Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
19
Ven, Avr
31 Nouveaux Articles

Casamance
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 L’Armée sénégalaise confirme l’information selon laquelle une personne a été tuée en fin de week-end  à la suite d’un accrochage entre ses éléments et des individus armés non identifiés, sans donner de date et plus de précision sur cet incident. «Comme à leur habitude, à chaque fois qu’elles sont acculées, les bandes armées, dans un souci de divertir les unités chargées de les traquer, s’attaquent aux populations en vue de les dépouiller de leurs biens et d’entraver leur liberté de mouvement. 

Conscientes de cette pratique, les Armées avaient mis en place des dispositifs d’interception en vue d’anticiper ces actions hostiles sur les populations. C’est ainsi qu’une bande armée qui s’apprêtait à sévir entre les localités de Banbadinka et Guidel a été mise en échec par un détachement militaire. Au terme des accrochages, un des assaillants a été tué. Des traces relevées sur le sol laissent supposer un bilan plus important», renseigne un communiqué de la Direction de l’information et des relations publiques des Armées (Dirpa) daté d’hier.
 
Selon le document parvenu à la rédaction de Sud Quotidien et signé le colonel Abdoul Ndiaye, directeur de la Dirpa, la traque des auteurs du crime de la forêt classée de Bayottes se poursuit de plus belle. «L’opération militaire déclenchée au lendemain du crime odieux commis sur des jeunes de Brofaye Baïnouk dans la forêt classée de Bayottes se déroule normalement. En effet, les troupes militaires ont mené un ratissage en profondeur de ladite forêt jusqu’à la frontière avec la Guinée-Bissau. (Dans la direction de Toubacouta à Babonda).»
 
Mieux, «en tout état de cause, l’Armée poursuit la traque des auteurs du massacre des jeunes de Brofaye. Des moyens humains et matériels nécessaires au succès de l’opération sont déployés en vue de les retrouver tout en détruisant toutes les zones de transit et bases supposées ou réelles des bandes armées», conclut la source.   

 

source:http://www.sudonline.sn/la-dirpa-confirme-et-annonce-un-bilan-plus-important_a_37931.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?