Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Ven, Déc
173 Nouveaux Articles

Promotion de l’enseignement confessionnel au Sénégal Idrissa Seck «drague» les arabisants

Idrissa Seck - candidat à la présidentielle
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

En visite hier, jeudi 7 février, au Daara Mame Diarra de Porokhane dans le cadre de sa campagne électorale pour l’élection présidentielle du 24 février prochain, Idrissa Seck a déploré la marginalisation de ce  secteur clé du développement par les pouvoirs publics. Ainsi, promet-il, de mettre un terme à cette situation notamment le problème de déficit de financement à travers la création d’une direction générale dédiée.

 
S’exprimant devant les 500 filles apprenants de ce Daara fondé en 2015 et qui a déjà formé 218 filles, Idrissa Seck a expliqué que la mission de cette direction générale de l’enseignement confessionnel sera d’accompagner sur le plan l’éducation religieuse à travers un fonds d’appui de financement.
 
«Les Daara font partie de notre patrimoine, ils sont là avant l’école française et la plupart de nos illustres ont été formés et formatés dans ses Daara. Je suis moi-même un produit de Daara, il est donc anormal que l’enseignement confessionnel continu d’être relégué au second plan au profit de l’enseignement français. Je vais mettre un terme à cette situation le 24 février prochain inchallah», a promis Idrissa Seck qui était accompagné de la présidente du mouvement Car Lenen, le professeur Amsatou Sow Sidibé.
 
Pour lui, «le Bac arabe seulement ne suffit pas. Les arabisants doivent avoir leur place dans l’administration publique et être présents dans les instances de décisions».
 
Arrivé la veille, dans cette ville dédiée à la mère du fondateur du Mouridisme, le candidat Idrissa Seck et sa délégation ont été pris en charge par la famille de Serigne Mountakha Mbacke, Khalife général des mourides et responsable de ce lieu de pèlerinage. Avant de prendre congés d’eux, pour la suite de son programme de campagne électorale. Le candidat de la coalition Idy2019 a recueilli les prières des 500 filles apprenants constituant l’effectif de ce Daara et la bénédiction de Serigne Abdoulahi Diakhoumpa, porte-parole de la famille de Serigne Touba à Porokhane.
 
À la suite de cette visite au Daara Mame Diarra de Porokhane, le candidat Idrissa Seck a poursuivi sa caravane Orange dans le Saloum en sillonnant les rues de Médina Sabakh, Nioro, Gass Kahone, Mbikilane, Darou Ouanane avant d’observer la pause nocturne dans la commune de Kaffrine.
 
A chacune de sa prise de parole au niveau de ces localités, Idrissa Seck a dénoncé la gouvernance du président sortant, Macky Sall dont la vision selon lui «ne dépasse pas Diamniadio». Par ailleurs, le leader de la Coalition Idy2019 est également revenu en large sur le problème des bons impayés et des invendus d’arachides. Ce, en promettant une solution définitive à ces problèmes au soir du 24 février prochain.

 

source: https://www.sudonline.sn/idy-drague-les-arabisants_a_42843.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?