Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
24
Dim, Mar
261 Nouveaux Articles

Saint-Louis - les populations invitées à aller se faire dépister 2/3 des hospitalises en néphrologie souffrent d’insuffisance rénale chronique

SAINT LOUIS
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Le Chef du Service de néphrologie hémodialyse du Centre hospitalier régional de Saint-Louis est catégorique. Il faut aller se faire dépister pour éviter l’insuffisance rénale chronique. Une maladie très fréquente dans le monde.  

« On estime à environ 850 millions de portés d’insuffisance rénale chronique à l’échelle mondiale. Et 2 à 7 millions en meurent chaque année sans qu’ils ne soient vus par un médecin qui soit spécialiste ou généraliste », a révélé le néphrologue, Dr Ibrahima Mbemba Diallo ; qui a attiré l’attention sur l’augmentation chaque année de cette population de malades d’insuffisance rénale chronique. Il s’est permis de dire également qu’au niveau de son service, les 2/3 de ses hospitalisés le sont à cause de l’insuffisance rénale chronique. Un réel problème aux yeux du Président de l’Association des diabétiques de Saint-Louis, Doudou Diop, par ailleurs coordonnateur du Cercle des associations de malades de la région. Selon lui, Saint-Louis fait partie des premières régions à bénéficier des unités de dialyse en 2010.
 
« Il y avait au départ 06 machines mais maintenant Saint-Louis est à 21 générateurs au moment où d’autres régions ont dépassé ce nombre. Pour vous dire qu’on était les premiers mais maintenant on est les derniers. C’est pour cela que dans la liste d’attente des hémodialysés, il y a plus de 50 personnes qui n’ont pas les moyens d’aller vers les établissements privés et qui ne peuvent qu’attendre le Voyage, la démission ou le décès d’un hémodialysé”, a regretté Doudou Diop jugeant cette situation délicate. Il a ainsi décrié l’insuffisance d’unités de dialyse au sein de cet hôpital de Saint-Louis au moment où le nombre de malades d’insuffisance rénale chronique de cesse d’augmenter.
 
C’est ainsi qu’il est prévu une série d’activités demain, jeudi, en vue de marquer la Journée mondiale de lutte contre cette maladie. Il y a tout d’abord une journée de dépistage du rein dans la matinée et ensuite une conférence dans l’après-midi.

 

SOURCE:https://www.sudonline.sn/2-3-des-hospitalises-en-nephrologie-souffrent-d-insuffisance-renale-chronique_a_43267.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?