20
Ven, Juil
46 Nouveaux Articles

Mme Bintou Djibo, coordonnateur du système des Nations unies au Sénégal a exhorté les bénéficiaires du Centre communautaire d’interprétation de Bandafassi, à privilégier le partenariat public-privé, pour mieux valoriser cette infrastructure. « Chères populations, votre rôle demeure primordial dans la pérennisation de ce joyau », a-t-elle déclaré.   Le Centre communautaire d’interprétation de Bandafassi a été financé grâce à un appui conséquent de l’Espagne, en partenariat avec les agences du système des Nations unies comme le Pnud, l’Unfpa, l’Unesco, l’Onudi, l’Omt et le ministère de la Culture et du Patrimoine historique. Cette infrastructure comprend un espace techno-culturel pour les ethnies bassaris, bédicks, dialonkés, kognaguis et peuls, un espace multimédia avec une radio communautaire et un cyberespace ainsi qu’un périmètre maraîcher pour les femmes.