18
Jeu, Oct
42 Nouveaux Articles

Bambey
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Le Président de  Bokk Gis Gis était  en visite ce samedi, à Bambey, où il a présidé une rencontre dans les locaux de l’hôtel de ville. Pape Diop a profité de cette tournée pour fustiger la violente répression par les forces de sécurité de la marche de l’opposition  pour exiger des élections transparentes. Le Président de Bokk Gis Gis estime que la marche brimée de l’opposition à Dakar constitue un net recul démocratique. En visite à Bambey, Pape Diop a  declaré que « c’’est après des luttes âpres que notre pays est arrivé à ce niveau de démocratie. Malheureusement, force est de constater que depuis 2012, date à laquelle le Président Macky Sall est arrivé à la tête de notre pays, nous constatons que la démocratie est en net recul. Toutes les libertés sont bafouées.

Nous pouvons dire que l’opposition a plus de 90 % de ses marches interdites au niveau de Dakar. C’est une bataille qui doit être considérée par tous les Sénégalais parce qu’un seul régime ne peut pas confisquer toutes les libertés que nous avons acquises après de longues années. C’est le combat de tous les démocrates du pays ».
 
Et de poursuivre : « Je me désole que les forces de l’ordre, avec une hargne qu’on ne peut pas décrier, briment les manifestants .Nous sommes après tout des Sénégalais. Nous étions venus pour dire notre position par rapport au processus électoral qui est en train d’être manipulé pour arriver à de grandes fraudes .Nous ne pouvons voir cette situation et croiser les bras. C’est pourquoi nous avions décidé d’aller au ministère de l’Intérieur pour déposer un mémorandum. Le Président Macky  Sall où il est doit être mal à l’aise parce qu’il avait fustigé le ministre de l’intérieur d’alors. S’il bafoue cela, les Sénégalais tireront toutes  les conséquences ».
 
Revenant sur le sens de sa visite, il dira ; « la motivation de mon déplacement est fondée sur la nécessité de parcourir le pays une deuxième fois avant l’élection présidentielle de 2019. J’avais fait le tour du Sénégal, il y a un an et demi. Nous nous acheminons vers les élections  présidentielles. Je me dois de me déplacer vers les Sénégalais  pour leur parler du programme que je veux développer. Notre objectif est d’avoir des structures des sections communales et une fédération départementale dans chaque commune rurale du pays ». Le Président de Bokk Gis Gis a réaffirmé pour finir l’idée de candidatures plurielles et crédibles qui permettront à l’opposition de soutenir au second tour le candidat le mieux placé. 

 

source:http://www.sudonline.sn/pape-diop-de-bokk-gis-gis-parle-de-recul-democratique_a_38699.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir