12
Lun, Nov
75 Nouveaux Articles

SENI DIALLO

Quel est le climat politique qui prévaut ici à Diannah Malary ?
C’est un climat très tendu. Il y a eu beaucoup d’électricité en l’air pendant les investitures sur les listes. Malheureusement, nous n’avons pas pu nous entendre car chacun a voulu tirer la couverture de son côté prétextant qu’il a le meilleur profil. Comme les militants de la première heure n’ont pas accepté le forcing des transhumants et des nouveaux militants, ces derniers nous ont quittés pour d’autres formations politiques. Néanmoins, nous restons confiants. Même si le parti démocratique sénégalais (Pds) et le mouvement pour une émergence citoyenne (Tekki) disputent l’électorat avec nous, nous pensons tenir le bon bout. Nous sensibilisons les populations pour les convaincre à voter Benno Bokk Yaakaar, si elles veulent emprunter les voies du développement
Le départ de Mariama Diallo ne vous a-t-il pas affaibli ?