelier de restitution de l’étude intitulée : «Histoires du changement en nutrition au Sénégal».

  Du Qatar où il se trouve, Karim Wade, élargi de prison par grâce présidentielle, tisse sa toile et semble chercher un positionnement dans la sphère politique de l’opposition. Quid de ses chances pour s’imposer comme personnalité de premier plan dans l’échiquier politique ? De l’avis du journaliste formateur, Momar Seyni Ndiaye, le fils de l’ancien chef de l’Etat doit de se défaire d’abord de 4 contraintes majeures, pour prétendre à une place confortable sous le soleil de l’opposition. Dans cette entretien accordé à Sud Quotidien, l’analyste politique a décortiqué les appels émises par Karim Wade à certains leaders de l’opposition, non sans révéler les tares du patron de Rewmi, Idrissa Seck, qui se positionne à tort ou à raison comme leader de l’opposition.  

Chers tous, je saisis encore mon clavier malgré moi pour encore des précisions. Kouthia, dans une interview à la télé, ce dimanche, a fait référence à un de mes petits-fréres, Ndiaga Fall, qui gére sa page facebook et qui est effectivement l'auteur du démenti qu'on lui prête. Je voudrais préciser ici que je ne suis mêlée ni de prés ni de loin aux activités de mon frére. C'est aujourd'hui que j'ai su que Ndiaga Fall avait des liens avec Kouthia au point de lui gérer ses réseaux sociaux. Je regrette et déplore fortement que mon petit-frére se mêle d'une affaire qui ne le concerne en rien.

C’est la fin de la collaboration entre l’animateur Kouthia et la Tfm. L’humoriste a déposé sa démission jeudi dernier, selon le quotidien Direct info qui donne l’information dans son édition de ce jeudi. La raison ? C’est l’intéressé lui-même qui la confie au journal. À l’en croire, le problème central c’est la récurrence des références à Karim Wade lors de Kouthia Show son émission quotidienne. 

Il est annoncé une soirée ‘’Rakhass bis’’ de celle de Bercy, après la korité, dans un hôtel de Dakar. Les ‘’Rakhass’’ risquent même de se multiplier. En attendant, comme indiqué hier, une mise en demeure a été envoyée à Wally Ballago Seck par les organisateurs de sa soirée à Paris. Il a 15 jours, à partir de la date de notification pour y répondre. Au cas échéant, une procédure judiciaire sera enclenchée. Des questions restent en suspens dans ce dossier et Hamdy Moustapha Dieng, l’un des organisateurs de ladite soirée, reste optimiste quant à son issue. Il est convaincu que le mis en cause sait ce qu’il a fait.

Comme le révélait Libération, le nom de Seydou Kane, l’homme d’affaires aux multiples nationalités - il est Gabonais, Sénégalais et Malien - apparaît dans les «Panama papers» du nom du scandale né de la fuite de données du cabinet panaméen Mossack Fonseca. 
Seulement, a-t-il usé d’un montage complexe pour espérer sans doute brouiller les pistes. En effet, ce proche d’Ali Bongo, le Président gabonais, est le bénéficiaire économique de Maxi Gold International Limited. Bien qu’immatriculée dans les Iles Seychelles, la société dispose d’une adresse à Hong Kong, plus précisément au 6 Canton road. En fait, cette adresse n’est que celle de Offshorer Business Services, un intermédiaire du cabinet Mossack Fonseca qui a «géré» le dossier. 

Sauf Revirement , les deux célèbres danseuses Mbathio Ndiaye et Ndèye Guèye seront les grandes absentes du concert de Waly Seck au Palais Omnisports de Bercy. Et pour cause? Dakarposte tient de bonnes sources qu’elles ont été retenues à la salle d’embarquement de l’aéroport LSS de Dakar.

Quid des raisons? Il nous revient qu’elles auraient acheté des billets électroniques à bas prix. 

dakarposte tient de ses réseaux de renseignements qu’aussitôt que l’hilarant humoriste (« Kouthia ») a fini de réagir  sur Walf Tv que les manœuvres en vue de l’enrôler ont débuté. Il fallait s’y attendre, s’empresseront de dire certains. 

Le chargé des programmes de la TFM a répondu aux lamentations de l’humoriste Kouthia. Ce dernier accuse Bouba Ndour de lui mettre des bâtons dans les roues. Kouthia en veut pour preuve le décalage de l’heure de rediffusion de son émission au delà de 02 heures du matin. Pour Bouba Ndour, « tous les agents de la TFM sont traités à un pied d’égalité ». « Je n’ai pas besoin d’entrer dans les détails, vous avez compris à quoi je fais allusion », s’est contenté de dire le frère cadet de Youssou Ndour, par ailleurs chef des programmes de TFM. Quoiqu’évasive, cette sortie faite dans « Quartier général » a au moins le don de confirmer le malaise qui s’est emparé du « Miroir du Sénégal ». 

Mayoro Mbaye était pensionnaire de la prison centrale de Rebeuss où il avait été placé sous mandat de dépôt le 18 mars dernier par des éléments de la Section des recherches. Il était victime de la procédure de contrainte par corps mise en mouvement contre lui et acceptée par le tribunal de grande instance de Dakar pour abus de biens sociaux et recel.