12
Lun, Nov
75 Nouveaux Articles

A Fatick, une affaire de règlement de comptes pollue l’atmosphère entre les responsables de l’Alliance pour la République. Junior Bâ, un fils du ministre des Sports, Matar Bâ et le chauffeur de l’épouse de celui-ci, sont accusés d’avoir agressé un certain Mara Faye. « Je discutais tranquillement avec le conducteur de la moto quand subitement, une voiture noire s’est garée devant nous. A bord, il y avait Junior Ba, Pape Mbaye (Ndlr, chauffeur de l’épouse du ministre) et deux autres jeunes », confie Mara Faye, qui déclare avoir été injurié et violemment tabassé par ces derniers. 

Depuis une décennie, quelques 4000 demandes de parcelles à usage d’habitation ont été adressées aux autorités compétentes par les populations de la Commune de Fatick. L’écrasante majorité des demandeurs vit au dessous du seuil de pauvreté dans une ville considérée comme l’une des moins pourvues du Sénégal. Il leur a fallu donc attendre un peu plus de dix ans pour enfin voir une liste d’attributaires du lotissement dénommé « JAXAAY/COMMUNE DE FATICK ».Cette liste a été rendue publique le Mardi 05 JUILLET 2016,veille de la Korité ;un tel choix a été fait pour casser toute la nébuleuse et tout le manque de transparence qui entoure lesdites attributions. En effet, les FATICKOIS étaient occupés plus aux préparatifs de l’AID EL FITR qu’à aller consulter une liste d’attributaires de parcelles affichée à la Mairie. 

Encore du sang sur la route de Fatick. Un accident s'est produit hier à hauteur de Ndioudiouf aux environs de 21 heures. D'après L'As, un taxi en provenance de Dakar est entré en collision avec un camion stationné aux abords de la chaussée. Le bilan est lourd: quatre passagers ont perdu la vie, trois sur le coup et un autre a succombé quelques heures après ses blessures. Les trois autres blessés ont été évacués à l'hôpital régional de Fatick où ils sont actuellement en train de lutter contre la mort.

Une fillette de 3 ans a été retrouvée morte dans un fût d'eau par des éléments de la brigade de gendarmerie de Fatick, vendredi à Ndoudokh, une localité de Niakhar, dans le département de Fatick (ouest), a appris le correspondant de l'APS.

Le corps de la petite Siga Faye a été retrouvé après des heures de recherches. Une enquête a été ouverte sur les causes sur ce drame.

Le curé de Fatick Abbé Pierre Ngom est décédé des suites d’un accident de voiture sur la route de Joal. Selon l’As qui donne l’information, le véhicule du curé qui revenait d'une cérémonie de funérailles s’est renversé sur le pont de Mbaling à hauteur de Mbour. Grièvement blessé lors de l’accident, Abbé Pierre Ngom sera évacué à l’hôpital de Mbour ou il succombera malheureusement à ses blessures.

Fatick est l’une des régions du Sénégal qui comptent le plus de responsables à fonctions nominatives dans le régime de Macky Sall. Il est possible de citer les ministres M'bagnick N'diaye, Matar Bâ, Abdou Latif Coulibaly,  les directeurs Cheikh Kanté,  Bouba Diallo, Aly Koto N'diaye, Thérèse Faye, Sory Kaba… Ils sont une trentaine de directeurs originaires de la localité, nous confie notre source. A priori, le Président Macky Sall devait s’attendre à un accueil exceptionnel et de loin plus frappant à Fatick pour son « retour au royaume d’enfance ». Hélas, rien de cela n’a été. D’emblée se pose la question de savoir si c’est par manque de volonté que les responsables ne sont pas parvenus à mobiliser comme escompté, ou si c’est Fatick qui est une région sous-peuplée. Pour Sitor N'dour, Fatick ne compte que 20 000 électeurs et qu’il ne faudrait point la comparer aux autres régions du Sénégal comme Kaolack et Thiès. 

Président du Conseil départemental de Fatick, Oumar Séne a listé quelques phénomènes et pratiques à l’origine de la pauvreté des sols à Fatick. Dans cette région côtière, ce sont, selon lui, l’avancée de la langue salée, la coupe abusive des arbres, les feux de brousses, entre autres, qui ont accentué la dégradation du sol, alors que «90% de la population de la région de Fatick s’active dans le domaine de l’agriculture. Une agriculture essentiellement pluviale dépendante des aléas climatiques”. 

L’académie de Fatick a publié hier les résultats de l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee). Mais comme par le passé, les résultats sont jugés catastrophiques avec un taux de réussite de 26,90% contre 25,03% en 2014. Soit une petite hausse de 1,87% qu’on explique par les meilleures performances que le privé a réalisées face au public.

En effet, il est ressorti que sur les 26,90% d’admis que la région a obtenus cette année contre 25,03% en 2014 et compte non tenu des candidats libres, le privé a fait mieux que le public en réalisant un taux d’admission de 44,65% contre 26,13% pour le public. Une situation que l’Inspecteur d’académie (Ia) de Fatick, Mandougou Sarr, ainsi que l’Inspecteur de l’éducation et de la formation (Ief) de Fatick, Saïdou Bâ, ont expliqué par le fait que le temps de travail est plus important dans le privé que dans le public. 

«Parmi les huit Collectifs de directeurs d’école (Codec) que compte l’Inspection de l’éducation et de la formation (Ief) de Fatick, celui de Ngayokhème est depuis quelques années le dernier en termes de résultats. Une situation qui s’explique entre autres, par le fait que les élèves y étudient souvent dans de très mauvaises conditions en s’asseyant à trois ou quatre par table-banc.» Sous peu, cette situation peu enviable et décrite par le président du Codec de Ngayokhème, Aliou Diouf, va certainement devenir un mauvais souvenir avec les 316 table-bancs, dont le maire de Ngayokhème, Mbagnick Ndiaye vient de faire bénéficier aux dix sept écoles de sa commune.

Au moins 2 015 élèves du département de Fatick (centre) risquent de ne pas passer cette année l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee), car ils n’ont pas de pièce d’Etat civil, a annoncé samedi l’Inspecteur de l’éducation et de la formation (Ief), Saïdou Bâ.

«A l’état actuel du recensement, 2 015 sur 8 505 élèves de Cm2 ne disposent pas de pièce d’Etat civil, soit un taux de 23,69% d’élèves qui risquent de ne pas passer l’examen du Cfee», a-t-il indiqué lors d’un forum départemental sur l’éducation. «Pour l’amélioration des performances scolaires dans le département de Fatick» est le thème de ce forum.