The current Bet365 opening offer for new customers is market-leading bet365 mobile app You can get a free bet right now when you open an account.

ENTRETIEN AVEC OUSMANE GUÈYE (Maire de Médina Sabakh) : " Les vacances du Président n'ont rien bloqué dans ce pays...

Un réquisitoire contre l'opposition qui '' dénonce à tort, selon Ousmane Guèye, les vacances du Président Macky Sall et qui exige, '' sous de faux arguments '' la mise à l'écart du ministre de l'intérieur dans l'organisation des élections et une forte plaidoirie en faveur de Médina Sabakh ont ponctué l'entretien exclusif accordé à Dakaractu. Le Pca du Cices est revenu sur la percée fulgurante de l'Apr dans son département et dans sa commune.

 

Dakaractu : Monsieur le Maire, l'opposition agite l'idée de dessaisir Abdoulaye Daouda Diallo par rapport à l'organisation des élections. Son appartenance à l'Apr est mise en cause.
 
 
Ousmane Guèye : C'est un débat qui n'a pas sa raison d'être. Cela relève des prérogatives du Président de la République de nommer qui il veut ministre de l'intérieur. Le processus démocratique du Sénégal est tel que quelle que soit la personne qui a en charge l'organisation des élections, il ne peut pas y avoir de manipulations. Ceci est révolu au Sénégal! Par conséquent, la neutralité des élections est assurée, tout comme l'impartialité. Le ministre de l'intérieur coordonne les élections. Ceux qui parlent veulent nous faire croire que les gouverneurs, les préfets et les sous-préfet sont sous la coupole du parti au pouvoir. Ce qui est faux! Il faut savoir que ce sont eux qui organisent les élections en fait. Tout le monde a reconnu que dans les circonscriptions administratives, il n'y a pas de position partisane au niveau des élections. Que les gens cessent d'agiter ce problème. Qu'abdoulaye Daouda Diallo ne doit pas être ministre en charge des élections est un faux débat. Nous avons atteint une maturité politique telle que n'importe qui placé à ce niveau de  responsabilité, ne saurait dévier des règles. C'est le Président qui appréciera qui sera ministre de l'intérieur ou qui ne le sera pas.
 
 
Dakaractu : Beaucoup ont décrié que le Président de la République soit parti en vacances en cette période de turbulences électorales...
 
Ousmane Guèye : Les vacances​ administratives existent partout dans le monde. Ce n'est pas une déconnexion du ministère et des activités administratives. Le ministre, il a en charge de prendre une décision politique au moment opportun. Même quand il est en vacances, il est obligé de le prendre d'avoir l'oeil sur ce qui se passe dans son pays, parce que son cabinet fonctionne, ses directions fonctionnent, de même que ses services. C'est ceux-là qui détiennent l'administration. Les vacances n'entravent en rien le fonctionnement de l'État. Que cela soit sur l'échelle gouvernementale, ou de l'exécutif ou du Président de la République. Même si le Président est en vacances, vous avez vu dans des moments importants, il prend des décisions majeures et pourtant il est en vacances. En quoi, justement, la République est-elle bloquée ? Nous avons une armature administrative performante. Même ceux qui sont assujettis à des positions stratégiques sont en fonction.
 
 
Dakaractu : Vous êtes de Médina Sabakh. On vous entend beaucoup plaider pour votre commune. Méritez-vous ce que vous réclamez ?
 
Ousmane Guèye : Le département de Nioro est composé de 15 collectivités locales. Par conséquent, c'est un grand département. Du point de vue électoral, il y a au moins 110 000 inscrits. C'est extrêmement important comme potentiel électoral. Médina Sabakh est une commune très peuplée avec 44 000 habitants installés sur 212 kilomètres-carrés. Il y a 50 villages et ce sont de gros villages. De Diba Ndiayène à Keur Ayib avec Médina Sabakh comme villages phares.... Rien qu'à Medina Sabakh commune, nous avons 16 048 inscrits, de loin devant la commune de Nioro du Rip qui en a 11 000 et devant Wack Ngouna. Cela veut dire que si on analyse les 15 communes sur l'angle politique, notre commune est le poumon politique du département, le levier sur lequel on devrait s'appesantir.
 
 
Dakaractu : Politiquement, vous voulez dire...
 
