18
Jeu, Oct
42 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 La Plateforme de Femmes pour la PAIX en Casamance dénonce avec toute son énergie l’incident malheureux qui a eu lieu ce 6 janvier 2018 dans la forêt classé Bayotte Est (qui polarise les villages de Boffa Bayotte, Bouhouyoum, Toubacouta, Katouré, Badem, Baguame) Commune de Niassya. Cet acte d’une rare violence s’est soldé par la mort de treize (13) exploitants forestiers, sept (7) blessés dont deux (2) dans un état grave.  

Déplorant les pertes en vie humaine, la Plateforme reste compatissante et solidaire avec les familles des victimes et les blessés à qui elle souhaite beaucoup de courage. 
 
Elle salut les réactions de dénonciation et de soutien venant de sénégalais de tout bord Etat, société civile, autorités traditionnelles et coutumières, citoyens soucieux de la paix et de la cohésion sociale. 
Elle apprécie les mesures prises par le Président de la république et son gouvernement à travers la convocation d’un Conseil de Sécurité national, l’envoie d’une délégation ministérielle auprès des blessés et des familles des victimes, l’ouverture d’une enquête et les deux jours de deuil national décrété. 

attaque armée

 La Plateforme de Femmes pour la PAIX en Casamance dénonce avec toute son énergie l’incident malheureux qui a eu lieu ce 6 janvier 2018 dans la forêt classé Bayotte Est (qui polarise les villages de Boffa Bayotte, Bouhouyoum, Toubacouta, Katouré, Badem, Baguame) Commune de Niassya. Cet acte d’une rare violence s’est soldé par la mort de treize (13) exploitants forestiers, sept (7) blessés dont deux (2) dans un état grave.  

Déplorant les pertes en vie humaine, la Plateforme reste compatissante et solidaire avec les familles des victimes et les blessés à qui elle souhaite beaucoup de courage. 
 
Elle salut les réactions de dénonciation et de soutien venant de sénégalais de tout bord Etat, société civile, autorités traditionnelles et coutumières, citoyens soucieux de la paix et de la cohésion sociale. 
Elle apprécie les mesures prises par le Président de la république et son gouvernement à travers la convocation d’un Conseil de Sécurité national, l’envoie d’une délégation ministérielle auprès des blessés et des familles des victimes, l’ouverture d’une enquête et les deux jours de deuil national décrété. 
 
Elle apprécie aussi la condamnation ferme des faits par le MFDC, sa solidarité exprimée aux victimes et à leur famille, aux populations ainsi que le renouvellement de son ouverture au dialogue en faveur d’une issue heureuse au conflit en Casamance.   
 
Constatant qu’un agissement aussi odieux ne peut être que l’œuvre d’ennemies de la paix, saboteurs des efforts déployés par l’ensemble des acteurs pour obtenir cette accalmie, la plateforme reste convaincue que cette tuerie est et restera isolée du conflit en Casamance.   
 
Consciente que la Casamance dans sa situation actuelle de calme salutaire n’a pas besoin de pareils faits, elle invite à une prise de conscience de l’urgence de la situation qui requiert retenue et vigilance constantes de la part de toutes les parties prenantes. 
 
Elle réitère son appel à l’Etat et au MFDC pour une reprise des négociations, des pourparlers inclusifs, transparents qui ne mèneront que vers une seule issue, la paix définitive en Casamance.     
 
Restons courageux, tenaces, persévérants dans nos efforts pour enclencher un processus irrévocable de paix en Casamance. Ne laissons aucun acte, aucune personne nous décourager dans ce combat noble et salutaire qu’est l’avènement d’une  paix définitive en Casamance. 
 
La Présidente 
Mme THIAM Ndéye Marie Diédhiou 

 

source:http://www.sudonline.sn/reaction-de-la-plateforme-des-femmes-pour-la-paix-en-casamance-sur-la-tuerie-dans-foret-de-bayotte_a_37804.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir