17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

 Pour l’année 2017,  235 nouveaux cas de lèpre ont été enregistrés au Sénégal contre 254 en 2016. La région de Diourbel reste la plus touchée avec 68 nouveaux cas de lèpre suivie de Dakar avec 62 nouveaux cas.  En point de presse hier, vendredi 19 janvier  dans les locaux du programme de la lutte contre le paludisme, le coordonnateur de  la lutte contre la lèpre le docteur Hyacinthe Zoubi a soutenu  que malgré cette baisse, il y a encore beaucoup de choses à faire dont la lutte contre la pauvreté et la promiscuité qui sont les facteurs de développement de ladite maladie. Le taux de prévalence de la lèpre au Sénégal est de 1, 22%. Selon le coordonnateur du programme de lutte contre la lèpre, le docteur Hyacinthe Zoubi, les nouveaux cas  qui sont au nombre de 235 ont diminué pour l’année 2017 contrairement à 2016, où ils étaient au nombre de 254.

'Horizons Sahel' est l'une des associations qui participent au relèvement du plateau technique de nos hôpitaux. En effet, la ladite association vient de mettre à la disposition de l'hôpital régional El hadji Ibrahima Niass de Kaolack, un conteneur médical destiné au bon fonctionnement de cette structure sanitaire. " L'occasion d'un voyage personnel de notre président actuel, c'est un ingénieur biomédical à la retraite, lui a permis de voir des structures sanitaires complètement dénudées, qui avaient énormément besoin de matériels.

 Les changements climatiques diminuent la résilience des communautés qui s’activent dans la pêche artisanale. Cette baisse de revenus est due surtout à la disparition et la diminution de la taille de certaines espèces maritimes. L’analyse figure dans une étude sur les pertes et préjudices induits par les changements climatiques dans la pêche artisanale. L’enquête est réalisée par l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), la coopération internationale allemande (Giz) et le réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’ouest (Repao), en Mauritanie et en Gambie et au Sénégal. Il émane aussi de cette recherche que les changements climatiques sont à l’origine de la destruction du patrimoine culturelle des pêcheurs qui vivent sur les côtes.  

Le centre d'excellence africain pour la santé de la mère et de l'enfant (CEA SAMEF) a tenu ce mercredi 3 janvier 2017, une journée de marketing et de sensibilisation dans le Grand amphithéâtre de la faculté de médecine de l'Ucad. L'objectif de cette rencontre est dédié au lancement du plan stratégique 2018-2022 initié par la faculté de médecine et d'odontologie.

Depuis le 20 décembre passé, le Sénégal, à travers la Direction de la consommation, a retiré les produits de Lactalis à la vente. Cette décision fait suite au scandale de la salmonellose, une substance nocive présente dans les produits de Lactalis. Pour le moment aucun cas n’a été signalé dans le pays
Par Malick GAYE

 Les maladies chroniques non transmissibles  sont les pathologies les plus fréquentes détectées lors des journées de consultations gratuites, de don de médicaments et de sensibilisations organisées par le Kurel Mafatiwoul  Boushri, en partenariat avec le Réseau des cadres du Baol. Ces activités entrent dans le cadre de la célébration des 15 ans de  séjour de Cheikh Ahmadou Bamba  Mbacké à Diourbel. Les maladies chroniques non transmissibles que sont l’hypertension artérielle, le diabète, les arthroses, les ulcères, les infections respiratoires aigues, surtout chez les enfants, sont les pathologies les plus fréquentes détectées chez les patients lors des journées de consultation médicales gratuites  organisées dans le cadre de la célébration des 15 ans de résidence de Cheikh Ahmadou Bamba  Mbacké à Diourbel.  Le  neuro-physiologiste, Pr Lamine Gueye, président de la Commission santé du Réseau des cadres du Baol déclare: «nous avons consulté environ 700 personnes de tout âge.

 Le ministère de la Santé et de l’action sociale (Msas) et le Fonds souverain d’investissements stratégiques (Fonsis) ont signé, jeudi 28 décembre dans les locaux dudit ministère, une convention relative à la mise à disposition d’une infrastructure médicale équipée au Centre Hospitalier National Mathlaboul Fawzaïni de Touba. Le Fonds souverain d’investissements stratégiques (Fonsis) va appuyer le ministère de la Santé pour la réhabilitation du  centre hospitalier national Mathlaboul Fawzaini de Touba qui sera bientôt doté d’une infrastructure médicale. Les deux entités ont signé jeudi dernier une convention afin de renforcer l’offre sanitaire dans cette localité. 

Dans l’affaire des produits contaminés du groupe Lactalis, le Sénégal a pris des mesures. Il s’agit du retrait immédiat de la gamme incriminée et d son analyse, a informé Issa Wade, chef de la Division de la consommation et de la sécurité des consommateurs à la direction du commerce intérieur.

Une étude démontre que la prise prolongée à des doses importantes d’ibuprofène exerce chez les jeunes hommes des effets perturbateurs endocriniens sévères.

De la tête aux testicules. Une étude menée par des chercheurs français de l'Inserm et des Danois a démontré les dangers de l'ibuprofène sur un échantillon de 31 sportifs. Pris à haute dose, le médicament antidouleur entraînerait un déséquilibre hormonal appelé "hypogonadisme compensé".

Paris (AFP) - Le Conseil d?État a examiné jeudi le cas d'une adolescente de 14 ans, dans un état végétatif depuis juin, et que les médecins de l'hôpital de Nancy souhaitent laisser mourir contre l'avis des parents.

Le père et la mère de l'adolescente, prénommée Inès, ont saisi en référé (procédure d'urgence) la plus haute juridiction administrative pour s'opposer à la décision du tribunal administratif de Nancy qui, le 7 décembre, a validé l'avis exprimé fin juillet par les médecins au terme d'une procédure collégiale.