16
Ven, Nov
54 Nouveaux Articles

DAKARACTU.COM Une menace d’expulsion, suivie de démolition, a été brandie contre quatre familles aux Almadies, dont les titres fonciers de leur villa ont été acquis pourtant de « manière régulière » auprès du Cadastre, sous le magistère de Tahibou Ndiaye.

Maimouna Bousso, représentante des victimes des maisons qui sont en litige aux Almadies en zone 16, a fait face à la presse pour dénoncer cette grande injustice.

SETAL.NET - C’est une information du quotidien La Tribune. Griot attitré du président de la République, le député Farba Ngom, Mouhamadou Ngom dans le civil, n’a pas lésiné sur les moyens pour se payer une demeure digne de son rang, et où ? Selon le journal parcouru par votre site Setal.net, l’élu du peuple qui a ses habitudes dans deux hôtels où il dispose de suites, a choisi le quartier résidentiel des Almadies pour y bâtir sa maison qui, selon nos confrères, est évaluée à 700 millions de nos pauvres francs. D’ailleurs, il a procédé à l’inauguration le samedi dernier et y a convié tout ce que Dakar compte comme gros bonnets au rand desquels, le président des communicateurs traditionnels, El Hadji Mansour Mbaye. Qui parlait de rupture ? 

Par Abdou Kh. Cissé, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Un violent incendie a ravagé le célèbre hôtel "Les Almadies", qui donne sur la plage du même nom à Dakar, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre. 2012 ne pouvait plus mal commencer pour les travailleurs du complexe qui se sont battus contre les flammes pour sauver ce qui pouvait l’être.Les alentours de la piscine ont été épargnés.

Les révélations de « La Gazette » sur l’achat d’un terrain par Me Wade à 1 milliard 182 millions de F Cfa ne laissent pas insensible Amath Dansokho, président d’honneur du Pit. Invité à l’assemblée générale constitutive du Conseil national des sages de l’Apr, Amath Dansokho a donné des détails qui enfoncent le président de la République.

Il ne lui reste que deux terrains nus sur dix et une villa sur cinq 

Pour éviter d’être placé sous mandat de dépôt et emprisonné à Rebeuss, l’ancien Directeur du Cadastre placé dans le collimateur de la Cour de répression de l’enrichissement illicte (Crei), a transiger, hier. Une opération qui ne lui laisse presque rien de son fabuleux patrimoine estimé à 7,9 milliards FCfa dont 4,2 milliards FCfa en valeur immobilière. Des dix terrains nus, cinq villas grand standing et deux immeubles localisés entre Dakar, Rufisque et Fès au Maroc, Tahibou Ndiaye ne garde que… deux terrains nus et une villa acquis avant l’Alternance de mars 2000. 

Un terrain de 68 800 mètres carrés appartenant à l’Asecna, situé aux Almadies, est la pomme de discorde entre le ministre des Transports aériens et l’Asecna. Alors que la moitié en est déjà occupée par Serigne Mansour Sy.

 C’est une vieille histoire remise au goût du jour par le ministre Karim Wade, qui a jeté un drôle de charivari sur le terrain de 68 800 mètres carrés de l’Asecna et mis ses cadres dans tous leurs états. Après une première sollicitation pour lui céder le terrain qui abrite son siège au centre-ville de Dakar, rejetée par le Dg de l’Asecna, Amadou Ousmane Guitèye, le «fils de…» Me Wade a remis ça. 

 

Aux Almadies, le soir, l’ambiance est garantie. Les fêtards et autres noctambules se donnent rendez-vous dans cette zone qui polarise désormais les night-clubs dakarois. L’alcool coule à flot et le sexe est sans tabous.


Quartier des Almadies : il est 22 h. Tous les chemins mènent vers cette zone située à la pointe nord de Dakar. Week-end oblige. Le visiteur est avant tout confronté aux bouchons, à une heure relativement tardive. Des véhicules de toutes marques se suivent à la queue leu leu et roulent au pas de chameau. Ce qui ne manque pas de provoquer un embouteillage monstre, accentué par les travaux dans la zone. Première destination : la plage dénommée « le Virage », vers les coups de 23 heures. « Grand, vous voulez vous gérer », nous interpellent, en wolof, deux travailleuses de sexe, débout sur les pierres au bord de la plage sise aux Almadies. 

 

Les autorités policières ont enfin décidé de sévir contre la dépravation des moeurs dans la capitale dakaroise. Au cours du week end passé, la gendarmerie a interpellé 70 personnes dans le secteur des Almadies dont principalement des minettes dévergondées qui animent les chaudes soirées dakaroises.

Le dernier week-end avant le Ramadan ne pouvait être un Vsd comme les autres pour les fêtards de Dakar. Un tour dans la capitale, samedi nuit, a montré l’étendue de la débauche entre sexe, alcool et habillement osé dans les Beach-party et les soirées en discothèque, tout y est passé.

Le quartier des Almadies est sans doute l’un des plus beaux secteurs résidentiels de la ville de Dakar. Mais il demeure celui des mille et un paradoxes à cause de la différence du niveau de vie de ses habitants. A côté des riches, on y trouve un lot d’individus qui sont en permanence confrontés à des problèmes de survie.


REPORTAGE : Almadies, les deux visages d’un quartier chic
L’opération d’élargissement de l’axe routier hôpital Abass Ndao-Aéroport Léopold Sédar Senghor, qui a commencé depuis quelques mois, cause beaucoup d’ennuis aux usagers de cette route. Les véhicules en provenance de Dakar pour rallier aux Almadies, Ngor, Yoff et environs roulent au ralenti à la hauteur des Mamelles surtout. Et ceux venant de Yoff et Patte d’Oie en partance pour Dakar font de même à partir du rond-point de Ngor.