Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
21
Jeu, Mar
306 Nouveaux Articles

La famille de feu Ndiaga Diouf, le nervi tué lors de l’attaque de la mairie de Sacré-Cœur-Mermoz en décembre dernier est très remontée suite à la libération de Barthélémy Dias, qu’ils accusent d’avoir tué leur fils.

« Nous allons régler cette injustice à notre manière. Cette libération n’a fait que raviver notre colère. Ce sera la guerre et je vous assure qu’elle fera sans pitié. Nous n’avons pas encore discuté avec notre mère, mais déjà tous nos parents ont manifesté leur colère.

Le premier test de Macky Sall relatif à la bonne gestion des affaires de l’Etat sera intimement lié à l’indépendance de la justice. Une projection pleine de sens dès lors qu’on sait que l’affaire Barthélemy Dias est fortement politisée. Macky Sall s’immiscera-t-il dans la gestion judiciaire pour récompenser Jean Paul Dias qui s’est rangé de son côté lors des campagnes électorales ?

Farba Senghor est encore très amer contre le ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, qui, selon lui, ne l’a pas assisté alors qu’on chercher à le «tuer» lors des événements du 23 juin. Ces révélations ont été faites au cours de l’émission politique «Gan Gui» de Zik Fm.

C'est ce mardi que la quasi-totalité du cabinet du ministre, Oumar Sarr, sera devant la barre du tribunal correctionnel de Dakar pour divers chefs d'inculpation suite à une citation du parquet. Mais déjà les langues se délient sur cette affaire. Dans un entretien accordé au magazine Week-End, l'auteur du film vidéo mettant en scène, nu Diombass Diaw, rival politique du ministre à Dagana, se confie et dit regretter son geste. "Je n'aurais jamais du filmer Diombass", dit Khadija Mbaye au journal. "Ils (les policiers, ndlr) m'ont demandé qui m'avaient envoyée. Sans hésitation, je leur ai dit que c'était Abdou Salam Sarr, Abdou Aziz Diop, Djiby Gaye. 

 

http://www.seneweb.com/dynamic/modules/news/images/gen/l/e421347e47c6ad2fcd8930f245099436.jpgPour avoir trôné durant plus d’une décennie dans le gotha des « Driankés » dakaroises comme le seul homosexuel affichant sa condition sexuelle sans honte, Maniang Kassé reste dans l’imaginaire collectif comme le prototype sénégalais de l’homosexuel moderne.

La ville du Cap accueille jusqu’à ce mardi 16 novembre une conférence internationale sur les droits des homosexuels en Afrique. La conférence s’intitule : « Lutte pour l’égalité, orientation sexuelle, identité sexuelle et droits humains en Afrique », un chantier titanesque, même si l'Afrique du Sud apparaît comme le pays le plus progressiste du continent dans ce domaine.

XIBAR.NET (Dakar, 22 Mai 2010) - On n’oublie pas un être cher et utile. Et l’assassinat du juge Babacar Sèye, dans lequel l’actuel président Wade a été cité comme commanditaire, pourrait lui coûter des attaques, voire des révélations, en dépit des différentes mesures qu’il prend, depuis dix ans, pour faire oublier le meurtre de cet ancien vice-président de la Cour constitutionnelle ; sans compter les chantages qu’il subit à son propos.

Le Centre international de conférences de Bamako abrite, du 9 au 11 novembre, la première conférence du réseau Afrique francophone-projet travail du sexe. Les assises ont été organisées par Danaya-so, une organisation des professionnelles du sexe au Mali, avec l'appui de ses partenaires techniques et financiers comme Plan-Mali, Caritas Luxembourg et Suisse, la Coopération Suisse. La rencontre a pour objectif de renforcer le réseau par la connaissance réciproque des expériences professionnelles et des capacités de ses organisations membres. (L’indépendant)…

Après avoir bradé la brasserie, qui fabrique les boissons Africa Cola, qu’il a usurpée, le nébuleux homme d’affaires de nationalité française, Pierre Aïm, a fini par la revendre au concurrent de notre compatriote Cheikh Tall Dioum, qui s’est battu 15 ans durant contre le monopole de la Soboa au Sénégal. Ainsi , Castel qui a réussi à faire une entente, hors du Sénégal, avec Pierre Aïm a décidé de fermer l’usine, pour avoir, à nouveau, la main mise sur le marché de la boisson, au grand dam des consommateurs et de deux cents travailleurs. Mais, l’État n’entend pas laisser le deal de Pierre Aïm, qui a fui le pays, prospérer au détriment des intérêts du Sénégal.

XIBAR.NET (Dakar, 05 Mai 2010) - L’un des marabouts les plus atypiques du Sénégal, Serigne Modou Kara Mbacké, sera face à ses disciples le dimanche prochain. À l’occasion, il a annoncé des « révélations ». Parmi celles-ci, celle relative au meurtre du juge Me Babacar Sèye, en 1993. Mais, pour bien des observateurs, le non moins marabout politicien n’a évoqué le sujet frappé d’une loi d’amnistie, que pour obtenir d’autres faveurs du président Wade, qui, opposant, était cité comme l’un des commanditaires du crime. Il est le deuxième marabout à faire référence, en une semaine, à ce meurtre, après Ahmeth Khalifa Niasse