Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
26
Lun, Oct
33 Nouveaux Articles

Au Sénégal, réouverture partielle des églises dans le diocèse de Saint-Louis

COVID-19 | coronavirus
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Dans une circulaire datée du 5 octobre, l’évêque du diocèse de Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, Mgr Ernest Sambou, a annoncé la reprise partielle des messes dans son diocèse.

Depuis la mi-mars, l’Église sénégalaise a suspendu les célébrations liturgiques publiques pour endiguer la propagation du Covid-19.

 

« À partir du dimanche 18 octobre 2020, en attendant la réouverture officielle des églises du Sénégal, les curés et vicaires célébreront la messe dominicale dans les églises paroissiales », a annoncé Mgr Ernest Sambou, évêque de Saint-Louis, dans le nord du Sénégal, dans une lettre circulaire datant du 5 octobre et adressée au clergé.

L’évêque de Saint-Louis – qui vient de recevoir les clés de la cathédrale de la ville, à l’issue de sa restauration qui a coûté plus d’un milliard de francs CFA – a précisé les conditions de cette reprise partielle des messes et autres célébrations. Elles se feront « en présence des personnes suivantes : les religieux et religieuses ; une, deux ou trois communautés ecclésiales de base (CEB) (cela dépend de la composition des CEB) ; quelques membres de la chorale paroissiale pour l’animation de la messe, le sacristain ; quelques servants d’autel ».

Dans son invite au port obligatoire du masque pour les participants, Mgr Sambou précise que pour cette reprise progressive, en attendant la reprise officielle des célébrations eucharistiques, « les enfants n’y sont pas admis ».

Le diocèse de Ziguinchor aussi

Le diocèse de Ziguinchor, dans le sud du Sénégal, est aussi dans la même perspective de reprise partielle des messes. Mgr Paul Abel Mamba a appelé, dans une circulaire datée du 5 octobre, ses diocésains à « se préparer à la réouverture des églises ». « Avec la tendance à la baisse observée depuis plusieurs jours, le contexte semble plutôt favorable à une certaine reprise des activités pastorales ; en outre, certains fidèles n’hésitent même plus à réclamer la reprise des célébrations à travers les réseaux sociaux », a-t-il souligné.

Respect strict des mesures barrières

L’évêque de Ziguinchor exhorte, pour cela, les paroisses à veiller à mettre en place toutes les mesures barrières exigées. Il s’agit en particulier « du port du masque obligatoire, du dispositif de lavage des mains à l’entrée des édifices, de la restriction du nombre de participants aux célébrations communautaires, de la désinfection régulière des lieux de rassemblements, du respect de la distance requise et d’autres mesures nécessaires à la protection sanitaire des personnes et de la communauté ». Pour Mgr Paul Abel Mamba, tout cela doit, au préalable, être mis en place pour préparer « nos communautés paroissiales à l’ouverture de nos églises et à reprendre le moment venu les activités paroissiales, en vivant dans ce contexte particulier de Covid-19, pour éviter le pire ».

Charles Senghor (à Dakar)

 

source: https://africa.la-croix.com/au-senegal-reouverture-partielle-des-eglises-dans-le-diocese-de-saint-louis/

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?