17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

  Ils sont prés de 500 médecins africains, francophones comme anglophones, à avoir pris part depuis février 2014 à des sessions de renforcement de capacités sur la gestion des trois maladies cible des objectifs (mondiaux) de développement durable (ODD). Il s’agit du paludisme, de la tuberculose, du Vih/Sida et des maladies ré-émergentes telles que celles à virus Ebola et Zika.  Le dernier cours qui marque la fin du projet, s’est ouvert hier, lundi 20 février à Dakar, et va aboutir à la mise en place d’un réseau de partage d’informations et de pratiques médicales.   

    La Cellule de lutte contre la malnutrition infantile, en collaboration avec la mairie de la ville de Pikine, a tenu la deuxième édition de l’exposition «Wallu doom» qui a eu lieu dans ladite ville, le samedi 17 décembre 2016. L’intérêt de cette exposition porte sur l’alimentation complémentaire. Elle vise à promouvoir les bonnes pratiques d’alimentation complémentaire chez les enfants âgés de 6 à 24 mois. 


 

Non loin du célèbre Lac Rose se trouve un village très particulier, où vivent des tortues, une espèce menacée mais qui a trouvé refuge à Keur Mbonatt-Yi, situé  dans le petit village de Noflaye (Communauté rurale de Sangalkam). Une journée passée dans ce merveilleux endroit fera de vous, sans aucun doute un nouveau protecteur de cette espèce.

  Les destinées de l’Etablissement public de santé de niveau 1 (EPS1) de Sédhiou sont entre les mains de Doudou Diouf et ce, depuis avant-hier. Il remplace ainsi Cheikh Mbaye Seck affecté à Kolda. Des efforts dans l’amélioration de la couverture sanitaire sont certes signalés, mais les défis restent énormes et préoccupants. Ils se résument aux spécialités, la formation des agents et le relèvement du plateau technique.  

Aux États-Unis, des scientifiques ont réussi, en manipulant génétiquement des souris, à ralentir leur vieillissement et ainsi à allonger leur espérance de vie.

Si la jeunesse éternelle n'est pas encore d'actualité chez l'Homme, l'équipe de Juan Carlos Izpisua Belmonte du Salk Institute of Biological Studies de San Diego (États-Unis) s'essaient à une nouvelle technique de rajeunissement sur des rongeurs. Et ils s'en sortent plutôt bien.

Une technique de manipulation génétique sophistiquée

L'UNESCO–MARS 2016 a réuni plus de 200 chercheurs de plus de 35 pays africains pour discuter de la production, du partage et de la diffusion des données de recherche et préparer la voie à suivre pour développer l'Afrique en tant que pôle international d'excellence de recherche et d'innovation scientifique

ADDIS ABEBA, Éthiopie, 29 novembre 2016/ --

Le tri des malades a été amélioré aux urgences.
Réorganisation, « protocolisation », « séniorisation » et formation sont les quatre piliers mis en place au Service d’accueil des urgences de l’Hôpital principal de Dakar (Hpd). La nouvelle dynamique se veut une conséquence de la nouvelle vision du nouveau directeur qui veut faire de la structure un « hôpital de référence en perpétuelle mutation ». D’excellents résultats ont été enregistrés en sept mois, laissant voir, entre autres points de satisfaction, une réduction de la mortalité de 86 % ou encore du nombre de patients récusés pour faute de place de 68 %. Reportage.

L’espoir d‘avoir enfin un vaccin prophylactique et à moindre coût se profile à l’horizon. C’est l’annonce qui a été faite hier, en marge des Journées scientifiques sida nationale organisé par le Conseil national de lutte contre le sida (Cnls). Seulement ce vaccin prophylactique phase 2 est juste efficace à 31%, précise-t-on.

Le Forum de Tana annonce le thème de l’édition 2017 : La gouvernance des ressources naturelles en Afrique

L’ancien président malawite Joyce Banda rejoint le Conseil du Forum

ADDIS ABEBA, Éthiopie, 21 novembre 2016/ -- Le thème du Forum de Tana 2017 (la gouvernance des ressources naturelles en Afrique) (www.TanaForum.org) tombe à point nommé compte tenu de l’importance cruciale des ressources naturelles dans la quête de développement durable de l’Afrique. 

Certes, les scientifiques ont évoqué beaucoup d’hypothèses, entre autre, une dégénérescence cérébrale - peut-être d’origine ‘’auto-immune’’ - pour expliquer  cette pathologie devenue très préoccupante en Occident ; mais notre conviction inébranlable est qu’il y’aura toujours un mystère autour de cette maladie qui touche la mémoire - un phénomène extrêmement complexe, comme tout ce qui touche au psychisme, d’une manière générale ; dès lors, il n’est guère superflu d’envisager l’existence d’un processus supra-cérébral très subtil et donc de convoquer les ‘’Textes Sacrés’’ qui ont véritablement vocation d’expliciter toute chose.