12
Lun, Nov
75 Nouveaux Articles

La commune de Linguère est classée au rang des communes citoyennes où « la bonne gouvernance est un idéal qui commence à se concrétiser dans la collectivité locale ». Une révélation de la section sénégalaise de Transparency International du Forum Civil dans un rapport intitulé : Programme bonne gouvernance locale et citoyenneté active dans les régions de Louga, Saint-Louis, Matam Convention Sen029-14695.

 

Pour une première participation à cet exercice, Linguère a obtenu 81,48% et se situe à la 6ème place sur un effectif de 19 communes alors que la moyenne générale est de 71,12%. Elle se place donc largement en deçà et s’adjuge le label Argent.

L’ensemble des responsables et militants de l’APR du département de Linguère, sous la houlette du ministre Aly Ngouille Ndiaye, s’engagent d’ores et déjà à tout mettre en œuvre, pour réélire dès le premier tour, le président Macky Sall à la prochaine présidentielle de 2019.

Le nouveau maire, Mr Aly N’gouille N’diaye, a fait procéder ce vendredi, au transfert du marché hebdomadaire de Linguère, précédemment sis au quartier Dialou-Rails, à côté de l’ancienne gare ferroviaire, sur son nouvel emplacement situé dans le quartier Marbath, spécialement aménagé à cet effet. 
Le site qui abrite 1 000 tentes destinées aux vendeurs, permettra à la municipalité d’encaisser chaque jour de marché, une taxe municipale de 200 F dont les 100 F reviendront au GIE des jeunes chargés du nettoiement des toilettes du marché. 

Battu d’une courte tête en 2009, le ministre de l’Industrie et des Mines a pris sa revanche de manière éclatante et réaffirmé son hégémonie dans son fief.

Les premières tendances des élections locales sont favorables à la coalition Benno bokk yaakaar (Bby) dans le département de Linguère. Dans la  commune, sur un total de 10 mille 864 inscrits répartis dans 4 centres de vote, c’est le ministre de l’Industrie et des Mines Aly Ngouille Ndiaye, par ailleurs tête de liste majoritaire de la coalition Bby qui a raflé tous les centres, au détriment de son adversaire historique Habib Sy, tête de liste de la coalition Deggo liggey Djoloff. 

Le ministre de l'industrie et des mines, par ailleurs maire de Linguère vient encore de prouver son attachement à son terroir. Il a doté les 2 stades de Linguère et Dahra, de projecteurs de haute qualité d'un coût de plus de 50 millions de nos francs. La satisfaction de cette vieille doléance de la jeunesse est une manière de booster le sport, plus particulièrement le football au Djolof. Dorénavant, les férus du ballon rond linguèrois peuvent se contenter à des matchs sémi-nocturnes.

Chaque jour, avec son lot d’innovation et les élus locaux du Sénégal ne perdraient rien à singer le Premier magistrat de Linguère.

En effet, après avoir puisé de sa propre poche une dizaine de millions de F Cfa pour les injecter dans la croisade contre l’insalubrité qui constituait un long fleuve tranquille sous le magistère de son prédécesseur Habib Sy, voici que le maire de Linguère a une fois posé un acte ô combien salutaire. 

Le maire sortant de Linguère, Habib Sy ancien Directeur de cabinet de Wade reconnait sa défaite. "Il vient de m'appeler pour me féliciter", a révélé, à la Rfm le ministre Aly Ngouille, tête de liste de la coalition Benno Bokk Yaakaar dans cette commune.

Une cérémonie de baptême a failli virer à la tragédie à Linguère. L’incident s’est produit au  village de Badiène, situé à 3 km de Linguère.  Apres avoir dégusté de succulents bols de «lakh» (bouillie de mil avec du lait caillé : Ndlr), 53 personnes ont été victimes d’une intoxication alimentaire. Tout ce monde a atterri aux urgences de l’hôpital Maguette Lô de Linguère.

Les faits se sont déroulés ce samedi 15 août 2015 à Badiène. Avisés vers le coup de 14h30 par les populations, les sapeurs-pompiers, conduits par leur commandant, l’adjudant-chef,  Mamadou Diao, sont arrivés sur les lieux.  Toutes les  victimes, 53 au total, souffrant de douleurs abdominales, ont été évacuées à l’hôpital Maguette  Lô. 

Les résultats provisoires donnent Aly Ngouille Ndiaye largement majoritaire dans la commune de Linguère. C'est une véritable raclée que la coalition BBY a infligée à celle conduite par Habib Sy, le maire sortant. Ce dernier et ses partisans n'ont obtenu la majorité dans aucun des quatre bureaux de vote. 

Soutenu par ses alliés de la LD/MPT, AFP et de jeunes militants conduits par la tête de liste proportionnelle, en l'occurrence Dr. Mamadou Thioro Mbaye, le leader de l'Apr élargit ses bases au quartier Linguère Coumba, le propre fief du responsable libéral et consolide sa suprématie dans son quartier natal, Les Abattoirs où son score a quasiment triplé les suffrages engrangés par l'ancien Ministre d'Etat du Président Wade dont la marche bleue n'a pas véritablement contribué à remettre en cause les tendances annoncées lors de la présidentielle et des législatives de 2012: 1555 voix contre 684 dans quatre des cinq bureaux de quartier. 

Aly Ngouille Ndiaye ouvre les hostilités contre le maire libéral sortant. «Aucun acte concret n’est posé depuis l’élection de Habib Sy en 2002 allant dans le sens de prendre en charge les préoccupations des populations, exceptée une promenade qu’il a construite sans le consentement des administrés et qui sert de refuge aux animaux errants», a dit la tête de liste de Benno bokk yaakaar (Bby).

Lors de ce meeting organisé par Djiby Ndiaye, directeur général de l’Agence nationale des énergies renouvelables (Aner), le responsable de l’Alliance pour la République (Apr) s’est étonné que son adversaire n’investisse «pas dans le secteur de la santé ou de l’éducation». Pour ce qu’il qualifie d’«incapacité», Aly Ngouille Ndiaye appelle Habib Sy à «déclarer forfait» pour éviter «l’humiliation», parce que «vomi par les populations».