17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

 Il faudra désormais compter avec Sénégal Dem Dekk (SDD),  pour la liaison terrestre Dakar-Kolda. Le tarif fixé à 14.000 F Cfa est certes jugé exorbitant, mais c’est le prix du confort. Dakar-Kolda via Tambacounda (par les nationales 1 et 6 - RN1 et RN6), c’est 687,6 km de route. Un voyage que nous avons fait avec l’appui de l’IPAO. 6h43 au terminus de Liberté 5. Dakar se réveille petit à petit ce dimanche 11 mars. Cet espace de Dakar Dem-Dikk (DDD), société de transport urbain qui a lancée des lignes interurbaines Sénégal Dem-Dikk (SDD), n’est pas en reste. Certains passagers sont déjà sur place. Les commodités de bases sont présentes. Espace pour prier, des toilettes encore propre. Nattes de prières et des bouilloires pour faire des ablutions...

En Afrique, 6 000 jeunes filles sont mutilées chaque jour, 200 millions de femmes vivent avec les effets de l'excision/des mutilations sexuelles féminines

DAKAR, Sénégal, 8 mars 2018/ -- Les femmes africaines prennent les rênes pour mettre fin aux mutilations sexuelles féminines et aux mariages précoces en Afrique, avec le lancement stratégique du « BIG SISTER MOVEMENT », le mouvement des grandes sœurs.Le BIG SISTER MOVEMENT (BSM) est la plus grande coalition d'ONG locales. Cette coalition, dirigée par des femmes survivantes de l'excision/des mutilations sexuelles féminines, issues de Gambie, de Sierra Leone, du Nigeria, du Kenya et de Somalie, a pour but de permettre aux survivantes, par le témoignage et l'action, de raconter leur propre histoire, de promouvoir et de trouver des solutions populaires au problème de l'excision et des mutilations sexuelles féminines en Afrique.« Depuis trop longtemps, les organisations internationales dirigent cette campagne en Afrique, mettant en place des programmes avec la coopération d'activistes locaux au sein de nos communautés.

Graisses et sucres sont le propre de la nourriture des fast-foods, encore appelée le "régime occidental", par ailleurs pauvre en fibres. Si le volet nutritionnel a été largement documenté par les nutritionnistes et autres diététiciens, les scientifiques s'intéressent aux conséquences de ce régime alimentaire dans un autre domaine: l'épigénétique, autrement dit l'utilisation ou la non-utilisation que fait une cellule de certains gènes par adaptation à son environnement. Pour mener leurs expériences (dont les résultats ont été publiés dans la revue Cell), les chercheurs de l'Université de Bonn ont nourrit des souris avec une alimentation similaire à celle des restaurants d'alimentation rapide. Qu'ont-ils constaté? D'une part, ces apports massifs et continus de corps gras et sucrés sont identifiés par les organismes comme une infection.


Robert De Niro et Forest Whitaker apporte la puissance des stars en rejoignant les leaders politiques, économiques et d'opinion pour discuter du changement climatique, de la technologie et de l'innovation lors d'un sommet historique

Dubaï, Émirats arabes unis, le 12 février 2018, (AETOSWire): Les Émirats Arabes Unis ont lancé aujourd'hui une banque de données sur les services logistiques humanitaires au Sommet Mondial des Gouvernements (WGS) à Dubaï. Annoncée par Son Altesse Royale la Princesse Haya bint Al Hussein, Présidente de la Cité Humanitaire Internationale, la banque de données améliorera la rapidité et l'efficacité de l'aide humanitaire et des interventions d'urgence, via une plateforme centralisée d'information en temps réel sur les urgences, les approvisionnements et les services logistiques.

Des gouvernements et des organisations non gouvernementales du Viet Nam, du Salvador, du Mexique, du Sénégal, de l'Ouganda et de l'Argentine à l'honneur pour leur efficacité dans la lutte contre l'épidémie de tabagisme.
Le CAP, Afrique du Sud, 7 mars 2018 /PRNewswire/AsiaNet-Pakistan -- L'Ambassadeur mondial de l'OMS pour les maladies non transmissibles et ancien maire de la ville de New York Michael R. Bloomberg a dévoilé aujourd'hui le nom des lauréats des Prix Bloomberg Philanthropies pour la lutte antitabac mondiale qui récompensent les progrès majeurs réalisés par des organisations dans la mise en œuvre de politiques antitabac dans les pays à revenu faible et intermédiaire. La cérémonie de remise des prix s'est déroulée lors de la 17eConférence mondiale sur le tabac ou la santé.

 Les nombreux accidents notés ces derniers jours sur les routes, avec leurs lots de plusieurs pertes en vies humaines et de blessés dont certains graves, ont été abordés en Conseil des ministres hier, mercredi 28 février. Lors de cette réunion hebdomadaire qu’il a présidée, le chef de l’Etat a demandé au gouvernement de veiller à la «mise en œuvre stricte» des décisions prises en février 2012 pour lutter contre les accidents. Au regard de la recrudescence des accidents de la circulation, le président de la République demande au Premier ministre d’accentuer la mise en œuvre rigoureuse de toutes les mesures interministérielles arrêtées et visant à améliorer, significativement et durablement, la circulation et la sécurité routières, indique le communiqué du Conseil des ministres parvenu à la rédaction hier, mercredi 28 février. Selon le document, le chef de l’Etat, invite le gouvernement, les services de transport routier, les Forces de défense et de sécurité en particulier, à intensifier les actions préventives de contrôle des documents officiels de transport, de l’état technique des véhicules de transport interurbains, ainsi que des gros porteurs en circulation sur les routes. 

 Animant un panel sur «l’Hôpital public : une perspective Usagers», le directeur exécutif de l’Institut africain pour le la Citoyenneté, les consommateurs et le développement (Cicodev), a plaidé pour l’accès des populations aux soins de santé de qualité garantie. Pour cause, la réforme hospitalière de 1998, a causé, dit-il,  une «véritable exclusion». Les difficiles conditions d’accès aux hôpitaux sont une réalité au Sénégal. Et, il faudrait ainsi une bonne politique publique pour que toutes les couches de la population puissent avoir accès à ces structures sanitaires.

Par: Marco Jonville (Volontaire “ALECA et justice environnementale” FTDES)


A Kerker, dans le gouvernorat de Mahdia, s’est installée depuis 2012 une usine italienne de production d’huile de grignons d’olive , au mépris du droit tunisien et des droits des habitants. Alors qu’elle a été fermée en 2016, elle viendrait d’obtenir une autorisation ministérielle provisoire, bien que la mise aux normes ne soit pas avérée. Les habitants, mobilisés depuis le début du projet et ayant subi les conséquences environnementales et sanitaires pendant les 2 ans de fonctionnement de l’usine, sont toujours inquiets et se remobilisent.
L’usine et ses conséquences

 Les néphrologues sont en congrès depuis hier, jeudi 22 février et ce jusqu’à aujourd’hui. Durant ces trois jours, ils vont se pencher sur la prise en charge des insuffisances rénales aigues. A cet effet, le professeur Bocar Diouf, président de la société sénégalaise de néphrologie (Soneneph) a appelé les sénégalais au dépistage précoce de la maladie en faisant un contrôle médical très souvent afin de ralentir la maladie s’il en existe, vu qu’il y a 6000 cas pour l’année 2017 et qu’en phase terminale, le taux de décès est estimé à 100% Une défaillance des reins reste un problème de santé publique au Sénégal. Cause de plusieurs maladies comme l’insuffisance rénale, la majorité des malades arrive à l’hôpital à une phase très critique de leur maladie. Le seul palliatif demeure la dialyse. Pour le professeur Bocar Diouf, président de la société sénégalaise de néphrologie (Soneneph), plus de 6 mille nouveaux cas sont notés chaque année au Sénégal. 

 Fermée depuis le 27 août 2005, la  maternité de l’hôpital Aristide le Dantec tarde à rouvrir. Pourtant les travaux de réhabilitation de cette structure-mère sont achevés et les équipements sont en place. Compte tenu de la place qu’occupe cette maternité dans le dispositif sanitaire du Sénégal et même de la sous-région, la longue durée de sa fermeture encore indéterminée, crée un grand vide dans le dispositif sanitaire au moment où la politique de la l’amélioration de la santé de la mère et de l’enfant est hissée en priorité. Car, cette structure de référence réalisait annuellement, près de six mille accouchements et plus d’un millier de césariennes.