19
Lun, Fév
353 Nouveaux Articles

DÉPÊCHES
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les crimes financiers et économiques ainsi que les pratiques assimilées sont de "graves obstacles" au développement économique des pays qui en sont victimes, a soutenu, lundi à Saly-Portudal (Mbour), le journaliste formateur sénégalais, Mame Less Camara.

"Ces pratiques-là sont de graves obstacles au développement de l’économie et des finances, mais c’est également, et c’est peut-être là le plus grave, le risque d’une sorte de familiarisation, d’acceptation implicite d’un certain nombre de pratiques criminelles", a-t-il notamment fait remarquer.

 Mame Less Camara prend part à un atelier régional de formation sur le journalisme d’investigation lié aux crimes financiers et économiques à l’intention des journalistes. 

 


A son avis, le journaliste d’investigation, par ses techniques pour accéder à l’information, peut "grandement aider, avec plus de liberté, qu’un juge qui est dans les contraintes des procédures".

"Tout en respectant la loi dans la limite de la recherche de la vérité, étant entendu que ce qui est prioritaire, c’est la recherche de la vérité, le code de déontologie répète toujours que la première mission du journaliste, c’est de trouver la vérité et surtout, de la faire publier. Maintenant, cette vérité peut ne pas être de l’intérêt de tout le monde", a enseigné M. Camara.

Le journaliste-formateur a souligné qu’"il ne s’agit pas de dicter au journaliste ce qu’il doit faire en matière de journalisme d’investigation".

"Cet atelier constitue une réponse à une demande implicite, parce que le journalisme d’investigation attire de plus en plus de journalistes, or, c’est un journalisme délicat, assez technique, qui expose celui qui s’y livre à un certain nombre de risques", a expliqué Mame Less Camara.

"Il est important pour la presse de maintenir l’écart, même léger, entre la demande du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’ouest (GIABA), selon ses besoins en matière de couverture médiatique et ce que notre travail de journaliste exige de nous, en termes de rigueur et de distance avec toutes les sources, que ce soit politiques, économiques ou religieux", a souligné Mame Less Camara.



Mardi 19 Décembre 2017
Dakaractu

source:https://www.dakaractu.com/Les-crimes-financiers-et-economiques-sont-de-graves-obstacles-au-developpement-economique_a144045.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir