Account
Please wait, authorizing ...
Not a member? Sign up now
×
16
Mar, Juil
15 Nouveaux Articles

Scandale sur les cigarettes toxiques fabriquées en Suisse Philip Morris impose la double peine de mort aux fumeurs africains

Le journal Libération dans sa livraison du mercredi 23 janvier 2019 a fait des révélations gravissimes sur les pratiques de Philip Morris concernant le surdosage des cigarettes importées de Suisse et qui sont vendues au Sénégal et en Afrique

Mais cela pose tout simplement le respect, et la non-application des lois antitabac qui sont votées dans nos pays, et l’absence de moyens qui devraient être mobilisés pour faire face aux pratiques monstrueuses et mortifères de l’industrie du tabac qui pratique un véritable génocide envers les populations africaines.


Le scandale du « Morrisgate » fait froid dans le dos. L’industrie du tabac Philip Moris basée à Dakar aurait manipulé ses produits afin de falsifier les tests requis par les autorités sanitaires relatifs aux goudrons, au monoxyde de carbone et à la nicotine. Le scandale est dévoilé par l’Ong public Eye à travers une enquête intitulée « Les cigarettes suisses font un tabac en Afrique. » D’après l’enquête reprise par Libération, des cigarettes vendues au Sénégal et en Afrique par le cigarretier Suisse Philip Morris sont plus toxiques que celles fumées en Europe. Philip Morris aurait menti sur le taux de nicotine et de goudron et de monoxyde de carbone contenus dans les cigarettes vendues en Afrique.

 La santé digitale est en marche au Sénégal. Le ministère de la santé et de l’action sociale et son collègue de la communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Economie numérique ont lancé hier, jeudi 17 janvier, le plan stratégique santé digitale qui couvre la période 2018-2023.

Cette initiative fait partie du « Merck Cancer Access Program » de la Fondation Merck, qui a été lancé par la Fondation Merck afin d’accroître le nombre limité d’oncologues en Afrique

CAIRO, Égypte, 9 janvier 2019/ -- La Fondation Merck soutient l’Afrique à travers le partenariat avec l’Égypte afin de développer les capacités de prise en charge du cancer sur le continent africain ; Grâce à ce partenariat, la Fondation Merck vise à fournir un programme de Master en Oncologie Médicale de deux ans aux médecins africains.

La Fondation Aliko Dangote, la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, et GBCHealth, préconisent un partenariat des secteurs privé et public pour améliorer la Santé en Afrique

Le Forum donnera aux principaux décideurs africains l’occasion d’explorer les possibilités d’exploiter la croissance économique du continent pour investir dans le secteur de la Santé, par le biais de partenariats commerciaux

ADDIS ABEBA, Éthiopie, 17 janvier 2019/ -- De grands dirigeants africains, notamment des chefs d’État, des ministres, des PDG, ainsi que des représentants de l’Union africaine et des Nations unies se réuniront lors du premier Forum Africa Business:Health Forum (AB:HF) (www.AfricaBusinessHealthForum.com), qui aura lieu en Éthiopie le 12 février 2019, en marge du 32e Sommet de l’Union africaine.

La Fondation Merck (www.Merck-Foundation.com) a remis un prix à La Première Dame du Ghana pour ses efforts en tant qu'Ambassadrice de « Merck More Than a Mother » ; Merck Foundation CEO et La Première Dame du Ghana coprésident la 6e édition du « Merck Africa Asia Luminary » à Accra, au Ghana, les 29 et 30 octobre 2019

La Fondation Merck, la branche philanthropique de Merck Allemagne, a lancé ses programmes en partenariat avec La Première Dame du Ghana, S.E. REBECCA AKUFO-ADDO pour souligner leur engagement à renforcer les capacités en matière de soins de santé dans le pays et à finaliser les discussions sur la conférence annuelle de la Fondation Merck, la 6e édition de « Merck Africa Asia Luminary », coprésidé par le Dr. Rasha Kelej, CEO Merck Foundation et La Première Dame du Ghana, S.E. REBECCA AKUFO-ADDO à Accra, au Ghana, les 29 et 30 octobre 2019.  

Ce mercredi, l’hôpital d’enfant Albert Royer a rendu public la séparation, avec succès, des deux sœurs siamoises Adja et Sophie. Une nouvelle qui a réjoui plus d’un. Malheureusement, ce dimanche, l’information du décès de l’une d’entre elle, a ému plus d’un. Leurs parents et proches, à qui Seneweb a tendu le micro, expliquent l’histoire de ces deux sœurs jumelles, nées liées par leur sternum, le péricarde et principalement leurs foies.

chirurgieSN

KAMPALA, Ouganda -Mercredi 16 Janvier 2019 [ AETOS Wire ]

(BUSINESS WIRE) - AIDS Healthcare Foundation (AHF), la plus grande organisation internationale dans le domaine de la lutte contre le SIDA, opérant dans 43 pays, s'est dite profondément inquiète face à la recrudescence des nouveaux cas d'Ebola dans la République démocratique du Congo, exprimant ses soucis à l'égard de la propagation de cette maladie au cas où elle s'avère incontrôlable. L'éruption du virus Ebola le 1er août 2018 reflète actuellement la deuxième maladie la plus meurtrière de l'histoire, et semble échapper à tout contrôle au milieu de l'insécurité qui règne dans le pays. Cela fait suite à l’épidémie dévastatrice de 2014 qui a coûté la vie à plus de 11000 personnes en Afrique de l’Ouest, dont deux médecins de l’AHF.

Pour réduire de moitié les taux de mortalité «imputables au Vih, à la tuberculose et au paludisme, et à construire des systèmes de santé plus solides d’ici 2023», le Fonds mondial se fixe comme ambition de collecter 14 milliards de dollars Us. Dans un document publié en perspective de la conférence de Lyon prévue en octobre 2019, cette organisation soutient que cette cible de reconstitution des ressources va permettre de sauver 16 millions de vies

Le Pr Gabriel Ngom, chirurgien à l’hôpital pour enfants Albert Royer, vient de réaliser un second grand exploit, ce mercredi 19 décembre 2018. Il s’agit de l’opération des jumelles Sophie et Adja, nées siamoises à l’hôpital de Pikine, le 2 novembre 2018, d’une jeune maman de 25 ans. L’intervention qui a  duré 6 tours d’horloge a été une réussite pour les blouses blanches. Les « zyphoanphalopages»  sont  désormais sauvées et ne sont sujettes à aucun pronostic vital. 

On peut dire que le mois de décembre est le mois béni pour les bébés nés siamois  au Sénégal. Après la grande prouesse de 2003, réalisée par le Pr Mamadou Ndoye, chirurgien à l’hôpital Aristide Le Dantec, c’est au tour  du Pr Gabriel Ngom de lui emboiter le pas, à l’hôpital Albert Royer.