20
Ven, Avr
133 Nouveaux Articles

Mountakha Bassirou Mbacké a fait une sortie hier, pour édicter sa ligne de conduite, à la tête de la communauté mouride. Dans son discours, le Khalife général des mourides a prévenu à qui veut l’entendre, que « rien ni personne ne pourra me divertir ou m’empêcher de demeurer sur la trajectoire que je me suis tracée ».

« Je ne cherche rien de particulier. Je ne cherche que la bénédiction de Serigne Touba. Je ne respire que pour lui. Je  tâcherai néanmoins d’avoir d’excellentes relations avec tout le monde, tant que c’est possible. Je donnerai à tout le monde le respect qui sied à son rang, sans exception», a-t-il souligné.

La gendarmerie de Bélél de Touba avait mis la main, en Novembre dernier, sur deux camions remplis de médicaments. De la contrefaçon estimée financièrement à environ 1 milliard 350 millions de francs Cfa. Ce 23 janvier 2018 était prévue la destruction des médicaments selon la Cellule communication du Ministère de la Santé et de l’Action sociale. Mais selon la même source, « la saisine est actuellement entre les mains du juge.

Serigne Sidy Moukhtar Mbacké repose désormais dans sa demeure à Gouye-mbind. Son mausolée, devant lequel plusieurs centaines de fidèles avaient défilé depuis l'inhumation, a été construit dans son domicile familial. La dernière demeure du défunt marabout a été installé dans l'enceinte d'une mosquée en construction. Celle-ci est située entre la résidence et le lieu de prière, sur le bas-côté Est du domicile de Serigne Sidy Moukhtar Mbacké. Le tombeau a été clôturé par des tôles en zinc.

C’est aux environs de 4 heures du matin, dans la nuit du dimanche au lundi, qu’une bande armée de 6 personnes a pris d’assaut une maison à Ndamatou 3. Les malfrats ont agressé gravement deux hommes avec des machettes et gourdins avant d’obliger les dames à livrer leurs parures et bracelets en or.  Une moto, des téléphones portables seront emportés avec une somme d’argent. Les cris émis par les voisins alertés n’auront point servi à grand-chose. 

La communauté mouride a célébré hier, le 3e jour de la disparition de Serigne Cheikh Sidy Moukhtar Mbacké. A Touba, l’ambiance était telle qu’on se croirait être au Magal de par l'affluence et la ferveur observées. Les Echos rapporte que c’est un petit matin en effet que les gens ont commencé à prendre place, devant la résidence privée du regretté guide de la communauté mouride qui repose au quartier Gouye Mbind. 

Touba, 10 jan (APS) – Le président de la République, Macky Sall, a présenté, mercredi à Touba, ses condoléances et celles de la Nation sénégalaise à la communauté mouride, suite au rappel à Dieu de son khalife général, Sérigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké, dans la soirée de mardi, a constaté l’APS.

A la tête de la communauté mouride depuis le 30 juin 2010, Sérigne Cheikh Sidy Moctar Mbacké est décédé mardi à l’âge de 92 ans, des suites d’une longue maladie, au village de Niary Ngayné, non loin de la capitale du mouridisme.

A Gouye Mbind où repose le saint homme, le chef de l’Etat, accompagnée du Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah Dionne, et du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a souligné que ‘’la nouvelle a été ressentie par toute la Umma Islamique’’.

Touba, la deuxième ville du Sénégal est confrontée à une cohorte de problèmes que seule la rigueur jugulera. Les ordures, les véhicules illégaux, les pharmacies clandestines constituent la face cachée de l’iceberg. 
L’espoir d’un changement est toutefois réel, selon un penseur mouride qui rappelle que dans un des ses poèmes, «Matlaboul Fawzaini», en l’occurrence, Cheikh Ahmadou Bamba a présenté un havre de paix et de félicité où ne règnent que paix et prospérité et qui s’appelle Touba. Cette prière accordée par son Seigneur fait son chemin. 

C'est à la tête d'une délégation composée de personnalités religieuses, en l'occurrence Serigne Babacar Sy Sarr, Imam Samba Diop, Imam Mansour Ndione et Hadj Malick Mbaye, que la Dahira des Moustarchidines Wal Moustarchidines s'est présentée, ce jeudi, à Touba. ''C'était, a confié le porte-parole de la délégation, pour venir se recueillir devant le mausolée de Serigne Sidi Mokhtar et adresser toute la solidarité de Serigne Moustapha Sy au nouveau Khalife Général des Mourides.

Ses dénégations devant la barre du tribunal des flagrants délits de Diourbel n'ont pas empêché Arame Guèye d'être reconnue coupable d'usage et détention de chanvre indien à Touba, où elle exerce en qualité de prostituée.

Du haut de ses 37 ans, Arame Guèye, qui se réclame pourtant mouride convaincue, est une des nombreuses belles de nuit qui exercent le plus vieux du monde en plein cœur de la cité religieuse de Touba. Et pourtant, ce n'est pas pour prostitution, encore moins pour défaut de carnet sanitaire qu'elle a été attraite devant la barre du tribunal des flagrants délits de Diourbel.

Les gendarmes de la brigade spéciale de Touba ont «démantelé» à la suite d’«une enquête poussée», ce 16 juillet 2016, «un réseau de trafic d’hydrocarbures avec une saisie de treize mille (13 000) litres de gasoil», indique un communiqué de la Gendarmerie nationale rendu public hier. Les pandores qui opéraient dans le cadre de l’exécution «d’un plan de sécurisation» ont aussi mis la main sur «quatre (4) individus».