19
Lun, Nov
27 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

  L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, est réellement décidé à mettre sur les rails son projet de large coalition gagnante aux législatives. Pour cause, selon le Pds, le Pape du Sopi s’est  directement entretenu avec son ancien Premier ministre Idrissa Seck (Rewmi), son ancien président d’Assemblée nationale et du Sénat Pape Diop (Bokk Gis Gis), le député Mamadou Lamine Diallo (Tekki), voire Malick Gakou (Grand Parti) et Mamadou Diop Decroix (And Jëf). Histoire d’aider à taire les différences pour mettre sur pied une liste commune gagnante aux législatives, « former un véritable gouvernement de transition » et contrer le régime de Macky Sall.  

politique   L’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, est réellement décidé à mettre sur les rails son projet de large coalition gagnante aux législatives. Pour cause, selon le Pds, le Pape du Sopi s’est  directement entretenu avec son ancien Premier ministre Idrissa Seck (Rewmi), son ancien président d’Assemblée nationale et du Sénat Pape Diop (Bokk Gis Gis), le député Mamadou Lamine Diallo (Tekki), voire Malick Gakou (Grand Parti) et Mamadou Diop Decroix (And Jëf). Histoire d’aider à taire les différences pour mettre sur pied une liste commune gagnante aux législatives, « former un véritable gouvernement de transition » et contrer le régime de Macky Sall.  

 

L’opposition sénégalaise regroupée autour de la plateforme Mankoo Wattu Senegaal semble prendre la sérieuse option d’aller aux législatives du 30 juillet prochain, sous la bannière d’une liste commune. En tout cas, l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, qui en avait émis l’idée, serait en train d’œuvrer pour la concrétisation de son souhait.

En effet, une note parvenue à Sud Quotidien hier, vendredi 31 mars, révèle que le patron du Parti démocratique sénégalais (Pds), qui tient à imposer une cohabitation à son successeur, Macky Sall, ne lésine pas sur les moyens pour atteindre son objectif. La note du Pds renseigne que «Maître Abdoulaye Wade, secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds), après avoir fortement conseillé aux militants et responsables du parti ainsi qu’aux mouvements de soutien de travailler à la mise en place d’une large coalition gagnante pour les prochaines élections législatives et former un véritable gouvernement de transition, a décidé de s’impliquer personnellement en apportant sa contribution».

 

 
 
Ne s’étant pas limité à exprimer sa volonté de voir une opposition forte aux législatives prochaines, le “Pape du Sopi“ aurait posé des actes concrets pour l’atteinte de l’objectif. Le communiqué signé par le Secrétaire national adjoint du Pds, Oumar Sarr, renseigne ainsi que le président Wade «s’est  entretenu avec des responsables et leaders de partis de l’opposition pour les exhorter, surmontant leurs différences, á s’engager résolument dans une union sacrée pour mettre un terme à la déliquescence de notre Etat, le doter d’institutions consensuelles et jeter les bases d’une véritable prise en main de notre propre destin».

C’est ainsi que Me Abdoulaye Wade s’est entretenu hier, selon toujours la source, avec Mamadou Diop Decroix d’Aj/Pads, Idrissa Seck de Rewmi, Pape Diop, patron de Bokk Gis Giss, le député Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki, sans oublier Malick Gakou du Grand parti ainsi que certains responsables du Pds. Une manière en somme de sommer la grande offensive contre le pouvoir de Macky Sall aux législatives du 30 juillet.
SOURCE: http://www.sudonline.sn/wade-lance-la-grande-offensive_a_34230.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir