25
Mar, Sep
16 Nouveaux Articles

Bambey
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les responsables de l'alliance pour la république (Apr) jouent les prolongations après les élections locales du 29 Juin. Des frustrés proches du camp du député Pape Abdoukhadre Mbodji, en conférence de presse le week end dernier, réclament  la démission de leur  coordonnateur départemental accusé d'incompétence .Au lendemain de leurs attaques, les partisans de Mor Ngom ripostent et exigent des sanctions à l'endroit de ce camp accusé d'avoir voté contre la coalition Benno Book Yakaar au scrutin départemental.

 

Une partie des responsables de l'Alliance pour la république (Apr) de Bambey réclame  la démission de Mor Ngom à la  tête de la coordination  de l'alliance pour la république. Le député Pape Abdou khadre Mbodji estime que «les populations ont sanctionné le ministre Mor Ngom en votant contre la liste départementale dont il était tête de liste majoritaire.

La coalition Benno Book Yakaar n'a pas  gagné avec une majorité absolue. On a gagné avec une majorité relative de moins de 40 % au niveau du  scrutin municipal ». El hadji Amadou Thiobane du mouvement pour la démocratie et la liberté renchérit :  «nous nous sommes réunis dans le cadre d'une organisation qui regroupe l'Apr  et la mouvance présidentielle, ainsi que les partis et des mouvements de la mouvance présidentielle en vue d'examiner  les résultats des élections locales et de lancer des perspectives par rapport aux échéances de 2017.

Le constat que l'on a pu faire aujourd'hui, c'est qu'on a manqué d'organisation par le  fait du coordonnateur départemental de l'Apr qui devrait être tête de file  de l'Apr et de la mouvance présidentielle».  Et il poursuit : «à cause de  sa défaillance, on peut dire même si on note par-ci et  par-là des collectivités locales gagnées par la mouvance présidentielle, mais  la tendance  qui se dessine concrètement sur le terrain ,c'est un échec  parce que le département a été perdu par la coalition Benno Book Yakaar et la mouvance présidentielle .

Pire ,il y a des partis qui sont dissidents de l'Apr et des mouvements de la mouvance Présidentielle qui ont gagné d'autres communes à côté de la coalition Benno Book Yakaar ». La question de la coordination de Mor Ngom est au centre des débats.  «Les perspectives font que nous allons présenter  à qui de droit les résultats enregistrés au niveau des élections locales  et à l'appui de ces résultats ,les analyses que nous avons  eu à faire dans les différentes collectivités locales et le sens des votes dans les collectivités locales pour réclamer purement et simplement  la démission de ce  coordonnateur de l'Apr dans le département  pour qu'au moins, en perspective,  de  élection présidentielle de 2017 qu'on puisse espérer donner la victoire  au  Président de la république. Nous voulons qu'une coordination réelle soit désignée pour le département et que l'ensemble des partis   puisse travailler ensemble pour le triomphe du Président Macky Sall. L'essentiel pour nous est de se débarrasser de Mor Ngom qui n'est pas à la hauteur de la coordination » .

Et Ousmane Ndiaye, l'ancien sénateur de Ngoye d'ajouter : «c'est  l'Alliance pour la République qui a fait la guerre à l'Apr. Le coordonnateur départemental est venu à deux reprises dans mon fief Ngoye pour tenir deux meetings sans m'informer  .Nous voulons une coordination consensuelle .Nous voulons   que le Président de la république nous reçoive en audience pour pouvoir discuter afin qu'on remporte l’élection présidentielle en 2017. Les ministre Mor Ngom et Pape Diouf  m'ont combattu dans la localité de Ngoye.

Prés de 80 % des militants ont voté contre le parti », a martelé Ousmane Ndiaye .Et quand à Saliou Ndiambal Ndiaye candidat au niveau de la commune de Ngogom soutient : «nous avons perdu parce que notre coordonnateur départemental n'est pas à la hauteur.  Près de 80 % des militants ont voté contre le parti ».  Les  partisans de l'ancien ministre de l'environnement Mor Ngom n'ont pas attendu longtemps pour apporter un démenti aux  attaques du camp du député Pape Abdoukhadre Mbodji   .

La convention des jeunes républicains de Bambey dirigée par Ousmane Kane, le coordonnateur de cette structure déclare que «ceux qui demandent la démission de leur mentor doivent être sévèrement sanctionné pour avoir voté contre leur coalition au scrutin départemental .Pire ils  ont   refusé  de s'unir avec la coalition Benno Book Yakaar et ont été laminés dans leur propre fief aux dernières élections locales du 29 juin ». Ousmane Kane déclare que «la coordination départementale de la Convergence des jeunes  républicains (Cojer) vient de démentir  une information qui a été délivrée  par une bande de manipulés .Nous jeunesses républicaines réitérions notre engagement derrière notre coordonateur départemental Mor Ngom qui a eu à assumer son rôle depuis les moments les plus difficiles .Ces gens qui n'ont pas suivi les instructions du coordonnateur ont été tous battus dans leur commune respective .

Ousmane Ndiaye n'a eu que 2 conseillers sur 56 à Ngoye ,Saliou Ndiambal Ndiaye  3 conseillers municipaux sur 46 à Ngogom et Pape Abdoukhadre Mbodji 18 % contre plus de 36 % pour Benno Book Yakaar au niveau de la commune de Bambey .Tous ces gens ont voté contre la liste départementale de la coalition Bennoo Book Yakaar ». Et de poursuivre que «l'heure n'est pas à l'exclusion mais à l'inclusion .Tous doivent se retrouver ,tirer le bilan de ce scrutin et  renforcer derrière notre coordonnateur département à l'image des femmes et des cadres ainsi que toute la coordination car nous sommes majoritaires  .

Les cadres républicains se solidarisent également  avec le coordonnateur départemental de l'Apr Mor Ngom  .Pape Amar Diop Secrétaire administratif  adjoint au niveau national   des cadres républicains soutient que «le député Pape Abdou Khadre Mbodji n'a jamais voulu être de pleins pieds dans l'alliance pour la république .Nous l' avions convié à 4 réunions  pour l'unité  au niveau des 4 sensibilités de l'Apr, mais il a toujours refusé, arguant qu'il ira seul aux élections locales .Il a tout fait pour demander à ses militants du département de voter pour sa soeur .Il a toujours voulu nous exclure pour être ici avec sa petite soeur pour installer la dynastie Mbodji .Il s'est classé dernier sur l'ensemble du scrutin .Je demande au Président de la république de soutenir et de maintenir notre coordonnateur départemental Mor Ngom parce qu'il a gagné toutes les collectivités locales   là ou les gens ont accepté d'aller ensemble avec la coalition Bennoo Book Yakaar ».

 

source:http://www.sudonline.sn/ses-partisans-se-defendent-et-exigent-des-sanctions-contre-leurs-adversaires-_a_19936.html

 

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir