Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
18
Dim, Aoû
92 Nouveaux Articles

Sénégal: Macky Sall veut s'attaquer aux dérives au sein de l'État

Au Sénégal, le président Macky Sall n’a toujours pas communiqué sur son projet de réforme constitutionnelle, qui doit être voté par l’Assemblée nationale et qui va entraîner la suppression du poste de Premier ministre. En revanche, la présidence multiplie les annonces pour dénoncer le train de vie de l’État. En 2012 déjà, Macky Sall avait annoncé qu’il lutterait contre la gabegie au sein de l’administration. C’est à nouveau à l’entame de son quinquennat son objectif prioritaire.

Communiqué du conseil des ministres du mercredi 27 Février 2019

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 27 février 2019 à 11 heures au Palais de la République

Entamant sa communication autour de la bonne organisation de l’élection présidentielle du 24 février 2019, le Chef de l’Etat adresse ses chaleureuses félicitations au Peuple et aux électeurs sénégalais pour leur mobilisation massive et exceptionnelle, dans le calme et la sérénité, à l'occasion du scrutin du 24 février 2019.

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

 

• Monsieur Gorgui CISS, Conseiller des Affaires étrangères principal, précédemment Ambassadeur, Représentant permanent adjoint de la république du Sénégal auprès de l’Organisation des Nations Unies à New York, est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de sa Majesté AKIHITO, Empereur du Japon, avec résidence à Tokyo, en remplacement de Monsieur Cheikh NIANG, appelé à d’autres fonctions ;

 Le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a laissé entendre hier mardi que «l’Etat a décidé de consacrer plus de 81 milliards FCFA au financement de l’enseignement technique et de la formation professionnelle d’ici 2020». 

Entretien exclusif avec Mahammed Boun Abdallah Dionne : « Au cours du premier mandat, nous avons pu créer 491 000 emplois net »

Le Premier ministre qui se démène partout pour défendre le bilan du Président sortant Macky Sall, candidat à sa propre succession, a pris de son temps précieux pour répondre aux questions de « L’As». A 48 heures de scrutin du 24 février prochain aux multiples enjeux,  Mouhamad Boun Abdlallah Dionne ne se départit pas de  sa sérénité et son optimisme légendaire quant à l’issue du vote qui dégage les perspectives du deuxième mandat de Macky Sall. Entretien. 

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Monsieur Cheikh Tidiane TALL,
Conseiller des Affaires étrangères principal, précédemment Ministre-conseiller à l’Ambassade du Sénégal en République populaire de Chine est nommé Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de son excellence Monsieur Frank-Walter STEINMEIER, Président de la République fédérale d’Allemagne, avec résidence à Berlin, en remplacement de Monsieur Momar GUEYE, appelé à d’autres fonctions 

 «Le secteur privé, c’est notre force de frappe. Si aujourd’hui nous avons une croissance retrouvée de 7.1 %, c’est grâce à vous», s’est ainsi adressé hier, mardi, à Dakar, le premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne aux opérateurs économiques sénégalais, à l’ouverture des assises de l’entreprise du Conseil national du patronat sénégalais (Cnp).  Dans son mot, il dira: «Le partenariat découlant de cette perspective, en tant qu’une option tripartite Etat- syndicat-secteur privé n’est pas un choix, mais c’est le choix». 

Entamant son propos par l’accident de l’hélicoptère de l’armée sénégalaise, de retour d’une mission à caractère social, le Chef de l’Etat fait observer une minute de silence à la mémoire des victimes du crash survenu mercredi 14 mars 2018, dans la commune de Toubacouta.

Le Président de la République présente à nouveau les condoléances de la Nation aux Forces armées, ainsi qu’aux familles des victimes, et réitère ses vœux de prompt rétablissement aux blessés, bien pris en charge par l’Etat.

Ainsi, le Chef de l’Etat magnifie l’engagement quotidien des forces de défense et de sécurité, auprès des populations, qui participe à la consolidation du socle Armée - Nation sur lequel repose la stabilité et le rayonnement du Sénégal.

En outre, le Président de la République salue la rapidité des secours avec la participation remarquable des populations de la localité de l’accident.

 Quand un contrat doit être amené à l’Assemblée nationale pour adoption, il y a une procédure à suivre et normalement. Celle-ci commence d’abord par le Conseil des ministres avant d’atterrir à l’Assemblée nationale. Après adoption par le Conseil des ministres, le document est amené à l’Assemblée nationale sous forme de projet de loi pour validation. Et, dans ce cadre, il y a le rôle de suivi des politiques publiques qui a été voté par les parlementaires dans le cadre du référendum de mars 2016. 

n déclarant que le bouillonnement du front social avec les grèves à un an de la présidentielle, était un chantage, le ministre directeur du Cabinet du président de la République, Me El Hadji Oumar Youm a essuyé la colère des enseignants qui ont déversé leur bile sur le maire de Thiadiaye, par l’intermédiaire de Abdoulaye Ndoye, le secrétaire général du Cusems (Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal).

Après sa sortie au vitriol contre Idrissa Seck et les grèves, Me Oumar Youm n’a pas été raté par le secrétaire général du Cusems (Syndicat autonome des enseignants du moyen secondaire du Sénégal).