20
Ven, Juil
46 Nouveaux Articles

SANTÉ & ENVIRONNEMENT
Outils
Vos reglages
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

 Les changements climatiques diminuent la résilience des communautés qui s’activent dans la pêche artisanale. Cette baisse de revenus est due surtout à la disparition et la diminution de la taille de certaines espèces maritimes. L’analyse figure dans une étude sur les pertes et préjudices induits par les changements climatiques dans la pêche artisanale. L’enquête est réalisée par l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), la coopération internationale allemande (Giz) et le réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’ouest (Repao), en Mauritanie et en Gambie et au Sénégal. Il émane aussi de cette recherche que les changements climatiques sont à l’origine de la destruction du patrimoine culturelle des pêcheurs qui vivent sur les côtes.  

pêche

 Les changements climatiques diminuent la résilience des communautés qui s’activent dans la pêche artisanale. Cette baisse de revenus est due surtout à la disparition et la diminution de la taille de certaines espèces maritimes. L’analyse figure dans une étude sur les pertes et préjudices induits par les changements climatiques dans la pêche artisanale. L’enquête est réalisée par l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), la coopération internationale allemande (Giz) et le réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’ouest (Repao), en Mauritanie et en Gambie et au Sénégal. Il émane aussi de cette recherche que les changements climatiques sont à l’origine de la destruction du patrimoine culturelle des pêcheurs qui vivent sur les côtes.  


 
Pour le secrétaire exécutif du réseau sur les politiques de pêche en Afrique de l’ouest, Pape Gora Ndiaye, malheureusement la réparation des pertes et des préjudices n’a pas été intégrée dans la politique d’adaptation aux changements climatiques.
 
Pour le professeur Amadou Aly Mbeugue du Wascal, c’est une injustice que les pays africains subissent car, ce sont les pays développés qui sont émetteurs des gaz à effet de serre et qu’à l’inverse, les Etats africains subissent plus les conséquences des changements climatiques. «Ils reconnaissent les dégâts mais n’assument pas leur responsabilité», a-t-il dit.
 
Pis, ajoute-t-il, «les moyens destinés à financer les dégâts, suivent un mécanisme d’aide, alors qu’ils devaient être une réparation», s’insurge-t-il. Amadou Aly Mbaye demande en conséquence, les Etats africains à montrer les évidences des dommages qu’ils ont subi dans l’agriculture et l’élevage pour que la communauté internationale reconnaisse sa responsabilité et accepte de faire les compensations nécessaires. 

 

source:http://www.sudonline.sn/des-chercheurs-diagnostiquent-le-mal-sur-la-peche-artisanale_a_37849.html

Ajouter un Commentaire

 Savoir communiquer positivement avec les autres !

Pas d’insultes, ni d’injures ou de paroles à caractère raciste ou antisémite. Cette partie du site est réservée aux personnes majeures ( 18 ans révolus).


Code de sécurité
Rafraîchir