20
Mar, Nov
27 Nouveaux Articles

Rebondissement dans l’affaire de la bagarre ayant opposé les partisans de Abdoulaye Daouda Diallo à ceux de Cheikh Omar Hann. Alassane Hann, le frère du directeur général du COUD, est convoqué à la police ce 24 avril à 15 heures, suite à une plainte déposée, pour injures, par le camp de l’ex-ministre de l’Intérieur.

L’assemblée général de l’Alliance pour la République qui s’est tenue à Podor en présence de l’émissaire de Macky Sall a tourné au fiasco. Un groupuscule dirigé par Moussa Sarr de la COJER, proche du patron du COUD, a semé le désordre sous les yeux de M.Abdourahmane Ndiaye, qui était porteur d’un message du leader de l’Apr.

Le lead vocal de Dande Lenol, Baaba Maal vient de créer un mouvement apolitique dénommé Nanka. Son objectif: développement de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage. 
 
C’est un pas de plus que le lead vocal du Dande Lenol Baaba Maal vient de franchir car Baaba Maal enregistre plusieurs investissements  dans divers domaines pour le développement de son Fouta natal

Pour Ndiaga Sylla, le verdict de la Cour suprême, qui a tranché en faveur de Aïssata Tall Sall, «restaure la dignité de la justice». Cet expert électoral et membre du Jëf jël estime en même temps que la juridiction a «préservé notre système des fossoyeurs».

Suite à la délibération de la Cour suprême qui confirme la victoire de Aïssata Tall Sall à la mairie de Podor, Ndiaga Sylla se livre à un diagnostic du système électoral sénégalais. Pour M. Sylla, notre système électoral est une référence qu’il faut préserver. Il dit dans ce sens : «Ce qui me dérangeait tant, c’est le discrédit que le traitement de ce contentieux jette sur notre système électoral en dépit des avancées notoires reconnues par tous les acteurs.» 

Dans l’optique de marquer de son empreinte le développement de sa localité, le Président du conseil d’administration de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres), Racine Sy, vient de mettre en place un mouvement citoyen dénommé «And Liguey Podor». L’homme d’affaires qui précise que son mouvement est apolitique veut s’investir, plus que par le passé, dans le développement économique de sa ville natale.

  Dans le cadre du désenclavement du département de Podor, une enveloppe de 82 milliards de Fcfa est déjà disponible pour la période 2015-2017 et la préparation des appels d’offres est en cours. C’est la révélation faite par le Chef de l’Etat Macky Sall hier, mardi 28 octobre, dans le cadre de sa tournée économique dans la Vallée du Fleuve Sénégal.  

D’ici 2017, la lancinante question du désenclavement de certaines zones du département de Podor ne sera plus qu’un vieux souvenir.

Me Aïssata  Tall Sall a finalement remporté la seconde manche de la bataille pour le contrôle de la mairie de Podor. La Cour suprême a en effet tranché en sa faveur hier, jeudi 25 novembre, le différend qui l'opposait à Racine Sy, le candidat de la mouvance présidentielle Bennoo Bokk Yaakaar qui avait été déclaré vainqueur par la Cour d'appel de Saint-Louis, après annulation de l'élection de la responsable socialiste à la tête de la mairie. Me Aïssata Tall Sall qui avait introduit un recours devant la Cour suprême s'est vu rétablie dans ses droits légitimes.

La population de la Commune de Doumnga Lao, dans le département de Podor, risque de connaitre un soulèvement. A l’origine, le maire Keysi Bousso, Administrateur du Grand Théâtre de Dakar, est accusé d’avoir retiré une somme de 12 millions de F CFA, sans la délibération du conseil communal,  ni l’aval du sous-préfet. D’ailleurs, depuis les élections locales de juin 2014, ni le budget de 2014, ni celui de 2015 n’ont été votés. Le motif avancé par le maire de doumnga Lao, joint par le correspondant de seneweb, serait que, «  le village de Siwalbé avait besoin de l’eau », ainsi, il a décaissé 7 millions pour régler ce problème d’urgence et d’autres cas d’ordre social aussi. Le maire accuse l’opposition de vouloir saboter son travail.

  La vallée du Fleuve Sénégal est une zone à vocation agricole. Avec les aménagements de la Société Nationale d’Aménagement et d’Exploitation des Terres du Delta du Fleuve Sénégal et des Vallées du Fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), plusieurs associations et groupement se sont créés pour travailler la terre ou accompagner et encadrer les producteurs. C’est le cas de  l’Union des Jeunes Agriculteurs de Koyli Wirnde (UJAK) de Podor qui a aujourd’hui 27 ans d’expérience dans  ce domaine.

L’OBS – Sauf surprise, les populations de Podor connaîtront l’identité définitive de leur maire le jeudi 25 septembre prochain. C’est la date retenue, selon nos sources, par la Cour suprême pour vider de bon le contentieux électoral opposant les coalitions And Liggeyal Podor et Benno ak Aïssata.

C’est au bout d’un suspense intenable et d’un score étriqué que la socialiste Aïssata Tall Sall a été déclarée vainqueur des élections locales du 29 juin 2014 à Podor. Ce soir-là, la mairesse sortante n’avait devancé son challenger Mamadou Racine Sy que de 06 voix. Un écart qui passera à une dizaine de voix après la proclamation des résultats provisoires par la commission départementale de recensement des votes. «Cette victoire est celle de la noblesse de la politique sur l’auberge espagnole», raillait Me Tall.