19
Ven, Oct
45 Nouveaux Articles

A Touba Toul, les alliés de la coalition Benno Bokk Yakaar ruminent leur colère après la défaite aux dernières élections locales. Selon eux, « Macky Sall et son parti ont financé la défaite de la coalition dans la commune et dans plusieurs autres localité ».

Daouda Tine, le nouveau maire de Touba Toul, avait rallié l’Apr qui, du fait de divergences profondes, s’est retrouvée dans trois listes différentes. Au cour de la réunion d'évaluation des Locales, qui s’est tenue le weekend dernier, pour décliner la conduite à tenir pour les prochains combats politiques, le comité électoral de BBY est révolté par l’attitude de l’Apr. En effet, pour le socialiste Modou Diouf, président du comité électoral, le cumul des résultats obtenus par les listes appartenant à la mouvance présidentielle dépasse, de plus de 1.309 voix, les suffrages obtenus par la liste gagnante. 

Avec le conseil des ministres décentralisé finalement prévue le 05 juin à Thiès, les populations de la communauté rurale de Touba Toul se réjouissent déjà d’une telle initiative salutaire du président de la République. Mais elles fondent beaucoup d’espoirs pour faire oublier le syndrome des chantiers de Thiès.  

Les quelques habitants de cette localité réputée pour son grand marché hebdomadaire (louma) que nous avons interrogés  dans cette perspective sont unanimes à avoir manifesté leur sentiment de satisfaction tout en fondant un espoir sur un tel événement. Mais, selon le professeur de lettres Modou Diouf, par ailleurs responsable socialiste à Touba Toul, « cet évènement ne saurait nous soustraire de notre obligation d’alerte pour éviter une reproduction du scandale des chantiers de Thiès. Nous disons plus jamais çà ».