20
Mar, Nov
27 Nouveaux Articles

Dans la zone de Djiloor, les grossesses précoces ont connu un regain de vitalité. Du côté des populations, elles imputent cela à l'attrait du tourisme non sans dénoncer les relations suspectes que certains professeurs ont avec leurs élèves. Situé au bord de la lagune, le village de Djiloor Djijack est  un véritable havre de paix aux portes des magnifiques îles du parc naturel du Sine Saloum, à 60 km de Fatick. Il compte aujourd'hui un nombre élevé de filles-mères ayant abandonné les études. Selon M. Bassirou Bakhoum, coordonnateur du club « Alter Ego » qui lutte pour éradiquer les grossesses précoces dans le village. Il s'est même assigné un objectif, zéro grossesse au lycée en 2012.