Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
18
Lun, Nov
127 Nouveaux Articles

Yeumbeul : Enquête sur la mort de l’imam El Hadji Omar Ndiaye attaqué par un déficient mental

Yeumbeul
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Au huitième jour de son décès, la vérité sur les causes de la mort de l’imam El Hadji Omar Ndiaye est enfin connue. Malgré la mise en ligne d’une Vidéo par un de ses proches qui a tenté de lier le décès de l’imam de la mosquée Serigne Mansour Sy de Yeumbeul-Nord à la violente agression dont il a été victime, la famille du défunt est formelle : L’Imam a été emporté par une courte maladie. L’auteur de la vidéo traqué ?

 

Il y avait foule hier à Darou Salam 6, un quartier de la commune de Yeumbeul-Nord où les populations ont assisté à un ballet de personnalités venues présenter leurs condoléances à la famille du défunt Imam El Hadji Omar Ndiaye. Décédé le lundi 21 octobre dernier, l’Imam qui officiait à la mosquée Serigne Mansour Sy de Yeumbeul-Nord a été inhumé à Dahra Djoloff. Hier huitième jour de son décès, la présentation des condoléances suivie d’un récital de Coran a eu lieu à son domicile sis au quartier Darou Salam 6 de Yeumbeul-Nord. Sous la tente dressée pour accueillir la foule de proches, sympathisants et de talibés, certains se sont interrogés par le regard alors que d’autres ont tendu l’oreille pour être édifiés sur les véritables causes du décès de l’Imam.
L’agression : En effet, il y a quelques semaines, l’Imam dont les prêches drainent des foules de fidèles musulmans, faisait l’objet de menaces de la part d’un individu présenté comme un déficient mental. L’individu se pointait chaque fois à la mosquée «Serigne Mansour Sy» de Yeumbeul-Nord et attendait que l’Imam soit au milieu de son sermon pour s’en prendre verbalement à lui. Des menaces que l’Imam apparemment n’avait pas prises au sérieux.
Hélas, il y a quelques semaines, le déficient mental décida de mettre à exécution ses menaces. Il a guetté la sortie de l’Imam de la mosquée pour se jeter sur lui et le malmener violemment. «Il avait commencé d’abord par reprocher à l’Imam de l’insulter pendant ses sermons. Tout le monde avait compris que l’individu n’était pas sain d’esprit, mais personne n’avait imaginé qu’il allait un jour se jeter sur l’Imam pour le violenter», explique un fidèle de l’Imam rencontré hier à Darou Salam 6 au cours des funérailles de l’Imam El Hadji Omar Ndiaye.
Blessé mais nullement ébranlé par l’attitude du déficient mental, l’Imam avait été évacué par sa famille et ses fidèles. «L’individu ne détenait pas d’arme blanche il s’est juste acharné sur l’Imam en le rouant de coups», a éclairé hier Waly Ndiaye, fils de l’Imam.
Au bout de quelques jours alors que l’Imam avait repris ses prêches, une brusque maladie l’oblige à garder le lit avant d’être évacué à l’hôpital où il a rendu l’âme le lundi 21 octobre 2019. C’est alors que les supputations sont allées bon train. Un proche de l’Imam balance sur les réseaux sociaux une vidéo où l’homme de Dieu indiquait le droit chemin aux fidèles musulmans en invitant, par la même occasion, «les jeunes à respecter leurs parents, les marabouts à se conformer aux recommandations de Dieu…
Et l’Imam, convaincu de la justesse de ses propos, de marteler dans la même vidéo : «Je ne cherche pas à plaire, je dis juste ce que Dieu a dit dans son Coran, tant pis si on me tue…» Cette vidéo enregistrée quelques jours avant l’agression a été utilisée pour justifier la thèse selon laquelle l’agression dont a été victime l’Imam est la cause directe de sa mort. Surtout que la vidéo est accompagnée d’un audio dans lequel le proche de l’Imam soutient sans réserve que «cette prêche est à l’origine de sa mort».
L’auteur de la vidéo traqué ?
Soupçonné de tenter de déstabiliser et surtout de dresser des communautés religieuses les unes contre les autres, «l’auteur de la vidéo suivie de l’audio pourrait être traqué par la Police», souffle un fidèle de l’Imam. En effet, en sus d’être démenti par la famille de l’Imam dont le fils avec qui «L’Obs» s’est entretenu hier, l’auteur de la vidéo et de l’audio largement partagés par les fidèles de l’Imam et qui a suscité une vive colère, sera soumis à un interrogatoire et sommé de s’expliquer sur ses motivations.

L’Observateur
 
 

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?