Les populations riveraines de la Boulangerie Jaune de Sacré Cœur III n’entendent pas laisser faire Barthélémy Diaz, maire de Sacré-Coeur/Mermoz. Elles soupçonnent le maire nouvellement réélu de vouloir céder un terrain de 12 000 mètres carrés contigu à la Boulangerie Jaune à un groupe privé, le 37/5, pour en faire un terrain de sports multifonctionnel.
Pour se faire entendre, les riverains organisent une rencontre sur ledit terrain, le samedi à 16 heures. Ils ne veulent pas du tout selon « l’As », que ce seul espace de jeu du quartier échappe aux jeunes…

Dakar, 29 juin (APS) - La coalition Taxawu Dakar est sortie vainqueur du scrutin pour l’élection des conseillers départementaux au centre Mass Massaër Niane, à Mermoz-Sacré Coeur, en remportant 361 voix, une performance qu'elle a aussi presque réussi à Nafissatou Niang en gagnant dans l'ensemble des bureaux de vote.

Benno ci dëg suit derrière, avec 182 voix, devançant le Parti socialiste authentique (PSA), qui totalise 100 voix.

Viennent ensuite "Manko ci dëg" (99), le Parti démocratique sénégalais (96) et la coalition citoyenne. Les autres listes suivent loin derrière.

L’OBS – Responsable du laboratoire biochimie et biologie de la clinique «Rahma» de Mermoz, le technicien supérieur en biologie, Bassirou Diouf est depuis le 23 juin dernier dans les liens de la détention. Recevant sa patiente japonaise, M. H, pour un prélèvement vaginal, il lui a demandé de se coucher nue sur sa table de consultation et avec son téléphone portable, il s’est mis à photographier le sexe de la jeune nippone.

La tête de liste majoritaire de And defaraat Mermoz-Sacré Cœur prône une gestion participative et inclusive de la commune. Cheikh Khalifa Mbengue compte sur les Asc et les organisations féminines pour changer la commune dirigée par Barthélemy Dias.

Les membres du mouvement And defaraat Mermoz-Sacré Cœur décrient la gestion du maire sortant, Barthélemy Dias qui, disent-ils, a un «bilan négatif» sur les neuf domaines de compétences transférées aux communes. «Aujourd’hui, les habitants de nos quartiers sont unanimes à déplorer la situation que vit notre commune du fait de la gestion d’une équipe municipale qui a surtout brillé par son incapacité à faire face aux problèmes de notre commune», déclare Cheikh Khalifa Mbengue. Pour tourner cette page, M. Mbengue et Cie proposent une équipe municipale «inclusive et participative».

Investi sur la liste « Benno Bokk Yakar » de Mermoz /Sacré Cœur, M'baye Sène, journaliste de formation, s’est prononcé sur la demande de Barth à ses collègues députés de lever son immunité parlementaire. 
Le président du Mouvement « Diog Dan » y voit une ruse politique. Pour lui, Bathélémy Dias veut se faire victime aux yeux des sénégalais. « Il fait de la politique politicienne. Il veut de la pitié », a-t-il indiqué. « Il veut jouer sur l’indulgence des sénégalais pour se faire pardonner » a-t-il laissé entendre. Il a par ailleurs tiré à boulets rouges sur le bilan de ce dernier à la tête de la mairie de Mermoz/Sacré cœur : « Le bilan du Maire sortant est médiocre. On ne peut pas rester pendant 5 ans à la tête d’une structure et se lever un jour pour dire qu’il n’y a pas de bilan. Barthélémy Dias a très mal géré notre commune. », a-t-il déclaré. 

La bataille pour les élections locales est lancée à Mermoz Sacré Cœur. Ndeye Binta Gassama, la seule responsable de l’Alliance pour la République (Apr) à avoir bénéficié de l’onction du président de la République pour conduire une coalition électorale, a décoché ses premières flèches en direction de Barthélemy Dias, l'édile de cette commune de la capitale sénégalaise. 

S’activant aux préparatifs de sa caravane qui sillonne depuis trois jours les rues de la commune de Mermoz-Sacré Cœur, Papa Diallo dit Zator Mbaye, tête de liste proportionnelle de la coalition Benno bokk yakaar (Bby), se présente comme une «alternative sérieuse» au maire socialiste, Bathélemy Dias, candidat de Taxawu ndakaaru. «Tout est urgence dans notre commune puisque rien a été fait durant ces cinq ans. Une fois élu, il faudra tout reprendre», estime-t-il. Ce responsable de l’Alliance des forces de progrès de poursuivre : «Notre coalition est celle qui donne espoir et je dirais même que c’est la seule sur le terrain politique ici.  

Le président du mouvement Jog daan, Mbaye Sène trouve que Barthélémy Dias cherche à «gagner  la sympathie de l’opinion» en demandant que son immunité parlementaire soit levée pour répondre à la justice par rapport à l’affaire dite de la mairie Sicap-Mermoz Sacré-Cœur. Pour M. Sène, qui était en conférence de presse hier, M. Dias «sait qu’il n’a aucune chance d’avoir un autre mandat à la tête de la mairie qu’il dirige à cause de son bilan très médiocre». Membre de Benno bokk yaakaar, aux côtés de la tête de liste majoritaire Marième Badia­ne, adversaire du maire socialiste sortant, Mbaye Sène, souligne que M. Barthlémy Dias «cherche à jouer sur la conscience de ses concitoyens».