Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
20
Sam, Juil
15 Nouveaux Articles

Casamance : Comment l'armée a déjoué ce guet-apens tendu par Salif Sadio

Casamance
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le pire a été évité de justesse, samedi dernier, à Bignona. En effet, selon les informations de SourceA, le Chef rebelle Salif Sadio a simulé l’exécution sommaire de six jeunes et leur enterrement dans une fosse commune aux fins de tendre un guet-apens à l’armée. Sans succès.

 

C’est un jeune conducteur de moto ‘’Jakarta’’ qui a fait irruption dans la Brigade de Gendarmerie de Bignona, pour dire que six conducteurs de motos ‘’Jakarta’’ auraient été trouvés assassinés dans la forêt classée de Boutolote/Nialor, situé dans le Sindian, fief de Salif Sadio. Il dira, également, que ‘’les victimes dont certaines étaient encore en vie, ont été enterrées dans une fosse commune ’’.

Heureusement ! Car l’armée, avec une prudence toute épreuve, a mené les investigations nécessaires et a su in fine que c’était un piège, comme cela fut le cas en 2012.

Le commandant de la Brigade de Gendarmerie de Bignona, César Dionée, a ouvert une enquête sur ordre du Parquet régional de Ziguinchor, pour mise en danger de la vie d’autrui et fausse dénonciation de nature à semer le trouble.

 

 

SOURCE: actusen

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?