19
Jeu, Avr
137 Nouveaux Articles

 Après l’affaire du bébé volé à l’hôpital régional de Ziguinchor il y a huit mois et dont les parents sont toujours sans nouvelles, c’est le corps sans vie d’un enfant de trois ans disparu depuis 45 jours qui défraie la chronique à Bignona.

Le drame a frappé le quartier Tenghory de Bignona. Un homme âgé de 45 ans, s’est pendu à un arbre dans la forêt située juste derrière son domicile. Les faits se sont passés mardi dernier, le corps sans vie a été découvert vers les coups de 11h. 

L’homme répondant au nom, de M. Coly est originaire du village de Dianki. Il est entré dans l’enseignement par la voie du volontariat. Il était directeur d’école de la zone des Palmiers dans le département des Palmiers. 

Les démons de la violence sont-ils en train de ressurgir au niveau du village de Mahmouda-Chérif, situé dans l’arrondissement de Kataba1 ? En tout cas, après l’assassinat de Chérif Néma Aïdara qui était chargé de la gestion de la paix en Casamance par des éléments armés, c’est aujourd’hui un contentieux à fort relent religieux qui a débouché sur de violents affrontements entre les populations de cette cité religieuse, divisées en deux camps. Lesquels affrontements ont occasionné une quinzaine de blessés dont 6 graves.

MINE CASA
– Sept personnes ont trouvé la mort samedi après-midi dans l’explosion d’une mine, dans le nord du département de Bignona (Sud), a appris le correspondant de l’APS de source informée.
 
L’accident a eu lieu entre les villages de Welkalire et Djalinkine, dans la commune d’Oulampane, vers 17h, a précisé l’ex-président de la communauté rurale, Boubacar Bodian, qui a procédé à l’évacuation des victimes de Welkalire vers la Route nationale 4.
 
‘’Dix jeunes du village de Pantakour partaient à Djalinkine à bord d’une charrette à bœuf. C’est entre les villages de Welkalire et Djalinkine, que leur charrette a sauté sur une mine’’ a-t-il informé dans un entretien téléphonique avec l’APS.

Le département de Bignona a dit « Oui » au président Macky Sall. Dans le cadre des réformes institutionnelles que le chef de l’Etat a soumis au peuple, le duo : Abdoulaye Badji, ministre-chef de cabinet du président de la république et Mamina Kamara, président du conseil départemental de Bignona, a réussi à faire passer le « Oui » dans ce vaste département de Bignona. C’est ainsi que le camp du « Oui » a eu obtenu 18945 contre 11926 pour le « Non » soit un écart de plus de 7000 voix. 

La commune de Thionck-Essyl (département de Bignona, Sud) est confrontée, depuis 3 ans, à un manque d’eau, a indiqué, vendredi, le maire, Oumar Badji, invitant l’Etat à respecter ses engagements pour la réalisation d’un puits. 

‘’Sur le plan de l’hydraulique, nous sommes la seule commune au Sénégal à avoir vécu pendant 3 ans sans eau. Ça ne se justifie nulle part’’, a-t-il déploré, lors d’un point de presse  

Mamina Camara

iGFM- (Dakar) Mamina Camara est le tout nouveau président du conseil département de Bignona. L’ingénieur-météorologue a obtenu 41 des 60 voix à l’issue du vote qui s’est déroulé ce mercredi. Il dirigeait la liste de la coalition Benno bokk yaakaar (Bby). Après son installation, Mamina Camara a tendu la main à toute la classe politique. Il les a invités de travailler au développement du département de Bignona.  La protection de l’environnement occupera une place importante parmi les activités de l’équipe qui promet de prendre à bras le corps la question environnementale. Elle ambitionne de lutter contre la dégradation du couvert végétal en Casamance.

Bignona : Des collégiennes en proie à une hystérie collective, les élèves décrètent 48 heures de grève

Au collège de Coubalan, un village situé dans le département de Bignona, des collégiennes sont victimes, depuis un moment, de crise d'hystérie. Les élèves, qui ne savent plus à quel saint se vouer, expliquent le phénomène par la présence des esprits logés dans les fétiches des villageois qui jouxtent l'établissement.

  Introduit dans la capitale du Fogny, à la veille des élections Locales de 2009, les motos taxi communément appelés au Sénégal «moto jakarta» gagnent de plus en plus du terrain dans ce département de la région de Ziguinchor. Ils sont devenus, quelques années seulement, après leur apparition dans cette localité, un élément incontournable dans le secteur du transport urbain.  

Une bande armée a fait irruption ce Lundi matin sur l’axe Bignona-Diouloulou sur la route nationale N°5. C’est aux environs de 8 heures que les assaillants ont commis leur forfait près du village de Bélaye de la commune de Djinaky. Ils ont emporté argent, portables et autres bagages appartenant à des passagers de véhicules qui circulaient dans les deux sens. La circulation avait été suspendue pendant plusieurs heures le temps que l’armée sécurise la zone avec une traque aux assaillants qui a immédiatement démarré.