Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Dim, Mar
261 Nouveaux Articles

Retour de Me Wade : Malick Gakou appelle à une forte mobilisation pour un accueil triomphal

Le Président Abdoulaye WADE arrive au Sénégal ce jeudi 7 Février 2019 à 15 heures. 
Le peuple sénégalais tout entier l’attend avec impatience et l’accueillera à la hauteur de l’homme d’Etat historique qu’il incarne pour le Sénégal, l’Afrique et l’humanité. 
Dans l’histoire des grands Hommes, le Président WADE demeure une référence exceptionnelle et le symbole vivant d’un engagement africain pour le salut des peuples. 

Présidentielle 2019 : Macky Sall écrit aux Coordonnateurs de Comité Électoral de sa coalition

Notre Coalition de la Majorité Présidentielle a démontré sa très grande efficacité lors de la phase de collecte des parrainages.  

Je voudrais à tous exprimer toute ma gratitude pour l’effort considérable que vous avez déployé pour réunir les signatures de plus de 3600000 parrains, au niveau de l’ensemble des circonscriptions électorales. 

'' Wade et son parti ont toujours soutenu mordicus que la validation de la candidature de Karim Meïssa Wade ne devrait être soumise à aucune négociation, que la candidature de son fils était le plan A, le plan B et qu'aucune autre solution n'était envisageable.  Par conséquent, aujourd'hui encore Karim Wade est censé être le candidat du Pds. Maintenant, accepter de parrainer une autre candidature serait synonyme  de dédit. Dès qu'il aura choisi un autre candidat, Wade avouera par la même occasion, sa défaite et acceptera ce qu'il a tout le temps refusé : c'est-à-dire une  candidature alternative...'' L'analyse est de Serigne Modou Bousso Dieng. 

Présente ce mardi à la présentation du Directoire de campagne du candidat Macky Sall, Aissata Tall Sall a réagi aux invectives et autres indignations manifestées par les Sénégalais sur les Réseaux sociaux, après l’annonce de son soutien à Macky Sall lundi. La maire de Podor déclare qu’elle ne répondra pas aux invectives, mais qu’elle est prête à soutenir un débat politique sur son ralliement... Regardez !

Révélation - Ahmed Khalifa Niass : "Il y a une alliance entre Wade et Macky"

Le président du Front des alliances patriotiques (Fap), Ahmed Khalifa Niass, estime, dans un entretien exclusif à paraître sur Seneweb, que Macky Sall et Abdoulaye Wade ont noué une alliance en vue de la présidentielle du 24 février. Extrait.

Arrivé dimanche dernier en France en provenance de Doha, Me Wade s’organise pour la présidentielle de 2019. Selon L’Observateur, le Pape du Sopi a convoqué le coordonnateur adjoint du Pds, Oumar Sarr, le président de Bokk Gis-Gis, Pape Diop Diop et Mamadou Diop Decroix à Versailles. Ces derniers, rapporte le journal, ont quitté Dakar le 21 janvier pour déférer à la convocation de Me Wade. A l’issue de cette rencontre entre Wade et ses trois « lieutenants », l’ancien président prendra position pour un candidat, indique la même source.

Avec seulement cinq candidats, un processus électoral fortement controversé et une absence remarquée des dinosaures politiques ainsi que des femmes, la présidentielle de 2019 est partie pour être le scrutin des exceptions.

Sur la ligne de départ de la prochaine présidentielle, il n'y a finalement que cinq athlètes : Macky Sall, Issa Sall, Ousmane Sonko, Idrissa Seck et Madické Niang, soit deux rescapés sur les 14 candidats de l'élection de 2012. Le scrutin du 24 février 2019 est parti pour être celui des exceptions.

BANLIEUE DAKAROISE : MARCHE DES JEUNES DE L’OPPOSITION DU C25 FAIBLE MOBILISATION

 

C’est une faible mobilisation des jeunes regroupés au sein du Collectif des 25 qui a battu le macadam  hier dans les artères de la banlieue notamment dans les Départements de Pikine et de Guédiawaye.

Aissata Tall Sall nous dit : « A l’unanimité, nous avons décidé de soutenir le candidat Macky Sall ».  

La transhumance, dans le vocabulaire agricole, est la migration périodique des troupeaux à la recherche de meilleurs pâturages. Le nomadisme politique ou transhumance politique est tellement populaire dans le monde que la Commission des affaires parlementaires s’est saisie du sujet.

Abdoulaye Wade se prépare à livrer son dernier combat. L’ancien Président qui menace de s’opposer à la tenue de la présidentielle, a quitté Doha (Qatar) hier pour une escale à Paris avant de débarquer à Dakar.