Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Jeu, Mar
306 Nouveaux Articles

Selon une information publiée par Dakaractu ce lundi, Serigne Moussa Naawél a été intronisé Diawrigne du Khalife général des Mourides. 
« C'est à peu près, nous dit-on, le même rôle que jouait Serigne Mountakha Mbacké auprès du regretté Serigne Sidi Mokhtar Mbacké », ajoute l’article. 

L’information a fait l’effet d’une bombe sur la toile. Malick Gackou a été brièvement arrêté ce week-end par la Sûreté urbaine de Dakar. Il aurait engrossé une fille et voulant éviter tout scandale compte tenu de son statut, il aurait demandé à son ami d’enfance de s’occuper de l’affaire. Ce dernier s’est, à son tour, adressé à un cabinet médical de la place dont le médecin est une de ses connaissances, voire même un intime. 

Leral.net peut assurer que El Hamidou Kasse , le responsable de la Cellule Communication de la Présidence de la République a tenu à assumer entièrement la faute d’inattention dans le tweet de @Macky Sall suite aux déclarations du Président Trump avec le lapsus sur la conjugaison du verbe mériter.

La réaction spontanée du Président de la République aux propos maladroits de son homologue américain, Donald Trump, traitant certains pays africains de "pays de merde", a été très appréciée par les internautes notamment sénégalais.

Cela dit, si ce Tweet de Macky qui a reçu hier soir plus de 7000 "Like" et plus de 5000 "Retweet", a affolé la toile, c'est parce que les internautes ont tous remarqué la faute du Chef de l'État sénégalais, visiblement trop pressé de réagir.

 Même s’il a mené sa tâche sans répit ni relâche depuis toujours, l’ange de la mort a frappé de plein fouet la communauté musulmane du Sénégal, en arrachant à son affection le Khalife général des Mourides, dans la nuit d’avant-hier, mardi 9 décembre. Ce rappel à Dieu de ce guide religieux n’est qu’une autre perte incommensurable pour le Sénégal.  En effet, rien qu’en 2017, six (06) Khalifes ont été rappelé à Dieu. 

Mauvaise nouvelle pour les lecteurs de Jeune Afrique établis au Sénégal. Le numéro à paraitre de l’hebdomadaire de Béchir Ben Yahmed pourrait ne pas être distribué au pays de la Téranga et pour cause : l’Agence de distribution de presse sénégalaise, et sa sœur ivoirienne Edipresse, qui traversent actuellement des difficultés du fait de la sensible baisse des ventes, trainent une ardoise auprès du géant français Presstalis, qui achemine les exemplaires par avion ou par bateau. Selon JA, les dettes s’élèvent à 190 millions de francs CFA pour Edipresse et à 105 millions de francs CFA pour Adp.

Le soutien que la mairesse de Paris, Anne Hidalgo, a apporté à Khalifa Sall semble ne pas emporter l’adhésion de l’Association des maires du Sénégal (Ams). En effet, à travers la lettre-réponse que voici, avec ampliations à différentes autorités de la République, Aliou Sall et Cie reprochent à l’édile de la capitale française de s’immiscer dans les affaires intérieures d’un Etat souverain alors que les hommes politiques sénégalais ont toujours fait montre de réserve pour des dossiers judiciaires impliquant des personnalités de part et d’autre de la Seine, comme celui relatif au scandale des Hlm de Paris qui avait éclaboussé la droite chez Marianne.

C'est une information dakarposte qui mettra certainement du baume dans le cœur des militants du Pds mais aussi et surtout les inconditionnels de Karim Wade! En effet, de nos recoupements auprès du cercle restreint des collaborateurs du prédécesseur du Pr Macky Sall aux manettes du convoité pouvoir Exécutif, dakarposte tient que Me Abdoulaye Wade et son épouse Mme Viviane née Vert ont rejoint leur fils Karim, dans sa douillette niche de Doha. En compagnie de leurs petits enfants, Wade père et sa douce moitié ont fêté ensemble les réjouissances de fin d'année.

 A l’occasion du nouvel, le président Macky Sall a élargi 541 personnes en conflit avec la loi. «Par décret numéro 2017-2321 du 29 décembre 2017, le Chef de l’Etat, Macky SALL, a accordé la grâce à cinq cent quarante et une (541) personnes condamnées pour des infractions diverses et incarcérées dans différents établissements pénitentiaires du Sénégal», informe un communiqué du ministère de la justice. Selon la source, «sont concernés quatre cent douze (412) bénéficiaires de remises totales de peine, quatre-vingt-douze (92) remises partielles, vingt et une (21) commutations de peines, treize (13) personnes âgées de moins de 18 ans, deux (02) âgées de plus de 65 ans et un (01) grand malade.»

 Dans la livraison de Sud Quotidien du mercredi 03 janvier 2018, des accusations graves et erronées, ont été portées contre le Rectorat de l’UGB. Dans l’article, il y est fait, notamment, état de détournement de carburant et de droits d’inscription pédagogiques (DIP). De tels propos sont d’autant plus surprenants que des informations financières claires et exhaustives ont été partagées avec tous les représentants de la communauté universitaire, à l’Assemblée de l’Université tenue le 07 décembre 2017 sur l’orientation budgétaire, suivie par celle du 20 décembre 2017 sur le vote du budget 2018. Clarifications

Révélation sur les 14 avocats stagiaires de la promotion 2017 qui ont prêté serment la semaine dernière. Des sources de Libération révèlent que 6 d’entre eux n’ont pas eu la moyenne lors de ce concours. « Seuls huit ont eu la moyenne. Les autres ont été repêchés », assure notre source.

Serigne Mor Mbaye n’adhère pas à la décision de la direction du Parti socialiste (PS), d’exclure 65 des membres de cette formation politique dont Khalifa Sall, Bamba Fall, Aïssata Tall Sall et Cie. Car selon lui, cette exclusion n’a été faite que pour des prébendes. 

«Ce sont de jeunes gens dynamiques qui ont été à l’école du parti, qu’on a, de mon avis de citoyen et d’observateur, sacrifié pour des prébendes. Les dinosaures sont tapis quelques part avec leurs dividendes. Je trouve que c’est triste pour ce parti et que le jeu n’a pas été un jeu démocratique », a-t-il déclaré lors de l’émission «Objection » de la Sud Fm dont il était l'invité.