20
Mar, Nov
27 Nouveaux Articles

LES INFOS ZÉRO
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times
Ousmane Sonko s’en est encore pris comme il en a désormais l’habitude, à Mamour Diallo. Il l’a attaqué lors du lancement de son livre à la Place de la Nation (ex-Obélisque). Ce mardi aussi, il l’a refait lors de sa conférence de presse. Parlant de la fusillade, Ousmane Sonko a déclaré qu’il a personnellement saisi le Procureur de la République et l’Inspection générale d’Etat (Ige) sans avoir de réaction et que c’est seul l’Ofnac qui a donné suite à sa requête sur «une grave affaire de détournement qui concerne Mamour Diallo, Inspecteur des Impôts et Domaines et membre de l’Apr…»
En réalité, cet acharnement du leader de Pastef n’est pas gratuit. Il le fait parce que celui qu’il attaque aujourd’hui, refuse de céder à son chantage. En fait, Ousmane Sonko, si propre soit-il comme il le prétend, est allé chez Mamour Diallo pour lui demander un terrain aux fins d’y construire le siège de son Parti, parce que là où il est actuellement, il est en location. Mais, Mamour Diallo lui a opposé un niet catégorique, lui signifiant qu’il ne cédera jamais au chantage qu’il utilise désormais avec certaines personnes. Qui jouent aujourd’hui son jeu en passant à la caisse en toute discrétion. 

Son jeu actuel consiste à cibler des gens qu’il considère comme peu clean pour les prendre en otage. Pour éviter ses révélations, ces gens sont devenus ses soutiens. Quand il a des activités ou autres manifestations, ils lui envoient discrètement des enveloppes. 

Dans ce même cadre, Sonko est allé chez un homme d’affaires, en l’occurrence Tahirou Sarr, pour l’intimider en lui disant qu’il est devenu milliardaire sans aucune industrie et que tout Dakar lui appartient désormais. Quand il a menaçait de porter plainte contre ce monsieur devant l’Ofnac, son adjoint l’en a dissuadé, lui promettant, en revanche, de le soutenir dans le cadre de l’élection présidentielle de février 2019. Sonko a même enregistré l’adjoint de cet homme d’affaires quand il lui faisait ces propositions, certainement pour mieux le ferrer. 

De la même manière, tous ceux qui craignent d’être dénoncés par Sonko qui leur connaîtrait quelque chose, passent toujours à la caisse pour se faire épargner. 

Il y a même un an, Ousmane Sonko avait contacté A.B pour lui demander de l’aider dans le cadre du financement de la construction d’une mosquée qui enseigne une certaine doctrine. 

Le même Ousmane Sonko est concerné par une autre histoire. Un monsieur avait un terrain nu aux Maristes. Sonko lui a demandé de lui donner de l’argent sans quoi, il va faire personnellement engager une demande d’attribution du même terrain. 

source: https://www.leral.net/Voila-pourquoi-Ousmane-Sonko-s-attaque-toujours-a-Mamour-Diallo_a235528.html

Fallou Guèye a perdu le marché du terrassement de la cité Tobago parce qu’il est soupçonné d’être un prête-nom de Ousmane Sonko. D’ailleurs, c’est le leader de Pastef qui a vendu sa maison de Sacré-Cœur, près de l’Ecole Eticca, à Fallou Guèye, avant de se donner celle de la cité Keur Gorgui. 

Ce sont ces pratiques dont use aujourd’hui Ousmane Sonko. Mais, Mamour Diallo lui a indiqué qu’il ne cédera pas d’un pouce à son chantage, parce qu’il n’a rien à se reprocher. 

A suivre...

 
La rédaction de leral.net

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir