19
Jeu, Avr
137 Nouveaux Articles

L'infirmier-chef de poste de Biti-Biti (Bignona, sud), Bourama Fabouré, a invité les conjoints à se faire dépister volontairement, pour éliminer la transmission du SIDA de la mère à l'enfant.

"Jusqu'à présent, il y a des maris qui adhérent au dépistage du VIH/Sida. Mais, il y a aussi d'autres qui refusent catégoriquement de le faire. Il faut que les maris participent au dépistage du Sida", a-t-il lancé.

L'ICP de Biti-Biti intervenait lundi, à Diouloulou, dans le cadre d'une mission de documentation du renforcement de la mise à l'échelle du Plan d'élimination de la transmission mère/enfant (PTME) à la région médicale de Ziguinchor. 

 noyade
 
iGFM- (Dakar)  Agé de 16 ans, Lamine Sadio habitait dans le quartier de Santhiaba/Diouloulou. Selon des sources proches de son voisinage, le jeune garçon ne jouissait pas de toutes ses facultés mentales. Il s’est noyé sous les eaux du  pont de Diouloulou depuis hier vendredi à 16 heures. Le département de Bignona sans soldats de feu, les premières recherches entreprises par les populations de Diouloulou ne donneront rien. Les sapeurs-pompiers à Ziguinchor alertés, se dépêcheront aussitôt sur les lieux.

Erigée en commune grâce à la dernière réforme administrative survenue au Sénégal, Diouloulou est une localité située au Nord ouest du département de Bignona, dans la région de Ziguinchor, à 12 kilomètres de la frontière gambienne. Elle est traversée par la nationale 5 sur 4 kilomètres en direction de la Gambie.

A côté de cette activité, la commune de Diouloulou doit également sa réputation à l’abondance de sa production fruitière, grâce au développement de l’arboriculture à laquelle s’adonne, de plus en plus, la majeure partie des populations de la commune.