17
Jeu, Jan
234 Nouveaux Articles

Thiès étrenne sa première pouponnière «Sourire bébé» dont l’initiatrice est Mme Binta Fatim Dieng, présidente de l’Union communale des femmes  du Ps. L’ouvrage, couplé d’un centre socioculturel qui porte le nom du Président-poète Léopold Sédar Senghor, a été inauguré par le secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng.

Une pouponnière dans la commune de Thiès, une première. Une initiative de la présidente de l’association Aide aux malades mentaux démunis (Ammd), Binta Fatim Dieng, qui souligne que l’ouvrage a été installé à Thiès pour venir en aide aux femmes malades mentales qui sont victimes de grossesses. Lesquelles, après accouchement, abandonnent le plus souvent leurs enfants. 

L’Etat du Sénégal a mis à la disposition du ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, "une enveloppe immédiatement disponible de 900 millions" de francs CFA, dans le cadre de la prévention des inondations, a annoncé, jeudi, le ministre, porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.
 
Cette décision entre dans le cadre de la mise en œuvre "des dispositions et des diligences à prendre pour aller vers une situation où il n’y aura absolument pas de problèmes dus aux inondations", a-t-il expliqué.

  • Novartis dirigera le développement de la molécule antipaludique KAF156 avec le soutien scientifique et financier de Medicines for Malaria Venture et en collaboration avec la Fondation Bill & Melinda Gates.
  • Le KAF156 appartient à une nouvelle classe d’antipaludéens qui agissent aux stades sanguin et hépatique du cycle de vie du parasite.
  • Il est urgent de développer des antipaludéens dotés de nouveaux mécanismes d’action afin de lutter contre l’apparition de résistances parasitaires aux traitements actuels.

BASEL, Suisse, 15 juin 2016/ -- Novartis  (NVS) (http://www.Novartis.coma annoncé aujourd’hui qu’il allait étendre son partenariat de longue date avec Medicines for Malaria Venture (MMV). Novartis dirigera le développement de la molécule antipaludique KAF156 avec le soutien scientifique et financier de MMV et en collaboration avec la Fondation Bill & Melinda Gates. Cet accord fixe les conditions de développement du KAF156 et de sa disponibilité future pour les patients.

GE et le Miller Center for Social Entrepreneurship s'associent avec des entrepreneurs sociaux pour améliorer la santé de la mère et de l'enfant en Afrique

Les entrepreneurs sociaux sélectionnés, issus du Nigeria, du Ghana, du Kenya, de la Côte d'Ivoire, de l'Éthiopie, d'Afrique du Sud et de l'Angola suivront un programme de formation détaillé

ADDIS ABEBA, Éthiopie, 11 mai 2016/ -- GE (NYSE : GE) (www.GE.com) et le Miller Center for Social Entrepreneurship de l'université de Santa Clara ont annoncé un partenariat se concentrant sur la formation et le parrainage d'entrepreneurs sociaux travaillant sur des innovations pour la santé de la mère et de l'enfant en Afrique subsaharienne. Ce programme permet à plus de femmes de jouir d'une meilleure santé grâce à l'amélioration de la qualité, de l'accès et du prix des soins.

Les villages situés dans la zone d’exploitation des Ics s’éteignent au fil des années. Les populations sont rongées par la pollution dont la conséquence est la multiplication de maladies respiratoires. Bien sûr, on est loin du pic de 2014 où une fuite d’acide des Ics avait pollué les villages de Gad et de Ngomène. Mais des polluants sont toujours très présents. La présence d’un niveau élevé et régulier de particules fines et de dioxyde d’azote dans l’air inquiète les villageois qui réclament une délocalisation. Une visite de terrain que vient d’effectuer la Coalition des organisations de la société civile «Publiez ce que vous payez» a permis aujourd’hui de percer le «mystère». Simplement accablant ! 

  Le Sénégal enregistre un déficit d’infrastructures sanitaires mais aussi de personnel.  Des informations ressorties de l’atelier de la région médicale de Dakar hier, jeudi 16 juin, tenu à la gouvernance.  Pour la nouvelle carte sanitaire, les autorités sanitaires, les élus locaux ont dix jours, à  compter d’hier, pour faire la collecte auprès des populations pour une meilleure répartition des structures sanitaires.  

Si on se réfère aux normes éditées par l’Organisation mondiale de la santé (Oms), le Sénégal n’a pas encore atteint l’autosuffisance en matière d’infrastructures sanitaires, mais aussi en personnels qualifiés.  

Adieu Jeanne Ndiolé, comme j’aimais t’appeler  affectueusement, ou au pain seck, comme disait ton cher papa. Oui, la grande faucheuse a encore pris le dessus sur les progrès scientifiques et techniques de la médecine moderne. Et ceci, malgré tous les immenses efforts que celle-ci a déployés pour t’arracher de ses mains rigueuses et cruelles. Mais, disons plus exactement, pour parler en bons musulmans croyants, nous acceptons la volonté divine contre laquelle nous ne pouvons absolument rien. En effet, c’est un décret divin venant du plus haut et, il est inattaquable, car, pris par notre Seigneur créateur, de qui nous venons et chez qui nous retournerons, au moment où Lui, le voudra et le décidera.

  • Les défis que représentent le changement climatique, l’érosion côtière, la surexploitation des ressources halieutiques, le déclin de la biodiversité marine, la pollution des océans, l’accaparement du domaine public maritime, etc.,  ont été au cœur de la célébration, à Dakar, de la Journée mondiale de l’Océan fêtée ce 8 juin 2016 à travers le monde.
  • Le Partenariat Régional pour la Conservation de la zone côtière et Marine en Afrique de l'Ouest (PRCM) lance un appel à une action concertée pour sauver le littoral sénégalais et ouest africain.
  • Pour faire entendre sa voix et réussir son pari, le PRCM s’est associé à deux de ses partenaires sénégalais, le REPES (Réseau des Parlementaires pour la Protection de l’Environnement) et l’ONG Green Sénégal lors d’un panel qui s’est tenu à Dakar. 

Actuellement, de plus en plus de musulmans envisagent le ramadan avec moins d’appréhensions et le vivent avec un enthousiasme parfois déconcertant, même en occident, du fait de leur claire conscience de tous les bienfaits y afférant ; c’est là, à l’évidence, une preuve évidente de la vitalité et de la véracité de l’Islam.

One Acre Fund, une association agricole à but non lucratif a annoncé aujourd'hui l'ouverture officielle de ses opérations au Malawi et en Ouganda

BUNGOMA, Kenya, 5 mai 2016/ -- One Acre Fund (http://www.OneAcreFund.org), une association agricole à but non lucratif qui fournit des financements et de la formation aux petites exploitations agricoles qui en ont besoin pour développer leurs revenus et la sécurité alimentaire, a annoncé aujourd'hui l'ouverture officielle de ses opérations au Malawi et en Ouganda. Le Malawi et l’Ouganda ont commencé comme pays pilotes, en 2013 et 2014 respectivement. One Acre Fund dessert désormais 400 000 petites exploitations (ce qui représente un total estimé de deux millions de personnes réparties dans ces foyers) à travers l'Afrique orientale et australe.