18
Jeu, Oct
42 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Du fond de sa cellule où il se trouve, à Rebeuss, le député-maire de la ville de Dakar s’est adressé aux populations de sa commune. Dans une note parvenue à la rédaction hier, jeudi 4 janvier, l’édile de la capitale sénégalaise a souhaité ses vœux de nouvel an aux Dakarois. Comme souhait, Khalifa Sall qui attend son procès repoussé pour la deuxième fois jusqu’au 23 janvier prochain, veut que «2018 soit l’année où s’accomplira la prise de conscience collective de l’exacte mesure du désastre provoqué par la mal gouvernance du pouvoir en place. Malgré les épreuves et les injustices, il est possible de construire un autre avenir pour notre pays».
 

Rebeuss

 Du fond de sa cellule où il se trouve, à Rebeuss, le député-maire de la ville de Dakar s’est adressé aux populations de sa commune. Dans une note parvenue à la rédaction hier, jeudi 4 janvier, l’édile de la capitale sénégalaise a souhaité ses vœux de nouvel an aux Dakarois. Comme souhait, Khalifa Sall qui attend son procès repoussé pour la deuxième fois jusqu’au 23 janvier prochain, veut que «2018 soit l’année où s’accomplira la prise de conscience collective de l’exacte mesure du désastre provoqué par la mal gouvernance du pouvoir en place. Malgré les épreuves et les injustices, il est possible de construire un autre avenir pour notre pays».
 


Comme autre souhait exprimé, celui qui est poursuivi en ce moment pour détournement de deniers publics, de faux et usage de faux, etc, veut «qu’enfin la République tienne sa promesse d’égalité, de liberté, de justice et de solidarité à l’endroit de tous ses citoyens». Cela, non sans promettre de continuer à servir le pays, avec chacun et avec tous. Prenant avec philosophie l’épreuve qu’il est en train de subir, depuis près de 8 mois, Khalifa Sall estime que «les temps de crise sont aussi des temps d’opportunités».
 
Par conséquent, «je reste optimiste sur la capacité de notre peuple à puiser dans son génie propre pour reprendre sa marche résolue vers la paix, la démocratie, la prospérité et pour installer notre Nation dans une trajectoire qui rassemble et élève ses filles et ses fils dans un destin commun», optimise-t-il.
 
Toutefois, il n’a pas manqué d’égratigner le régime actuel du chef de l’Etat, Macky Sall. Dans la note, il dit souhaiter que l’année 2018 «soit l’année où s’accomplira la prise de conscience collective de l’exacte mesure du désastre provoqué par la mal gouvernance du pouvoir en place». Se faisant optimiste, il trouve que «malgré les épreuves et les injustices, il est possible de construire un autre avenir pour notre pays».

 

source:http://www.sudonline.sn/khalifa-sall-espere--une-republique-de-justice_a_37763.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir