The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

Sénégal- Résultats législatives du 30 juillet le conseil constitutionnel confirme la suprématie de benno

Le Conseil constitutionnel a confirmé la victoire de la coalition Benno Bokk Yaakaar aux élections législatives du 30 juillet dernier qui a vu la participation de 1 637761 électeurs. Dans la même décision rendue ce lundi 14 août, la haute juridiction a aussi rejeté tous les recours visant l’invalidation des élections au niveau de certains départements introduit par les différentes coalitions au lendemain du scrutin. Annoncé en début d’après-midi, c’est finalement en début de la soirée de ce lundi 14 août que le Conseil constitutionnel a procédé à l’affichage des résultats définitifs des élections législatives du 30 juillet dernier. Cependant, le verdict de la haute juridiction est loin de créer une surprise.

Les «7 Sages» n’ont fait que confirmer les résultats proclamés par la Commission nationale de recensement des votes (Cnrv) avec quelques légers réajustements des voix obtenues par les cinq premières listes ainsi que le taux de participation.

Ainsi, selon la décision du Conseil constitutionnel, la coalition Benno Bokk Yaakaar a obtenu 1 637761 voix ce qui lui donne droit à 125 députés sur les 165 que compte l’Assemblée nationale pour cette 13ème Législature.
 
Ce nombre de voix est légèrement en dessus des 1 633 000 voix qu’avait annoncé la CNRV. La liste de la coalition au pouvoir est suivie comme dans les résultats provisoires de la CNRV par celle de la coalition Gagnante Wattu Senegaal, avec 552 095 voix (contre 549 000 voix, CNRV) soit 19 députés.
 
La coalition Mankoo Taxawu Senegaal, donnée troisième par la CNRV avec 365 681 voix est confirmée à ce rang par le Conseil constitutionnel qui réajuste le total de ses voix à 388 188 voix, soit 7 députés. Le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur), arrive en 4e position 3 députés devant la liste de la coalition «Kaddu Askan Wi» dirigée par le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé qui a obtenu 2 députés.
 
Le reste du tableau est occupé par les dix autres listes qui se partagent le plus fort reste avec chacun un (01) député. Il s’agit entre autres, du Parti pour la vérité et le développement (Pvd), de la coalition Mankoo Yeessal Sénégal de Modou Diagne Fada, de la liste indépendante «Bunt Bi» de Théodore Monteil, de l’Initiative pour une politique de développement (Ipd) de Ibrahima Abou Nguette. A ces listes, il faut aussi ajouter, la Convergence patriotique pour la justice et l’équité (Cpje) du député sortant, Demba Diop dit «Diop Sy», la coalition «Oser l’avenir» de la mairesse de Podor, Aïssata Tall Sall, la coalition «Senegal Day Dem» de Cheikh Tidiane Gadio, la coalition «And Saxal Liggey» de Aïda Mbodj et la coalition «Ndawi Askan Wi» de l’ex-inspecteur des Impôts Ousmane Sonko.
 
Dans sa décision, le Conseil constitutionnel a estimé que sur les 6 219 446 sénégalais inscrits sur le fichier électoral, 3 337 494 ont pu voter le 30 juillet donnant ainsi un nombre de suffrages valablement exprimés de 3 310 453, soit un taux de participation de 53,66%, un chiffre un peu moins du pourcentage (54,11%) de la commission nationale de recensement des votes.
 
TOUS LES RECOURS REJETES
 
Dans sa décision, le Conseil après avoir regroupé tous les recours introduits par les différentes têtes de listes, les a tous rejetés. S’agissant du recours de Serigne Abdou Mbacké Ndao, candidat investi par la coalition Benno Bokk Yaakaar sur la liste départementale de Mbacké, les «Sept Juges» ont motivé leur décision par le fait qu’il «n’est pas établi, au moment où il statue, que les incidents survenus à Touba lors des opérations électorales sont imputables aux candidats déclarés provisoirement élus, ni qu’elles ont pu avoir pour effet de fausser les résultats du scrutin au profit ou au détriment d’une liste».
 
Dans son recours, Serigne Abdou Mbacké Ndao, investi tête de la liste départementale de Mbacké de la coalition BBY, avait évoqué un faible taux de participation (31,22 %) dans le département de Mbacké du fait que «le scrutin n’a pu se tenir dans 220 bureaux de vote à Touba, pour un total de quatre-vingt-neuf mille six cent quarante et un (89 641) électeurs. Mais, les 7 Sages ont estimé qu’en dépit de cette faible participation des inscrits au vote, le pourcentage de votants à Mbacké est supérieur à celui enregistré lors des précédentes élections législatives de 2007 et 2012 pour lesquelles le taux de participation dans le département de Mbacké n’atteignait pas 30%. S’agissant des recours introduits par la coalition Mankoo Taxawu Senegaal visant l’invalidation du scrutin dans les départements de Dakar, les membres du Conseil les ont aussi jugés irrecevables de même que ceux des coalitions, And Suxalo Senegaal, And Defar Seegaal, Kaddu Askan Wi d’Abdoulaye Baldé.

source: http://www.sudonline.sn/le-conseil-constitutionnel-confirme-la-suprematie-de-benno_a_36154.html

NO COMMENT!

media/k2/items/src/fa4c0aa8a0084eeb8fae3bc4745a8789.jpg

Entretien exclusif d'une leader panafricaine Candace Nkoth Bisseck - « les jeunes et les femmes ont ...

media/k2/items/src/0c7b22e29b988d054af028be92ff8f9f.jpg

Témoignage qui fait froid au dos de Bocar Demba DIOP policier Mauritanien

media/k2/items/src/22e0f27f718beb2c1f57cf0e3dece31b.jpg

Les autorités Mauritaniennes interdisent la visite d’une délégation Américaine

media/k2/items/src/a0e8823e226e7d56487c4040d3ba472c.jpg

Malal Talla Fou Malade : "Kemi Séba est venu au Sénégal par le biais de Wade. Il reçoit des ...

Recherche - ARCHIVES

LA UNE DES MEDIAS

Les Blogs en Vedette