17
Mar, Juil
61 Nouveaux Articles

La zone de Palmarin, notamment Djiffer, se rétrécit quotidiennement à cause des effets de l’érosion marine. Cette situation préoccupe les populations de la localité. Ce qui a amené le président de la communauté rurale de Palmarin, Samuel Seck, à interpeler le gouvernement pour des solutions urgentes. 
Les populations de la communauté rurale de Palmarin restent préoccupées par l’avancée de la mer. Dans cette zone, notamment à Djiffer, la terre ferme se rétrécit quotidiennement du fait des effets de l’érosion marine. Le président de la communauté rurale de Palmarin, Samuel Seck, a expliqué que, durant toute l’année, des houles dévastatrices sont constatées. Selon lui, entre janvier et février, il y a une houle qui détruit tout sur son passage. Plus haut, a-t-il indiqué, une houle dévastatrice est constatée « parce que l’eau monte et se déverse dans le fleuve ».