Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
20
Lun, Mai
154 Nouveaux Articles

Propos désobligeants et irresponsables des candidats Idrissa Seck et Ousmane Sonko : Les Organisations des médias du Sénégal condamnent...

Les organisations de médias du Sénégal (SYNPICS, CDEPS, APPEL, APES et CJRS), réunies ce lundi 25 février à Dakar, condamnent unanimement les propos désobligeants et irresponsables des candidats Idrissa Seck et Ousmane Sonko, qui ont proféré des attaques contre les médias, les accusant de faire un traitement tendancieux des résultats issus du vote des Sénégalais au soir du scrutin. 

Oligarchie politico religieuse - Touba : Des religieux entre spirituel et temporel

À côté des politiciens chevronnés, la ville sainte de Touba a une particularité : la présence massive de chefs religieux qui s'activent dans la politique. Les "marabouts politiciens", comme on les surnomme, tiennent, depuis un certain temps, le haut du pavé dans la capitale du mouridisme.

Sur invitation du président guinéen Alpha Conde Me Wade, à Conakry depuis samedi

 Le secrétaire général national du Pds est en visite depuis samedi dernier en Guinée. Me Abdoulaye Wade y a été invité par le président guinéen Alpha Condé.  A moins d’une semaine de la présidentielle, les commentaires vont bon train à propos de ce voyage effectué à l’improviste.

CD "Lui et moi" contre Wade: Samuel Sarr conduit Idrissa Seck à l'échafaud de sa conscience

Dans une longue contribution politique parvenue à la rédaction de Leral.net, Samuel Sarr a caricaturé Idrissa Seck comme un « homme au caractère extraverti et belliqueux » qui était « un danger » pour la République du Sénégal, pour avoir dévoilé des dossiers de l’Etat estampillés «Secret» et pour avoir proféré des insultes publiques contre la personne qui incarnait l’autorité avec notamment, la publications des CD «Lui et moi ». 
Morceaux choisis : Les blessures toujours ouvertes d’Idrissa Seck contre Me Wade. 

Derniers jours de la présidence de Macky Sall - Macky paie les salaires le 26 février et fait un clin d’œil aux travailleurs

GFM- Le Président Macky Sall anticipe sur les lendemains électoraux. Il a donné des instructions au ministère des finances pour que les salaires des fonctionnaires et les pensions de retraite soient disponibles.

Le jour où une femme sera Présidente du Sénégal

Messieurs, le jour où une femme sera à la tête du Sénégal, vous serez les premiers à être fiers. Cette première présidente de la République apportera un souffle nouveau au pays de la Téranga et vos filles, que vous avez éduquées avec tant d'abnégation et d'amour, verront enfin la lumière au bout du tunnel.

Wade persiste et signe : "Nous avons décidé de nous attaquer aux bureaux de vote"

Que ceux qui croyaient que Abdoulaye Wade a abandonné sa logique de saboter les élections du 24 février prochain se détrompent. Le pape du Sopi est plus que déterminé à tenir sa promesse.  

Aujourd'hui, à l'occasion de la réunion du Comité directeur tenu dans un hôtel de la place, l'ancien président de la République du Sénégal a invité les siens à mettre en marche son plan pour que les élections n'aient pas lieu.

Présidentielle 2019 – Wade parle de son voyage à Conakry

Le Pape du Sopi était très attendu sur les raisons de son déplacement à Conakry. Devant faire une déclaration à l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd), c’est finalement au Terrou-bi qu’il donne rendez-vous aux journalistes. Mais, au finish, il refusera de se prononcer sur la question. “Je ne dirai rien”, répondra-t-il.

Woré Sarr charge Amadou Bâ : «Le ministre des Finances est dans toutes les sauces d’argent de ce pays avec son cube maggi »

La députée Woré Sarrr a estimé qu’elle n’allait pas voter le projet de résolution portant création d’une commission d’enquête parlementaire relative à l’affaire dite des 94 milliards dans le dossier du titre foncier 1451/R, car, selon elle, d’autres affaires ont été citées en vain, comme Arcelor Mittal, le rapport de l’OFNAC qui a coûté son poste à Nafi Ngom Keita ainsi que l’affaire PRODAC de 29 Milliards que Mame Mbaye Niang avait rejetée sur le ministre des Finances, qui «est dans toutes sauces d’argent de ce pays». 

Sénégal - Ousmane Sonko : "Nous allons dissoudre l'Assemblée nationale"

En cas de victoire de Ousmane Sonko à l'issue de la présidentielle, la 13ème législature disparaîtra. "Si nous gagnons, nous allons dissoudre l'Assemblée nationale. Nous allons provoquer des élections législatives et communales", promet le candidat à la présidentielle.