17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

La Fondation Merck (www.Merck-Foundation.com) a remis un prix à La Première Dame du Ghana pour ses efforts en tant qu'Ambassadrice de « Merck More Than a Mother » ; Merck Foundation CEO et La Première Dame du Ghana coprésident la 6e édition du « Merck Africa Asia Luminary » à Accra, au Ghana, les 29 et 30 octobre 2019

La Fondation Merck, la branche philanthropique de Merck Allemagne, a lancé ses programmes en partenariat avec La Première Dame du Ghana, S.E. REBECCA AKUFO-ADDO pour souligner leur engagement à renforcer les capacités en matière de soins de santé dans le pays et à finaliser les discussions sur la conférence annuelle de la Fondation Merck, la 6e édition de « Merck Africa Asia Luminary », coprésidé par le Dr. Rasha Kelej, CEO Merck Foundation et La Première Dame du Ghana, S.E. REBECCA AKUFO-ADDO à Accra, au Ghana, les 29 et 30 octobre 2019.  

Pour réduire de moitié les taux de mortalité «imputables au Vih, à la tuberculose et au paludisme, et à construire des systèmes de santé plus solides d’ici 2023», le Fonds mondial se fixe comme ambition de collecter 14 milliards de dollars Us. Dans un document publié en perspective de la conférence de Lyon prévue en octobre 2019, cette organisation soutient que cette cible de reconstitution des ressources va permettre de sauver 16 millions de vies

Le Pr Gabriel Ngom, chirurgien à l’hôpital pour enfants Albert Royer, vient de réaliser un second grand exploit, ce mercredi 19 décembre 2018. Il s’agit de l’opération des jumelles Sophie et Adja, nées siamoises à l’hôpital de Pikine, le 2 novembre 2018, d’une jeune maman de 25 ans. L’intervention qui a  duré 6 tours d’horloge a été une réussite pour les blouses blanches. Les « zyphoanphalopages»  sont  désormais sauvées et ne sont sujettes à aucun pronostic vital. 

On peut dire que le mois de décembre est le mois béni pour les bébés nés siamois  au Sénégal. Après la grande prouesse de 2003, réalisée par le Pr Mamadou Ndoye, chirurgien à l’hôpital Aristide Le Dantec, c’est au tour  du Pr Gabriel Ngom de lui emboiter le pas, à l’hôpital Albert Royer. 

 Le Sénégal a abrité avant-hier, lundi 10 septembre, une consultation régionale en vue d’adopter une déclaration d’engagement sur la réduction des risques en Afrique liés à l’usage des drogues injectables (Cdi). 

Cinq pays de l’Afrique (Burkina Faso, Cap Vert, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau et Sénégal) s’étaient donné rendez-vous au Sénégal avant-hier, lundi, afin de réfléchir sur les mécanismes pouvant réduire les risques liés à l’usage des drogues injectables

Cette initiative fait partie du « Merck Cancer Access Program » de la Fondation Merck, qui a été lancé par la Fondation Merck afin d’accroître le nombre limité d’oncologues en Afrique

CAIRO, Égypte, 9 janvier 2019/ -- La Fondation Merck soutient l’Afrique à travers le partenariat avec l’Égypte afin de développer les capacités de prise en charge du cancer sur le continent africain ; Grâce à ce partenariat, la Fondation Merck vise à fournir un programme de Master en Oncologie Médicale de deux ans aux médecins africains.

Le directeur général de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS), Lansana Gagny Sakho, a visité hier, le chantier du projet d’Assainissement des eaux usées de Colobane. D’un coût global de 369 665 701 F Cfa, l’ouvrage vise à améliorer de façon significative, le cadre de vie et de santé les populations du quartier Baye Laye. Avant le quartier de Colobane, le Dg de l’Onas a visité le même type de projet à Thiaroye, Pikine Rebeuss et Yoff, entre autres.

La Fondation Merck souligne son engagement à long terme pour bâtir les capacités de soins de santé au Sénégal

La Fondation Merck a rencontré le Ministre de la Santé du Sénégal pour discuter de son programme de lutte contre le cancer « Merck Cancer Access Program »

DAKAR, Sénégal, 12 septembre 2018/ -- La Fondation Merck (www.Merck-Foundation.com) discute de ses programmes de développement des soins de santé avec Le Président du Sénégal ; 5ème édition de « Merck Africa Asia Luminary » qui se tiendra à la CICAD à Dakar les 30 et 31 octobre 2018 sous le Patronage de Son Excellence et en partenariat avec le Ministère de la Santé du Sénégal ; La Fondation Merck a rencontré le Ministre de la Santé du Sénégal pour discuter de son programme de lutte contre le cancer « Merck Cancer Access Program » ; Merck Foundation CEO a également été invité à une réunion Régionale de l'OMS pour les Ministres Africains de la Santé afin de partager son expérience dans le développement de la campagne « Merck More than a Mother ». 

Ce mercredi, l’hôpital d’enfant Albert Royer a rendu public la séparation, avec succès, des deux sœurs siamoises Adja et Sophie. Une nouvelle qui a réjoui plus d’un. Malheureusement, ce dimanche, l’information du décès de l’une d’entre elle, a ému plus d’un. Leurs parents et proches, à qui Seneweb a tendu le micro, expliquent l’histoire de ces deux sœurs jumelles, nées liées par leur sternum, le péricarde et principalement leurs foies.

chirurgieSN

 Le directeur de l’institut Joliot-Curie du cancer de l’hôpital Le Dantec accepte de faire un diagnostic, sans complaisance, de la situation inquiétante du cancer au Sénégal. En plus d’exprimer son souhait de voir sortir de terre le Centre national d’oncologie à Diamniadio pour régler la question infrastructurelle, le développement des ressources humaines par des bourses de spécialisation (infirmiers en chimiothérapie, des techniciens en radio, des ingénieurs de maintenance, des spécialisations classiques en chirurgie, en pathologie et chimiothérapie et des psycho-oncologues, le Pr Mamadou Diop, directeur de l’institut Juliot-Curie, invite l’Etat du Sénégal  à subventionner, de manière substantielle, certains médicaments. 

Dakar, 13 juil (APS) – La tuberculose est restée une maladie endémique au Sénégal en dépit des efforts du gouvernement et de ses partenaires dans la réduction de la charge morbide, a soutenu vendredi à Dakar Marie Sarr, coordonnatrice du Programme national de lutte contre cette maladie.


Intervenant à l’ouverture d’un atelier de plaidoyer d’élus sénégalais en faveur de la lutte contre la tuberculose, le docteur Sarr a entre autres lié la persistance de la maladie aux "cas manquants ou non détectés qui entretiennent sa transmission dans la communauté".