Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
06
Ven, Déc
173 Nouveaux Articles

Kaolack
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Cette année, la 4ème édition de la Foire Internationale de Kaolack (Fika) est partie sur de bons leviers pour susciter plus tard une éventuelle réussite tant du côté de l’organisation que dans la génération de ressources concordantes. Son ouverture officielle qui a été présidée, ce samedi 26 janvier, par le Premier ministre Boun Abdallah Dionne semble prédire ce prochain acquis, compte tenu de la forte affluence qui s’est constituée lors de cette journée. 

 

En dehors des populations locales qui se sont massivement déplacées pour participer à l’évènement, plusieurs centaines voire même des milliers d’exposants venus de divers pays d’Afrique et du monde ont convergé vers Kaolack où ils sont invités à passer deux semaines d’échanges commerciaux, de brassage culturel et autre partage d’expériences économiques. Ainsi pour cette présente édition, plus d’un millier d’exposants provenant d’une centaine de pays et trois (3) millions de visiteurs sont attendus. Déjà, du côté de la Gambie choisie cette année comme pays invité d’honneur, une population de 200 exposants s’est déplacée avec une délégation ministérielle et plusieurs équipes d’experts et d’opérateurs économiques venus pour une mission spécifique de nouer des liens de partenariat avec leurs collègues des pays amis. Et pendant toute la durée de leur séjour dans la capitale du Saloum, ces Gambiens cohabiteront avec les délégations des Etats de la Cedeao, de l’Union économique monétaire ouest-africaine (uemoa) et d’autres ressortissants de pays Africains, Européens, Asiatiques, ou même Américains.

UNE FOIRE QUI SE VEUT SOCLE DE L’INTEGRATION

Malgré les importants efforts concédés ça et là au sein des Etats, organisations et autres entités politiques inter-états dans le sens de promouvoir une forte intégration en Afrique, surtout dans cette partie ouest du continent, le processus relatif à ce besoin, pour un paquet de raisons, cache encore beaucoup d’insuffisances dans son système de mise en œuvre. Et puisque du côté des opérateurs économiques, cette situation véhicule moult interrogations et impose de plus en plus la nécessité de trouver d’autres stratégies de renforcement de ces liens de partenariat approfondi, le promoteur de la Fika, Serigne Mboup, estime que ce grand centre d’échanges commerciaux et de rapprochement des peuples est sans doute aucun le socle de l’Intégration en Afrique. Pour diverses raisons, cette considération se confirme, mais se résume sur deux faits essentiels : la foire depuis son départ, il y a quatre (4) ans, a accueilli plus de 600 nationalités et ethnies africaines. D’habitude, ces personnes ne se limitent jamais à leurs activités de routine, mais tiennent à garder et exploiter leurs chances à travers les cartes de visite conquises. A chaque fois après leur séjour au Sénégal, ces personnes poursuivent leurs échanges économiques, sociaux et culturels avec leurs collègues étrangers. Dans certains cas, ces rapports sont allés si loin qu’ils finissent par laisser paraître des liens de parenté. Dans une appréciation, l’organisateur de la Fika estime que dans l’histoire et naturellement dans le monde, l’échange à travers ses différentes facettes a toujours occupé la place maitresse dans toute relation. Qu’elle soit inter-états, inter-régions, inter-communautés ou ethniques, l’échange est l’unique système de rapprochement dans le monde à partir duquel peuvent naître d’autres formes de relation. La Fika de Kaolack qui, de l’avis de son promoteur, symbolise tout cet intérêt est à ce jour considéré comme l’évènement désigné pour le renforcement du processus d’intégration dans le continent.

HÔTELIERS ET RECEPTIFS SECONDAIRES SE TIRENT D’AFFAIRES

Dans tout le temps, la foire Internationale de Kaolack a servi de mamelles aux hôtels, campements, réceptifs et autres centres d’accueil secondaire de Kaolack et le reste de ses surfaces périurbaines. Grâce aux nombreux déplacements que la foire favorise à chacune de ses éditions, les centres d’hébergement de Kaolack se font quelques petites économies. Pendant ces dernières 72 h ayant précédé l’ouverture de la foire, la quasi-totalité de ces réceptifs hôteliers ont fait le plein et le reste risque d’être rempli au courant de ces prochains jours. Ceci, à cause des incessantes arrivées de visiteurs dans cette foire et d’autres présumés ambianceurs voulant profiter de l’évènement pour faire la fête.

ABDOULAYE FALL

 

source:https://www.sudonline.sn/plus-d-un-millier-d-exposants-et-3-millions-de-visiteurs-attendus_a_42677.html

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité. S'inscrire' ou connectez-vous à votre compte.
Rate this post:
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?