 En 2012, au premier tour, l'Apr venait pour la première fois de participer à l'élection Présidentielle devant des candidatures historiques comme celle de Moustapha Niasse qui est du département et Ousmane Tanor Dieng. On s'était positionné troisième force politique en présence avec 1200 voix  loin derrière l'Afp  et le parti socialiste. Ce qui n'était pas mal comme début et on a eu au deuxième tour, avec l'appui de Benno, plus de 4000 voix. Lors des dernières élections locales, j'étais le mandataire et candidat de la commune, nous avons engrangé 3200 voix. Lors du référendum, nous avions environ 4000 électeurs et des législatives, nous sommes retrouvés avec 5150 voix. C'est extrêmement important comme progression. Tout le.monde sait que Médina Sabakh était un enjeu politique à cause de la présence très forte de grosses pointures politiques de l'opposition. Nul ne nous avait donné vainqueur.  Des cinq candidats de l'opposition, il peut être noté la tête de liste de Manko Taxawu Sénégal, Pape Ousmane Touré et bien d'autres leaders qui aimaient rappeler aux populations qu'ils étaient des candidats originaires du village et qu'ils étaient les seuls à l'être. Grâce à l'envergure du Président Macky Sall, nous avons pu gagner partout sauf à Payoma, bastion de Khalifa Sall avec un écart étriqué de 14 voix. Sur les 26 centres de vote, nous avons remporté les 25. Sur les 46 bureaux de vote, nous avons gagné les 42. Ce qui fait un total de 5250 voix pour un pourcentage de 59,50% avec un taux de participation de 60,76%.  Et puis il y avait une forte pluie qui s'était abattue dans notre localité. 
 
Dakaractu : Vous êtes Pca, n'est ce pas là une prime de ce votre commune représente politiquement ?
 
Ousmane Guèye : À Médina Sabakh, il n'y a qu'Ousmane Guèye comme responsable titulaire d'un poste de responsabilité. Je suis Pca, mais je suis le seul leader politique à avoir été investi d'un mandat nominatif de toute l'arrondissement. Nous n'avons pas de chargé de mission, ni de hauts conseillers des collectivités territoriales ou de membres du CESE. Des ministres, n'en parlons pas. Cela n'entame en rien l'adhésion des populations à la vision du Président Macky Sall, mais encore leur soutien vis-à-vis de ma modeste personne. 
 
Dakaractu : Le Président Macky Sall est-il aimé chez vous ?
 
Le Président Macky Sall est très aimé ici.  Les populations voient à travers sa personne l'espoir du milieu rural. Nous sommes des ruraux. Il a su atténuer les difficultés des paysans. Les bourses familiales, 1685 personnes en bénéficient. Cela fait environ 42 millions injectés chaque trois mois dans la commune de Médina Sabakh. Rares sont les communes qui ont autant de bénéficiaires. Nous profitons aussi du Pudc.  Le travail de nos femmes est allégé avec des moulins, des décortiqueurs. Nous avons construit en un an deux forages. Le monde rural est satisfait. 
Dakaractu : Vous n'avez aucune doléance? Vous ne manquez de rien ?
 
Bien entendu !  Nous avons envie d'avoir plus de pistes rurales.  Au plan de l'électrification rurale, nous avons des retards et c'est là qu'on pêche avec le Pudc. Sur les 58 villages , il n'y a que deux qui sont électrifiés : Keur Ayib et Médina Sabakh. C'est juste 35% de couverture électrique. J'ai fait voter au niveau de la mairie une somme de 18 millions pour essayer de démarrer  l'électrification au niveau de certains quartiers. L'État viendra en appoint...
 
Mardi 15 Août 2017

Ajouter un Commentaire

Forum SENETOILE NEWS:  Vous pouvez poster librement vos commentaires sur les sujets qui vous interpellent. Cependant, merci d'éviter les attaques à caractère personnel et diffamatoire. Nous souhaitons une bonne utilisation de ce service. Merci de votre compréhension


Code de sécurité
Rafraîchir

NO COMMENT!

media/k2/items/src/0471e9b8bf298d02a91f63161b8d8e5a.jpg

« Le Qatar a voulu faire revenir Karim durant le mois de ramadan », (Ambassadeur)

Entretien exclusif avec Béchir Saleh, l’homme qui murmurait à l’oreille de Kadhafi

media/k2/items/src/fa4c0aa8a0084eeb8fae3bc4745a8789.jpg

Entretien exclusif d'une leader panafricaine Candace Nkoth Bisseck - « les jeunes et les femmes ont ...

media/k2/items/src/0c7b22e29b988d054af028be92ff8f9f.jpg

Témoignage qui fait froid au dos de Bocar Demba DIOP policier Mauritanien

Recherche - ARCHIVES

MÉTÉO SENEGAL

Dakar Senegal Orages, 26 °C
Conditions courantes
Lever du soleil: 6:59 am   |   Coucher du soleil: 7:3 pm
86%     22.5 km/h     1012.000 in
Prévisions
MAR Min: 26 °C Max: 27 °C
MER Min: 27 °C Max: 28 °C
JEU Min: 27 °C Max: 27 °C
VEN Min: 27 °C Max: 28 °C
SAM Min: 27 °C Max: 27 °C
DIM Min: 27 °C Max: 27 °C
LUN Min: 27 °C Max: 27 °C
MAR Min: 27 °C Max: 27 °C
MER Min: 26 °C Max: 27 °C
JEU Min: 27 °C Max: 28 °C

LA UNE DES MEDIAS

Les Blogs en Vedette